AccueilInnovation – Revolution : discours sur la nouveauté littéraire et artistique dans les pays germaniques

Innovation – Revolution : discours sur la nouveauté littéraire et artistique dans les pays germaniques

Innovation-Revolution : literarische und künstlerische Erneuerung im Diskurs

Innovation - Revolution: discourses on literay and artistic innovation in Germanic countries

Journée d'études du groupe de travail « Germanosphères »

Workshop der Arbeitsgruppe « Germanosphères »

*  *  *

Publié le jeudi 12 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

« Innovation », « Revolution », « Traditionsbruch », « Avant-Garde » : les mots qui désignent l’innovation littéraire et artistique dans le discours critique des pays germaniques sont porteurs d’une pensée, voire d’un imaginaire de la nouveauté esthétique qui sont nécessairement tributaires du contexte historique, culturel et idéologique dans lequel ils s’inscrivent, sans se laisser toujours réduire à ce contexte. La journée d’études « Innovation-Revolution : discours sur la nouveauté littéraire et artistique dans les pays germaniques » se propose d’étudier les processus d’innovation et de renouvellement qui traversent l’histoire littéraire et artistique des pays germaniques à partir des mots et des concepts que la nouveauté suscite.

Annonce

Argumentaire

La journée d’études « Innovation-Revolution : discours sur la nouveauté littéraire et artistique dans les pays germaniques » s’inscrit dans le projet « Wende & Wandel : dire et penser le changement dans les pays germaniques », soutenu par la MSH de Clermont-Ferrand, et dont l’un des objectifs est la publication en ligne d’un dictionnaire des termes et conceptions du changement spécifiques à l’aire germanique. Après un premier atelier scientifique dédié à la notion de « Stunde null » (heure zéro) (« Stunde null : entre mythe et réalité », le 2 octobre 2015), cette seconde journée sera consacrée aux processus d’innovation et de renouvellement à l’œuvre dans l’histoire littéraire et l’histoire de l’art des pays germaniques, qui seront abordés à travers les concepts et discours qu’ils suscitent.

« Innovation », « Revolution », « Traditionsbruch », « Avant-Garde » : les mots qui désignent l’innovation littéraire et artistique dans le discours critique des pays germaniques sont, en effet, porteurs d’une pensée, voire d’un imaginaire de la nouveauté esthétique, nécessairement tributaires du contexte historique, culturel et idéologique dans lequel ils s’inscrivent, mais qui ne se laissent pas toujours réduire à ce contexte. Dans cette perspective, la journée d’étude se propose d’étudier les discours théoriques et critiques sur la nouveauté esthétique, générique, poétique que peuvent représenter la publication d’une œuvre donnée, la traduction d’un auteur étranger, l’émergence d’un courant, l’apparition d’un nouveau genre. À partir de l’analyse de traités, de paratextes, de recensions, de la correspondance des auteurs, il s’agira à la fois de repérer les termes spécifiques utilisés pour exprimer la nouveauté, l’innovation, le renouvellement et d’étudier les conceptions particulières qu’ils véhiculent. Quels enjeux esthétiques, idéologiques et politiques se dégagent de ces concepts et discours ? Comment est pensée et jugée la nouveauté esthétique selon les époques ? Quelles réticences, quelles résistances au changement se font éventuellement jour ? Certaines époques sont-elles particulièrement propices à l’apparition de termes nouveaux, à la disparition de mots tombés en désuétude, au réinvestissement sémantique de notions ?

La perspective adoptée, à la fois diachronique et comparatiste, a ainsi pour vocation de confronter les discours sur la nouveauté nés à des époques et dans des contextes culturels divers et d’en définir les implications spécifiques. Les sondages ponctuels effectués permettront de montrer comment se formule la nouveauté esthétique à travers le temps, et de poser ainsi les jalons d’une histoire de l’innovation littéraire et artistique dans l’espace germanique, faite de ruptures brusques, de révolutions, ou de transformations progressives. Mais la confrontation de contextes historiques éloignés a aussi pour but de faire émerger des parallélismes ou des rapprochements inattendus dans la façon d’appréhender l’innovation à différentes périodes de l’histoire, et d’inviter ainsi à repenser les liens entre l’histoire et l’évolution littéraire et artistique.

Enfin, le discours sur la nouveauté se positionnant souvent, dans l’espace germanique, par rapport à des modèles étrangers, un autre objectif sera d’élucider comment des conceptions nouvelles s’élaborent à partir de l’adoption, de l’adaptation ou au contraire du rejet de ces modèles, et comment cette assimilation d’apports exogènes se traduit par les termes utilisés. Ainsi, la fréquence des emprunts linguistiques dans le discours critique sur la nouveauté (Renovation, Avant-Garde, Moderne) est-elle en soi une piste de réflexion intéressante.

Différentes études peuvent dès lors être menées, qui concernent :

  1. les termes et concepts exprimant la nouveauté dans les paratextes, la correspondance des auteurs, les traités rhétoriques ou poétiques, la critique d’art. Ces enquêtes lexicologiques peuvent être réalisées dans un corpus limité à un auteur, à un genre ou à une époque, mais gagneraient aussi à s’inscrire dans une démarche diachronique ou comparatiste plus large.
  2. l’étude des débats autour de l’innovation générique et de la nouveauté dans la presse, les recensions : comment s’articulent innovation et actualité littéraire dans ces discours ? Quels enjeux spécifiques, idéologiques ou politiques, par exemple, sous-tendent ces débats ?
  3. la formulation et la diffusion de conceptions littéraires et artistiques nouvelles dans les textes théoriques, littéraires, les revues.
  4. l’étude de courants artistiques et littéraires envisagés sous l’angle de la rupture, du changement, de l’innovation : Moderne, Sezession, Avant-Garde.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

L’appel à communications s’adresse à des chercheurs, post-doctorants et doctorants en linguistique, littérature, arts, histoire culturelle. Si l’accent est mis sur la littérature, la culture, les arts des pays germaniques, les approches comparatistes sont les bienvenues.

Les propositions de communication (2000 signes environ), assorties d’une brève notice bio-bibliographique, sont à envoyer à Fanny PLATELLE (Fanny.Platelle@univ-bpclermont.fr) et Nora VIET (Nora.Viet@univ-bpclermont.fr)

avant le 15 février 2016.

Vous serez notifié de l’acceptation de votre proposition au 1er  mars.

La journée d'études aura lieu le jeudi 16 juin 2016 à la MSH de Clermont-Ferrand.

Les communications prononcées au cours de cette journée d’études feront l’objet d’une publication ultérieure. 

Langues de travail : français et allemand. 

Organisation

  • Fanny Platelle, Maître de conférences en Études germaniques, CELIS (EA 1002), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand.
  • Nora Viet, Maître de conférences en Langue et littérature de la Renaissance, IHPC-CERHAC (UMR 5037), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand. 

Comité scientifique

  • Anne-Sophie Gomez, Maître de conférences en études germaniques, CELIS, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • Dana Martin, Maître de conférences en études germaniques, COMSOL, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • Fanny Platelle, Maître de conférences en études germaniques, CELIS, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • Hélène Roth, Maître de conférences en géographie, CERAMAC, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • Ludovic Viallet, Maître de conférences HDR en histoire, CHEC, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • Nora Viet, Maître de conférences en langue et littérature de la Renaissance, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand

Lieu

Maison des Sciences de l’Homme
4, rue Ledru
63057 Clermont-Ferrand Cedex 1
Tél. +33(0)4 73 34 68 00
(http://www.msh-clermont.fr)

Lieux

  • MSH - 4, rue Ledru
    Clermont-Ferrand, France (63000)

Dates

  • lundi 15 février 2016

Mots-clés

  • études germaniques, innovations, nouveauté

Contacts

  • Fanny Platelle
    courriel : Fanny [dot] Platelle [at] univ-bpclermont [dot] fr
  • Nora Viet
    courriel : Nora [dot] Viet [at] univ-bpclermont [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nora Viet
    courriel : Nora [dot] Viet [at] univ-bpclermont [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Innovation – Revolution : discours sur la nouveauté littéraire et artistique dans les pays germaniques », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 12 novembre 2015, http://calenda.org/346996