Accueil« Choc des cultures » ? Confrontation, collaboration et coopération en temps de guerre depuis 1870

« Choc des cultures » ? Confrontation, collaboration et coopération en temps de guerre depuis 1870

“Clash of Cultures”? Confrontation, Collusion and Cooperation in Wartime since 1870

*  *  *

Publié le mercredi 09 décembre 2015 par Elsa Zotian

Résumé

L’état de guerre a de nombreuses conséquences imprévisibles. L’une d’entre elle est la mise en mouvement de masses humaines qui forcent des individus et des groupes à entrer en contact les uns avec les autres, souvent de manière imprévue. Ces échanges mènent à de nombreuses stratégies de gestion qui induisent parfois une opposition d’ordre culturel mais peuvent aussi, dans d’autres cas, mener vers des relations de coopération. Le but de ce colloque est d’explorer les multiples conséquences de ces interactions en temps de guerre.

Annonce

Argumentaire

L’état de guerre a de nombreuses conséquences imprévisibles. L’une d’entre elle est la mise en mouvement de masses humaines qui forcent des individus et des groupes à entrer en contact les uns avec les autres, souvent de manière imprévue. Ces échanges mènent à de nombreuses stratégies de gestion qui induisent parfois une opposition d’ordre culturel mais peuvent aussi, dans d’autres cas, mener vers des relations de coopération. Le but de ce colloque est d’explorer les multiples conséquences de ces interactions en temps de guerre.

Les participants sont invités à présenter leurs recherches sur la relation soldats/civils amis/ennemis, sur les interactions entre migrants, réfugiés et populations d’accueil, sur la cohabitation entre prisonniers de guerre et leurs geôliers ou encore l’évolution des pratiques religieuses, culturelles ou sociales liées à ces mouvements de population en temps de guerre. Les présentations peuvent explorer la politique, les attitudes et dispositions adoptées par l’État ainsi que par les associations caritatives ou d’autres institutions cherchant à maîtriser ces groupes, que ce soit avant, durant ou après un conflit. Les contributions peuvent également traiter des différents types de relations, qu’elles soient conflictuelles ou harmonieuses, mettant ainsi en exergue une approche émotionnelle des migrations. Les interactions étudiées peuvent inclure les États belligérants ou neutres du monde entier. Les contributions se concentrant sur une nation ou un conflit ainsi que des approches comparatives et transnationales sont les bienvenues, le but étant de couvrir un large panel de conflits et de types d’interaction.

Conditions de soumission

Nous prions les participants intéressés d’envoyer un résumé de 500 mots

avant le 1er février 2016.

Pour des informations supplémentaires et pour la remise des résumés, nous vous prions d’envoyer un email à l’adresse suivante :

t.baycroft@sheffield.ac.uk

La conférence aura lieu à l’Université de Sheffield le 28 Mai 2016.

Comité scientifique

  • Dr. Timothy Baycroft, senior lecturer (University of Sheffield)
  • Dr. Bernard Wilkin, lecturer (University of Exeter)
  • Maude Williams, doctorante (Université Paris Sorbonne / Université Tübingen)
  • Laurien Vastenhout, doctorante (University of Sheffield)
  • Cherie Prosser, doctorante (University of Sheffield)

Lieux

  • Université of Sheffield, Jessop West
    Sheffield, Grande-Bretagne (S3 7RA)

Dates

  • lundi 01 février 2016

Mots-clés

  • migration, culture, guerre, réfugiés, associations caritatives, bélligérants

Contacts

  • Timothy Baycroft
    courriel : t [dot] baycroft [at] sheffield [dot] ac [dot] uk

Source de l'information

  • Maude Williams
    courriel : maude [dot] fagot [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« « Choc des cultures » ? Confrontation, collaboration et coopération en temps de guerre depuis 1870 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 09 décembre 2015, http://calenda.org/349901