AccueilCelebrating Ada Byron Lovelace

Celebrating Ada Byron Lovelace

Computing and Humanities

*  *  *

Publié le mercredi 25 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

À l’occasion du deux-centième anniversaire d’Ada Lovelace, Gretty Mirdal, directrice de l’Institut d’études avancées de Paris, organise une table ronde destinée à revenir sur l’œuvre et l’esprit de cette pionnière de la programmation informatique dont la démarche et la sensibilité inspirent encore aujourd’hui informaticiens et spécialistes des humanités numériques.

Annonce

Programme

02/12/2015 - 17:00

  • “Ada Lovelace: Turning Numbers into Language”, Warren Sack (University of California, Santa Cruz et IEA de Paris)
  • “Ada and computation”, Nachum Dershowitz (University of Tel Aviv et IEA de Paris)
  • “Machine Creativity: the Ada’s Paradox” , Jean-Gabriel Ganascia (Université Pierre et Marie Curie)
  • « Ada Lovelace, prophet of the computer age », Hélène Kirchner (INRIA)
  • « Femme romantique, femme numérique », Anne Baillot (Humboldt Universität, Berlin)

Table ronde organisée par Gretty Mirdal, directrice de l'IEA de Paris

Intervenants

Anne Baillot est chef de projet de recherche à l'institut de littérature allemande moderne de l'Université Humboldt de Berlin. Elle est spécialiste de l'époque romantique (littérature et histoire des idées) et des humanités numériques.

Jean-Gabriel Ganascia est professeur d’informatique à l’Université Pierre et Marie Curie (Sorbonne Universités) et membre de l’Institut Universitaire de France. Il mène sa recherche au LIP6 ou il dirige l’équipe ACASA. Il est directeur adjoint du Labex OBVIL.

Nachum Dershowitz, résident de l’IEA de Paris, est professeur d’informatique à l’Université de Tel Aviv, titulaire de la chaire de Computational Logic. Il est spécialiste des origines et fondements de la programmation informatique.

Hélène Kirchner est chercheuse senior et directrice scientifique des relations internationales à l’Inria. Ses domaines de spécialité sont les spécifications formelles, la logique et la déduction automatisée et la vérification de programmes avec un accent particulier sur la programmation et la déduction par stratégies de réécriture.

Warren Sack, résident de l’IEA de Paris, est un théoricien des médias, créateur de logiciels et artiste. Il est professeur dans le département de Film et médias numériques de l’Université de Californie à Santa Cruz.

Lieux

  • Institut d'études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun - 17 quai d'Anjou
    Paris, France (75004)

Dates

  • mercredi 02 décembre 2015

Mots-clés

  • Ada Lovelace day, digital humanities, humanités numériques, informatique

Contacts

  • Simon Luck
    courriel : information [at] paris-iea [dot] fr

Source de l'information

  • Élodie Saubatte
    courriel : elodie [dot] saubatte [at] paris-iea [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Celebrating Ada Byron Lovelace », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 25 novembre 2015, http://calenda.org/347984