AccueilInitiation et dévoilements

Initiation et dévoilements

Initiation and unveiling

VIe journées d’études Internationales de l'Association des jeunes chercheurs médiévistes de l’UNIGE et de la conférence universitaire de Suisse Occidentale

Fourth international study day of young medieval researchers at the UNIGE and the university conference of Western Switzerland

*  *  *

Publié le mercredi 16 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Multifacette, mystérieuse – alors même qu’elle est censée éclairer –, la question de l’initiation, et avec elle, celle des possibles dévoilements, est particulièrement prégnante au Moyen Âge où prennent place d’importants processus d’explication, d’interprétation, de transmission et d’apprentissage. Dans le souvenir du culte à secrets antique, le mystère médiéval pourrait à lui seul donner tout son sens au terme même d’initiation. Les dévoilements présentent les différentes voies d’accès à un savoir caché au plus grand nombre, seulement connu de quelques élus. En ce sens, les thèmes de l’ésotérisme, du mysticisme, mais aussi de l’exégèse s’insèrent dans la problématique générale de l’initiation et des dévoilements.

Annonce

Argumentaire

Multifacette, mystérieuse – alors même qu’elle est censée éclairer –, la question de l’initiation, et avec elle, celle des possibles dévoilements, est particulièrement prégnante au Moyen Âge où prennent place d’importants processus d’explication, d’interprétation, de transmission et d’apprentissage.

Dans le souvenir du culte à secrets antique, le mystère médiéval pourrait à lui seul donner tout son sens au terme même d’initiation. Les dévoilements présentent les différentes voies d’accès à un savoir caché au plus grand nombre, seulement connu de quelques élus. En ce sens, les thèmes de l’ésotérisme, du mysticisme, mais aussi de l’exégèse s’insèrent dans la problématique générale de l’initiation et des dévoilements. Le questionnement portant sur l’analyse d’un texte, par exemple, est inhérent aux différentes strates de sens prêtées à un texte. Songeons également aux rêves, aux visions rencontrées par les chevaliers durant leurs quêtes, puis interprétées par des ermites ou des hommes de Foi.

L’interprétation est une préoccupation centrale au sein du thème des dévoilements. De même que l’exégète moderne, face aux productions culturelles anciennes, l’homme médiéval se demandait comment dévoiler les mystères l’entourant, dans son appréhension du monde comme dans sa pratique des textes. Peuvent ainsi être mis en exergue les aspects les plus méthodologiques liés au dévoilement. La question de l’interprétation nous mène à un plus haut degré encore: qu’on la conçoive au niveau médiéval ou moderne, elle inclut une réflexion sur l’initiation, ou une interprétation de l’initiation même. Apparaît, de cette manière, une ouverture aux autres cultures et religions de l’époque, dans le regard que pose l’homme occidental sur cette altérité, mais aussi, à l’inverse, dans l’interrogation que suscite un regard extérieur sur l’initiation en question. Ces conceptions pourraient alors être interrogées notamment par le biais des chansons de geste présentant souvent une vision assez stéréotypée de l'altérité.

Le caractère occulte d’une connaissance peut avoir pour cause le simple passage du temps. La tradition, le souvenir, la transmission constituent alors l’initiation à ce qui a été mis de côté. Pour ce qui est à venir, les questions de prophétisation, d’oracles, d’augures et de divination prennent tout leur sens au regard du dévoilement. Mais ce qui est caché peut également l’être volontairement: dès lors, le culte des mystères introduit la problématique des sphères publique et privée.

Initiation rime aussi avec transmission, notamment – et surtout – des connaissances. Les paradigmes de l’enseignement rejoignent alors les modalités de diffusion, dans les pratiques liées à la réception et au traitement des connaissances dans leur dimension linguistique (p. ex. écoles de traduction, acquisition d’une nouvelle langue), didactique (p. ex. méthodes d’enseignement des grands maîtres, détermination d’un public-cible) et technique (p. ex. métiers, chevalerie, ordres religieux). Les questions de diffusion soulèvent également celles du domaine de la parole, des caractéristiques des discours qui la véhiculent. Par ailleurs, les récits d’initiations révèlent un processus solitaire, comportant même parfois une connotation mystique.

Telles seront les grandes lignes de la thématique que nous voudrions explorer à l’occasion de ces sixièmes journées d’études. 

Programme

Jeudi 18 février 2016

9h00 Accueil des participants

  • 9h30 Prof. Pascale Bourgain (Ecole Nationale des chartes), « Non pas sans mystère. Le secret de Dieu et son dévoilement »

11h00 Pause

  • 11h30 Viviane Griveau-Genest (Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense & Université de Genève), « Des dévoilements sans vision : les détournements spirituels des sermons de Jean Gerson »
  • 12h00 Lucie Jollivet (Université européenne de Bretagne Rennes 2), « L’humaniste voyant : dévoilement et transmission des textes prophétiques dans les dernières œuvres de Nicolas de Clamanges et Pierre d’Ailly, 1405-1430 »

12h30 Repas de midi

  • 14h00 Marjorie Mourey (Université de Fribourg & Université Paris-Sorbonne), « Avoir le diable comme professeur : la transmission d’un savoir magique et ses répercussions dans le Roman de Buscalus »
  • 14h30 Caroline Lambert (Université de Poitiers), « Le motif des Trois morts et des trois vifs : trois traditions d’un double miroir »

15h00 Pause

  • 15h30 Nicolas Michel (Université Catholique de Louvain), « Entre exégèse biblique et artes dictandi : le Somnium morale pharaonis de Jean de Limoges »
  • 16h00 Sarah Olivier (Université de Genève), « Repenser l’initiation : la réécriture de la conversion de Clovis dans la Légende de Joyenval (c.1330) et ses enjeux politiques »

Vendredi 19 février 2016

9h00 Accueil des participants

  • 9h30 Elise Haddad (GAHOM/EHESS, Paris), « Apocalypse : ce qui se cache derrière le voile »
  • 10h00 Aïcha Toujouti (Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense), « Le baptême en Tunisie durant l'antiquité tardive : iconographie des baptistères et cuves baptismales (IIe - VIIe siècle ap. J.-C.) »

10h30 Pause

  • 11h00 François Wallerich (Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense), « Dévoilements eucharistiques. L'essor d'une initiation ascétique et mystique à l'eucharistie entre Flandre et Champagne (1170-1230) »
  • 11h30 Anastasija Ropa (Latvian Academy of Sports Education), « Animal agency and inter-morality in spiritual revelations to the Grail Questers in the Queste del Saint Graal »

12h00 Repas de midi

  • 14h00 Amy Heneveld (Université de Genève), « La pédagogie de l’integumentum : ce que le dévoilement enseigne »
  • 14h30 Samuel Molin (Université de Bordeaux-Montaigne), « Dévoiler les mystères du sens : le rôle de la métaphore dans l’exégèse littéraire de quelques œuvres narratives du XIIe siècle »

15h00 Pause

  • 15h30 Dinah Wouters (Université de Gand), « Reaching the limits of knowledge in Hildegard of Bingen’s visions »

16h00 Conclusions et clôture des Journées d’Etudes

Intervenants

  • Viviane GRIVEAU-GENEST (Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense & Université de Genève),
  • Elise HADDAD (GAHOM/EHESS, Paris),
  • Amy HENEVELD (Université de Genève),
  • Lucie JOLLIVET (Université européenne de Bretagne Rennes 2),
  • Caroline LAMBERT (Université de Poitiers),
  • Nicolas MICHEL  (Université Catholique de Louvain),
  • Samuel MOLIN  (Université de Bordeaux-Montaigne),
  • Marjorie MOUREY (Université de Fribourg & Université Paris-Sorbonne),
  • Sarah OLIVIER (Université de Genève),
  • Anastasija ROPA (Latvian Academy of Sports Education),
  • Aïcha TOUJOUTI (Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense),
  • François WALLERICH (Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense),
  • Dinah WOUTERS  (Université de Gand)

Organisation

  • Camille CARNAILLE (UNIGE),
  • Lauréline DARTIGUEPEYROU (UNINE),
  • Adrián FERNÁNDEZ (UNIFR),
  • Marjorie MOUREY (UNIFR),
  • Marco PROST (UNIL),
  • Olivier WICKY (UNIL)

Comité scientifique

  • Alain Corbellari (UNINE & UNIL),
  • Yann DAHHAOUI (UNIL),
  • Jean-Yves TILLIETTE (UNIGE)

Soutien : Conférence Universitaire de Suisse Occidentale (CUSO), Département de Langues et Littératures Françaises et Latines Médiévales (UNIGE), Faculté des Lettres de l’UNIGE, Commission de Gestion des Taxes Fixes (CGTF)

Lieux

  • salle B111, Université de Genève, Uni Bastions - Rue De-Candolle 5
    Genève, Confédération Suisse

Dates

  • jeudi 18 février 2016
  • vendredi 19 février 2016

Mots-clés

  • initiation, dévoilement

Contacts

  • Camille Carnaille
    courriel : camille [dot] carnaille [at] unige [dot] ch

URLS de référence

Source de l'information

  • Camille Carnaille
    courriel : camille [dot] carnaille [at] unige [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Initiation et dévoilements », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 16 décembre 2015, http://calenda.org/350738