AccueilLes mots

Les mots

Words

La textualité médiévale et sa mise en œuvre

Medieval Textuality and its Material Display

*  *  *

Publié le mercredi 02 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Le treizième colloque de la International Medieval Society 2016 sur le théme des mots au Moyen Âge a pour ambition de revenir aux mots eux-mêmes et d’interroger les principes intellectuels, techniques et esthétiques qui sous-tendent leur emploi et leur fonction sociale dans les pratiques graphiques médiévales. En analysant les propriétés matérielles et symboliques des supports, les conditions de la mise en signes des textes, les savoir-faire déployés par les scribes, il s’agira de répondre à des questions simples en apparence, mais qui définissent ad fundamentis la culture écrite du Moyen Âge. Qu’est-ce qu’un mot ? De quoi est-il composé ? Comment se matérialise-t-il sur son support ? Quel est le rapport entre le mot et le texte, le mot et la lettre, le mot et le support, le mot et son lecteur ?

Annonce

Argumentaire

Pour l’édition 2016 de son colloque parisien, l’International Medieval Society a retenu le thème des Mots au Moyen Âge. Les humanités numériques, si elles ont modifié le panorama des études médiévales dans son ensemble, ont au premier chef bousculé la conception, l’apparence et les modalités d’analyse des mots et des textes. Entre dématérialisation des supports et augmentation du nombre des corpus numérisés, les études médiévales cherchent à s’adapter à ces nouvelles façons de produire la connaissance sur le Moyen Âge, en même temps qu’elles définissent les enjeux méthodologiques et historiques du traitement de mots qui existent désormais simultanément sous la forme de sources primaires (dans le codex, le rouleau, la charte ou l’inscription) sous la forme de reproductions numériques grâce aux images, et sous la forme de données statistiques et lexicographiques au sein d’outils de stockage et d’analyse.

En contrepoint des apports considérables des humanités numériques, le treizième colloque de l’IMS a pour ambition de revenir aux mots eux-mêmes et d’interroger les principes intellectuels, techniques et esthétiques qui sous-tendent leur emploi et leur fonction sociale dans les pratiques graphiques médiévales. En analysant les propriétés matérielles et symboliques des supports, les conditions de la mise en signes des textes, les savoir-faire déployés par les scribes, il s’agira de répondre à des questions simples en apparence, mais qui définissent ad fundamentis la culture écrite du Moyen Âge. Qu’est-ce qu’un mot ? De quoi est-il composé ? Comment se matérialise-t-il sur son support ? Quel est le rapport entre le mot et le texte, le mot et la lettre, le mot et le support, le mot et son lecteur ? Dans un Moyen Âge qui fait en permanence le grand écart entre l’économie et la profusion du discours, quel est le statut de l’unité mot et quels éléments – visuels, acoustiques, linguistiques ou extralinguistiques – contient-elle ?

Axes thématiques

Sans s’y limiter, le colloque de l’IMS explorera quatre grands thèmes, avec une attention particulière au domaine de la France médiévale :

1- Les mots pour le dire : les discours médiévaux sur le texte et l’écriture ; les textes réflexifs sur l’acte d’écrire (arts poétiques, prologues, colophons et signatures) ; la figure de l’écrivain, du poète ou celle de l’écrivant (scribe, copiste, notaire, lapicide) et leur relation aux mots, entre copie et création.

2- Les mots au pied de la lettre : le mot, entre signes alphabétiques et autres signes ; images et sonorités des mots (nomina sacra, notation musicale, ponctuation, découpages poétiques) ; variations de sens entre paroles et mots ; hiérarchie d’écriture et hiérarchie des contenus.

3- La matière des mots : le mot et son support ; la notion de pagina, sa définition, ses marges, ses frontières, du manuscrit aux inscriptions ; le material turn et paléographie ; l’écriture et l’objet, du livre à l’amulette ; le mot hors du texte (image, héraldique, emblématique, numismatique) ; l’empreinte et les premiers imprimés, au-delà du geste d’écriture.

4- Au-delà des mots : des mots sans contenu (pseudo-écriture, pseudo-alphabets, pseudo-textes) ; le mot, le nom, l’identité, l’étymologie ; jeux de lettres et jeux de mots ; l’entrejeu du mot et du texte (calligrammes, anagrammes, épigramme) ; les relations entre les mots et la musique (vers, prose et leur expression dans la mélodie).

La diversité des thématiques ouvre à la participation de chercheurs de différentes formations et domaines d’expertises : historiens, spécialistes des sciences auxiliaires (paléographes, épigraphistes, codicologues, numismates), historiens de l’art, musicologues, philologues, littéraires… Le colloque de l’IMS entend poser, entre bilans et explorations, un nouveau regard sur les mots dans la culture médiévale.

Invités d’honneur :

  • Eric Palazzo (Université de Poitiers),
  • Geoffrey Koziol (University of California, Berkeley)

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les résumés de 300 mots maximum (en français ou en anglais) pour une communication de 20 minutes devront être adressés par courriel à communications.ims.paris@gmail.com au plus tard

le 30 janvier 2016.

Veuillez inclure également vos coordonnées complètes, un CV, et une liste indicative de tout équipement audiovisuel nécessaire pour votre présentation.

Le processus de sélection des propositions est très compétitif et s'effectue en préservant l'anonymat des propositions. L’IMS-Paris fera connaître sa réponse par courriel en février. Les titres des communications retenues seront disponibles sur le site internet de l’IMS. Les auteurs dont les communications auront été retenues prendront en charge leurs dépenses personnelles de voyage et leurs frais d’inscription au colloque (35 € par personne, tarif réduit pour les étudiants, gratuit pour les membres de l’IMS).

L’IMS-Paris est une association interdisciplinaire et bilingue (français-anglais) créée pour favoriser les échanges entre les médiévistes qui effectuent des recherches, travaillent ou étudient en France. Pour plus d’informations sur l’IMS et le calendrier des colloques des années passées, merci de consulter notre site internet : http://www.ims-paris.org.

Comité scientifique Société Internationale Médiévale (IMS Paris) 

  • Julian Führer (Deutsches Historisches Institut / Institut historique allemand, Paris) - président
  • Danielle Johnson (Wells College)
  • Fanny Madeline (LAMOP-Paris I)
  • Stephen J. Molvarec, SJ (Loyola University Chicago)
  • Meredith Cohen (University of California, Los Angeles (UCLA)
  • Raeleen Chai-Elsholz
  • Emma Campbell (University of Warwick)
  • Sarah Long (Michigan State University)
  • Katherine Baker (INHA, Paris)
  • Kristin Hoefener (Universität Würzburg)
  • Vincent Debiais (CNRS, CESCM, Poitiers)
  • Irène Fabry-Tehranchi (University of Reading) 
  • Mary Franklin-Brown (University of Minnesota - Twin Cities)
  • Nathalie Le Luel (l'Université catholique d'Angers)
  • Anna Russakoff (American University of Paris)

IMS-Paris Prix pour doctorants

La Société Internationale des Médiévistes propose un prix qui sera décerné pour la meilleure proposition de communication de la part d'un(e) doctorant(e).
Le dossier de candidature comprendra :

  1.  la proposition de communication,
  2.  une esquisse du projet de recherche actuel (thèse de doctorat),
  3.  les noms et coordonnées de deux références universitaires.

Le lauréat sera choisi par le bureau de l'IMS-Paris et un comité de membres honoraires ; il en sera informé dès l’acceptation de sa proposition. Une prime de 150 euros pour défrayer une partie des coûts d’hébergement et de transport à Paris depuis la France (350 euros depuis l’étranger) lui sera versée lors du Symposium.

Lieux

  • Centre Malher (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) - 9 rue Malher
    Paris, France (75004)

Dates

  • samedi 30 janvier 2016

Mots-clés

  • mots, matérialité, relations mots-musique, signes, sonorité, écriture, neumes, paléograophie, numismathique, héraldique

Contacts

  • Kristin Hoefener
    courriel : kristin [dot] hoefener [at] gmx [dot] de

Source de l'information

  • Kristin Hoefener
    courriel : kristin [dot] hoefener [at] gmx [dot] de

Pour citer cette annonce

« Les mots », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 02 décembre 2015, http://calenda.org/348929