AccueilL'Italie, terre de contacts : les contacts interlinguistiques dans l'Italie du Ier millénaire av. J.-C.

L'Italie, terre de contacts : les contacts interlinguistiques dans l'Italie du Ier millénaire av. J.-C.

Italy, land of contacts: interlinguistic contacts in Italy in the 1st century BC

VIe séminaire sur les langues de l'Italie préromaine

6th seminar of Pre-Roman Italian languages

*  *  *

Publié le mardi 08 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Le thème des contacts entre les langues de l’Italie préromaine, cher à la discipline depuis la fin du XIXe siècle, a connu un regain d’intérêt essentiel dans la seconde moitié du XXe siècle : il faut dire que ce territoire, au Ier millénaire, se présente comme un conservatoire de langues et de systèmes graphiques absolument remarquable, où sont attestées entre le VIIIe siècle et le début de notre ère, à travers une abondante documentation épigraphique, des langues de groupes linguistiques différents, indo-européennes (latin et falisque, langues sabelliques, vénète, messapien, grec, lépontique, etc.) et non indo-européennes (d’implantation ancienne, comme l’étrusque et le rétique, ou plus récente, comme le phénicien). Cette imbrication ethnique, linguistique et graphique, qui ne cesse de se stratifier au fur et à mesure des découvertes épigraphiques, fait de l’Italie un terrain d’étude privilégié pour quiconque s’intéresse à la linguistique historique et aux contacts de langues.

Annonce

Argumentaire

Le thème des contacts entre les langues de l’Italie préromaine, cher à la discipline depuis la fin du XIXe siècle, a connu un regain d’intérêt essentiel dans la seconde moitié du XXe siècle : il faut dire que ce territoire, au Ier millénaire, se présente comme un conservatoire de langues et de systèmes graphiques absolument remarquable, où sont attestées entre le VIIIe siècle et le début de notre ère, à travers une abondante documentation épigraphique, des langues de groupes linguistiques différents, indo-européennes (latin et falisque, langues sabelliques, vénète, messapien, grec, lépontique, etc.) et non indo-européennes (d’implantation ancienne, comme l’étrusque et le rétique, ou plus récente, comme le phénicien). Cette imbrication ethnique, linguistique et graphique, qui ne cesse de se stratifier au fur et à mesure des découvertes épigraphiques, fait de l’Italie un terrain d’étude privilégié pour quiconque s’intéresse à la linguistique historique et aux contacts de langues.

L’heure semble ainsi venue de revenir sur cette importante question pour tenter de renouveler nos approches et nos méthodes. Les contraintes imposées par ces langues d’attestation fragmentaire sont bien connues et imposent l’élaboration de concepts et méthodes particuliers ; il est donc essentiel de tester la validité des notions élaborées par les spécialistes des contacts de langues et du bilinguisme sur corpus non finis et modernes, quand elles sont appliquées aux Restsprachen de l’Italie préromaine. On cherchera ainsi à tester la validité de certains de ces concepts, comme ceux de transfert linguistique et d’interférence linguistique, pour parler des situations documentées par les corpus épigraphiques de l’Italie préromaine. Peut-on penser ce territoire comme une aire linguistique, et quelles conclusions doit-on tirer de cette modélisation ? Puisque la question des vecteurs de ces contacts est essentielle pour comprendre comment un changement linguistique dû à un contact s’opère dans une langue historique donnée, est-il possible de reconstruire à partir de la documentation écrite non seulement les formes que revêt l’interférence linguistique, mais aussi et surtout les agents (groupes sociaux, institutions, individus…) qui les promeuvent ? Dans une telle perspective, il importe donc de dépasser le cadre strictement lexical – pendant longtemps la recherche s’est intéressée au bilinguisme à travers le seul prisme de l’emprunt lexical – pour enquêter sur les formes d’interférences linguistiques plus profondes (système phonétique, morphologique, syntaxique) ou sur les formes d’interférences paralinguistiques (système graphique, ponctuation, mise en page) et sur ce qu’elles peuvent nous dire des relations préhistoriques et historiques qu’ont entretenues les peuples concernés les uns avec les autres.

Programme

Matin : bâtiment Gaia, 4e étage, salle G123a

9h30 Accueil des participants

  • Gilles van Heems (université Lyon 2), Introduction : penser les contacts de langues dans l’Italie préromaine aujourd’hui.

Président : Paolo Poccetti (univ. Roma Tor Vergata)

  • 10h00-10h30 Carlo de Simone (Rome et univ. de Tübingen), La motion étrusque reconsidérée aujourd’hui.
  • 10h45-11h15 Simona Marchesini (Alteritas, Vérone), Évidence linguistique dans les contacts entre peuples : le cas des Rhètes.

11h30-11h45 Pause café

  • 11h45-12h15 Jean Hadas-Lebel (univ. Lyon 2), De la δημοκρατία athénienne à la rēs pūblica romaine : la meχ rasnalou le chaînon étrusque.

12h30 Déjeuner

Après-midi : salle Reinach, Maison de l’Orient et de la Méditerranée (4e étage)

  • 14h-14h30 Luca Rigobianco (univ. Ca’ Foscari, Venise), Contacts et conflits entre falisque et romain : les inscriptions de Falerii Novi.
  • 14h45-15h15 Gilles van HeemsInterférence et convergence : le problème de l’emprunt des suffixes. À propos des suffixes étr. ‑θe/‑te et lat. ‑s, ‑tis.

15h30 Conclusions

Lieux

  • bâtiment Gaia, 4e étage, salle G123a | Maison de l'Orient et de la Méditerranée, 4e étage, salle Reinach - 86, rue Pasteur
    Lyon, France (69)

Dates

  • jeudi 10 décembre 2015

Mots-clés

  • étrusque, latin, langues italiques, grec, Italie préromaine, épigraphie, épigraphie étrusque, épigraphie italique, linguistique ancienne

Contacts

  • Gilles Van Heems
    courriel : gilles [dot] van-heems [at] mom [dot] fr

Source de l'information

  • Gilles Van Heems
    courriel : gilles [dot] van-heems [at] mom [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'Italie, terre de contacts : les contacts interlinguistiques dans l'Italie du Ier millénaire av. J.-C. », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 08 décembre 2015, http://calenda.org/349803