AccueilSociologie et anthropologie des corps en transformation

Sociologie et anthropologie des corps en transformation

Sociology and anthropology of bodies in a process of transformation

*  *  *

Publié le mardi 17 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Cet atelier portera sur la présentation et la discussion d’enquêtes en cours en sociologie et en anthropologie qui thématisent le corps comme objet d’intervention, de transformations ou de catégorisation. Nous chercherons à aborder la façon dont ces recherches interrogent le travail politique mené par des acteurs à l’égard de leur propre corps ou de celui d'autrui. D’un point de vue pratique, nous poserons la question de ce qui est maintenu ou transformé à travers ces interventions : quelles formes et identités (sexuelles, professionnelles, raciales ou politiques) et quelles catégories (sociales, juridiques, médicales) peuvent être supportées par ces corps ? En quoi, ces corps, peuvent-ils par leurs manifestations résister ou mettre en péril ces transformations ou ces catégorisations ?

Annonce

Argumentaire

L'atelier "Sociologie et anthropologie des corps en transformation" au sein de l'EHESS portera sur la présentation et la discussion d’enquêtes en cours en sociologie et en anthropologie qui thématisent le corps comme objet d’intervention, de transformations ou de catégorisation.
Nous chercherons à aborder la façon dont ces recherches interrogent le travail politique mené par des acteurs à l’égard de leur propre corps ou de celui d'autrui. D’un point de vue pratique, nous poserons la question de ce qui est maintenu ou transformé à travers ces interventions : quelles formes et identités (sexuelles, professionnelles, raciales ou politiques) et quelles catégories (sociales, juridiques, médicales) peuvent être supportées par ces corps ? En quoi, ces corps, peuvent-ils par leurs manifestations résister ou mettre en péril ces transformations ou ces catégorisations ?

Au cours de l'atelier, une diversité de transformations portées au corps seront ainsi envisagées et comparées entre elles : le changement de sexe ou son assignation, la grossesse, la crémation, la maladie, les pratiques esthétiques, la greffe, l’amputation, l’excision, la transformation psychique, la nudité, le vieillissement, l’amaigrissement ou la prise de poids, l’avortement, l’insémination artificielle, la brûlure ou encore l’hybridation. Mais nous examinerons aussi, au travers de la présentation de ces enquêtes, différents degrés de transformation du corps : longue ou rapide, permanente ou provisoire, irréversible ou réversible, invasive ou légère, visible ou invisible, par la technique, la parole, les affects ou la manipulation directe de la matière.

En suivant les pratiques sur lesquelles s’appuient ces modifications, nous nous attacherons à soulever les enjeux politiques qui sous-tendent ces différentes interventions à l’égard des corps (assignation ou défense des identités, maintien de formes corporelles et normalisation des corps, établissement de pouvoirs). Que ces enjeux soient portés au niveau des individus (rupture biographique, réparation, attachement à soi ou à l’autre, résistance corporelle), de professions (innovations, éthique, gestion des émotions et définition d'un champ d'intervention) ou qu’ils s’établissent dans une relation à autrui (accompagnement, regard porté sur l’autre). Nous poserons, ici, la question de la façon dont s’opère la transformation du corps (ou la transformation des transformations du corps) en un problème public, c’est-à-dire en un objet politique, controversé, faisant appel à la délibération de l’État et de groupes intermédiaires.

Cette mise en valeur des processus par lesquels des acteurs contestent, encadrent ou font advenir ces transformations corporelles et identitaires nous permettra d’examiner la conflictualité qui s’éprouve socialement à l’égard d’ identités, de normes corporelles et d’un pouvoir politique sur la chair. Une attention particulière sera accordée à la place à partir de laquelle les acteurs politisent la transformation de ces corps : depuis des institutions, des professions, des associations, à l’issue d’une mobilisation collective ou d’une initiative personnelle. Plusieurs angles seront ainsi investis. Nous suivrons, au fil du séminaire, la trajectoire de celles et de ceux dont le corps se transforme. Nous examinerons également le travail des personnes qui opèrent et transforment ces corps et, enfin, nous questionnerons la place des personnes qui accompagnent ou se mobilisent pour ou contre ces transformations.

L’atelier s’adresse à un public d’étudiant.e.s, de chercheur.euse.s et de professionnel.le.s engagé.e.s ou intéréssé.e.s par cette thématique de recherche. Lieu de présentation et de discussion de travaux en cours, il vise tout à la fois à donner à voir des recherches récentes et novatrices sur ces sujets et à les problématiser à partir d’une comparaison au fil des séances. 

Programme 2015-2016

3e vendredi du mois, de 11 h à 13 h, salle 576, bât. Le France, 190-198 Av. de France 75013 Paris

20 novembre

  • Présentation du séminaire et introduction à une sociologie des corps en transformation, Solenn Carof (IIAC/EHESS), Marine J. Boisson (LIER/EHESS), Marie Le Clainche- Piel (LIER/EHESS) 

18 décembre

  • Faire naître des corps et encadrer l’apparition du vivant, Noémie Merleau-Ponty (IIAC/EHESS), Stefania Ferrando (LIER/EHESS) 

22 janvier

  • Catégoriser les êtres à naître et statuer sur leur devenir, Anne-Sophie Giraud (CNE/EHESS), Cristina Popescu (Ghrapes/INS HEA) 

19 février

  • Transformer des corps par la transplantation et accompagner les greffés cardiaques, Julien Biaudet (CRESPA/CNRS), Marie Le Clainche-Piel (LIER/EHESS) 

18 mars

  • Contrôler le grossissement des corps et statuer sur leur « obésité », Aurélien Troisoeufs (EPS Maison Blanche), Solenn Carof (IIAC/EHESS) 

15 avril

  • Accompagner le déclin de la personne et prendre en charge des corps vieillissants, Laura Guérin (IIAC/EHESS), Valentine Trépied (CMH/EHESS) 

20 mai

  • Classifier le corps selon un genre et attribuer un sexe à des corps intersexués, Raphaël Albospeyre Thibeau (Cermes3/EHESS), Catherine Rémy (LIER/CNRS) 

3 juin

  • Encadrer la disparition du vivant et prendre en charge des personnes en train de mourir, Yannis Papadaniel (Unil, Lausanne), Marine J. Boisson (LIER/EHESS)

Organisation

  • Boisson M.,
  • Carof S.,
  • Le Clainche-Piel M.

Lieux

  • Bâtiment Le France, salle 576 - 190-198 Avenue de France
    Paris, France (75013)

Dates

  • vendredi 20 novembre 2015
  • vendredi 18 décembre 2015
  • vendredi 22 janvier 2016
  • vendredi 19 février 2016
  • vendredi 18 mars 2016
  • vendredi 15 avril 2016
  • vendredi 20 mai 2016
  • vendredi 03 juin 2016

Mots-clés

  • corps, genre, médecine, handicap, vivant, mort

Contacts

  • Marie Marie Le Clainche-Piel
    courriel : leclainchepiel [at] gmail [dot] com
  • Marine Boisson
    courriel : boisson [dot] marine [at] hotmail [dot] fr
  • Solenn Carof
    courriel : solenncarof [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marie Le Clainche-Piel
    courriel : leclainchepiel [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Sociologie et anthropologie des corps en transformation », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 17 novembre 2015, http://calenda.org/347246