Página inicialLe théâtre des opérations

Le théâtre des opérations

The theatre of operations - staging action, coordinating movement and transforming the world

Mise en scène de l’action, coordination des mouvements et transformation du monde

*  *  *

Publicado Terça, 01 de Dezembro de 2015 por João Fernandes

Resumo

Nous proposons de faire porter l’attention sur la manière dont l’action est mise en scène dans les domaines dans lesquels des humains expérimentent de nouvelles façons de transformer ou d’interpréter le monde. Cela invite d’abord à s’interroger sur le lien de l’action avec les formes, narratives ou prescriptives, qui organisent son déroulement, tout en décrivant l’efficacité propre liée au fait d’agir pour un regard. L’activité rituelle, les processus techniques produisant des images et des artefacts, les modifications des corps, l’activisme politique, voire les pratiques guerrières : autant de sphères dans lesquelles le pouvoir de certaines opérations dépend d’une capacité à les rendre visibles – et plus largement perceptibles – et signifiantes pour soi et pour autrui. En explorant ce « Théâtre des opérations » l’enjeu est de comprendre comment des mouvements (corporels, politiques, artistiques, intellectuels) peuvent se coordonner et créer des associations entre des individus et des groupes.

Anúncio

Argumentaire 

Pour étudier le devenir des sociétés situées sur la ceinture tropicale de trois océans (Pacifique, Indien et Atlantique), le LIA TransOceanik (CNRS/JCU) favorise un dialogue interdisciplinaire mobilisant une grande diversité d’acteurs. En posant un regard réflexif sur la multiplicité des pratiques (rituelles, artistiques, militantes) des peuples autochtones et des chercheurs collaborant avec eux, les colloques organisés depuis 2012 ont engagé une réflexion anthropologique sur la distribution de l’agentivité (agency) au sein des collectifs humains. Plutôt que d’aborder de manières séparées les sociétés modernes et les sociétés traditionnelles, ces approches, centrées sur les régimes d’action, offrent un cadre global à partir duquel penser le contemporain dans une perspective élargie, cherchant à connecter des phénomènes historiques de revendications avec la spécificité ontologique des relations que certains peuples établissent avec leur environnement naturel. 

Afin d’initier une première synthèse, nous proposons de faire porter l’attention sur la manière dont l’action est mise en scène dans les domaines dans lesquels des humains expérimentent de nouvelles façons de transformer ou d’interpréter le monde. Cela invite d’abord à s’interroger sur le lien de l’action avec les formes, narratives ou prescriptives, qui organisent son déroulement, tout en décrivant l’efficacité propre liée au fait d’agir pour un regard. L’activité rituelle, les processus techniques produisant des images et des artefacts, les modifications des corps, l’activisme politique, voire les pratiques guerrières : autant de sphères dans lesquelles le pouvoir de certaines opérations dépend d’une capacité à les rendre visibles – et plus largement perceptibles – et signifiantes pour soi et pour autrui. En explorant ce « Théâtre des opérations » l’enjeu est de comprendre comment des mouvements (corporels, politiques, artistiques, intellectuels) peuvent se coordonner et créer des associations entre des individus et des groupes. Existe-t-il des continuités entre les manières de faire entrer dans ces associations des agents non-humains tels qu’un être du Rêve, une montagne, une divinité, un artefact et les dynamiques interhumaines ? Quels sont les dispositifs techniques, narratifs, visuels, théâtraux disponibles pour agir à plusieurs, que ce soit pour synchroniser des actions ou pour instaurer des systèmes de délégation ? Comment les savoirs et les techniques, traditionnels et modernes, sont-ils mobilisés pour construire et reconstruire l’agentivité de certaines groupes, en inventant de nouvelles formes de communication et d’intervention – l’émergence d’internet et de la circulation des images constituant un des exemples possibles à étudier ? Comment, dans ces conditions, penser des actions collectives qui se déploient, se distribuent ou se diffusent à de multiples échelles ?

Programme

Lundi 14 décembre 

Matin 

9h30 Accueil

9h45 Introduction par Barbara Glowczewski (CNRS/LAS) et Rosita Henry (James Cook University) 

Rituels et esprits 

  • 10h Marion Aubrée (CEIFR/ EHESS), Oscillations du genre dans l’imaginaire collectif des religions afro-brésiliennes.
  • 10h30 Katerina  Kerestetzi (CNRS/LAS), « Esprit, es-tu là? » Ou comment rendre manifeste la présence des entités spirituelles afro-cubaines.

11h Discussion

11h20 Pause

  • 11h35 Jorge Santiago (EVS/Université de Lyon 2), A l’écart des orthodoxies. Nouvelles formes de subjectivation et de pratiques de l’umbanda (Portugal, Brésil).

12h05 Discussion animée par Frédérique Ildefonse (CNRS)

12h 45 Buffet (sur inscription : https://goo.gl/0Eg3Ii

Après-midi

La terre en scène 

  • 14h Pierre Déléage (CNRS/LAS), Histoire de Pilima, prophète Wayana, Guyane française: https://pierredeleage.wordpress.com/2013/06/10/pilima-lecteur-13
  • 14h30 Alexis Tiouka (juriste spécialiste en droit humain et droit des peuples autochtones, Guyane française), Écopolitique en Guyane française et Alliance internationale des peuples de la forêt tropicale.

15h Discussion

15h20 Pause

  • 15h35 Arnaud Morvan (AXA/LAS), Des chauves-souris et des hommes : cosmographies totémiques et transmissions virales en Australie
  • 16h05 Michael Wood (James Cook University), Rereading the Panoffs on Maenge(Mengen) gardening and its ‘technical operations’

16h35 Discussion animée par Guillaume Sibertin-Blanc (ERRAPHIS/Université Toulouse le Mirail) 

Mardi 15 décembre 

Matin

Décoloniser en mots et en images 

  • 9h30 Maia Hawad (Université Paris 7/EHESS), Multi-appartenances et stratégies cosmopolites au Sahara
  • 10h Carine Davias (Université Montpellier 3/JCU), Mise en scène et réactualisation de la mémoire dans les récits de vie

10h30 Discussion

10h50 Pause

  • 11h05 Estelle Castro-Koshy (LIA TransOceanik, LAS/JCU), Poésie visuelle, lieux-histoires et philosophie aborigène dans les films de Romaine Moreton The Farm et The Oysterman
  • 11h35 Barbara Glowczewski (CNRS/LAS), « I don’t like pink ». Quand le cancer attaque les femmes Warlpiri (Australie centrale).

12h05 Discussion animée par Claire Omhovère (EMMA/Université Montpellier 3) 

Après-midi

Objets mis en scène 

  • 14h Rosita Henry (James Cook University), Acting with the Ancestors:  Art and Agency in Tropical North Queensland 
  • 14h30 Noémie-Merleau Ponty (EHESS/ LAIOS), Mettre en scène la boite de Pétri
  • 15h Melissa Van Drie (Projet ECHO), Electronic chests and stethoscopic hearing: the use of sound technologies in 20th century pedagogic stagings of auscultation (lecture-demonstration)

15h30 Discussion animée par Pierre-Olivier Dittmar (EHESS/GAHOM)

16h Pause

  • 16h15 Martin Préaud (SOGIP/LAIOS-EHESS), Le clown Barnabott : farce coloniale (pièce de 10’)
  • 16h30 Yoann Moreau (Labex « Création Art et Patrimoine »/IIAC-CRAL) & Sophie Houdart (CNRS, LESC), Au sujet de Fukushima. Essai d’anticipation participante.

17h30 Discussion finale animée par Perig Pitrou (CNRS/LAS)

Organisation

  • Laboratoire d’anthropologie sociale
  • Laboratoire International Associé TransOceanik (CNRS/JCU)
    • Barbara Glowczewski (CNRS, LAS)
    • Perig Pitrou (CNRS, LAS) 

Entrée libre sur inscription : https://goo.gl/0Eg3Ii

Adresse 

Paris, 14 & 15 décembre 2015
Amphithéâtre Lévi-Strauss
52, rue du Cardinal Lemoine
Paris, 5e

Categorias

Locais

  • Amphithéâtre Lévi-Strauss - 52, rue du Cardinal Lemoine
    Paris, França (75005)

Datas

  • Segunda, 14 de Dezembro de 2015
  • Terça, 15 de Dezembro de 2015

Palavras-chave

  • rite, technique, anthropologie de l'art, représentation, théâtre, performance, perception

Contactos

  • Perig Pitrou
    courriel : perig [dot] pitrou [at] college-de-france [dot] fr

Urls de referência

Fonte da informação

  • Perig Pitrou
    courriel : perig [dot] pitrou [at] college-de-france [dot] fr

Para citar este anúncio

« Le théâtre des opérations », Colóquios, Calenda, Publicado Terça, 01 de Dezembro de 2015, http://calenda.org/349388