AccueilUn compositeur des Lumières à Paris : Nicolas Dezède

Un compositeur des Lumières à Paris : Nicolas Dezède

Nicolas Dezède - an Enlightenment composer in Paris

Création, réception et postérité de ses œuvres dans les théâtres parisiens

Creation, reception and the posterity of his works in Parisian theatres

*  *  *

Publié le mardi 15 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264). Après le premier colloque organisé à l’université de Paul-Valéry Montpellier III en mai 2015, ce deuxième rendez-vous s’intéresse aux questions de réception parisienne : créations et reprises de ses œuvres, critiques et publics, mises en scènes et interprètes, éditions et produits dérivés, etc. Car l’œuvre de ce compositeur qui ne connaissait pas son nom et ses origines s’inscrit et s’enracine dans le terreau culturel parisien : l’Opéra-Comique bien sûr, mais également l’Opéra et la Comédie-Française.

Annonce

Argumentaire

Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264).

Après le premier colloque organisé à l’université de Paul-Valéry Montpellier III en mai 2015 (Nicolas Dezède et son œuvre : un compositeur des Lumières), ce deuxième rendez-vous s’intéresse aux questions de réception parisienne : créations et reprises de ses œuvres, critiques et publics, mises en scènes et interprètes, éditions et produits dérivés, etc. Car l’œuvre de ce compositeur qui ne connaissait pas son nom et ses origines s’inscrit et s’enracine dans le terreau culturel parisien : l’Opéra-Comique bien sûr, mais également l’Opéra et la Comédie-Française.

Ce deuxième se tiendra à l’École des Chartes, salle Léopold Delisle (65 rue de Richelieu, 75002 Paris) les 9 et 10 mai 2016. Il sera suivi l’an prochain du troisième et dernier volet, qui sera consacré à la diffusion en province et à l’étranger des œuvres de Dezède.

Les actes seront publiés en ligne dans la revue Florine, revue sur l’histoire des spectacles, qui sera inaugurée au colloque avec la publication des actes de la première session. 

Conditions de proposition

Les propositions de communication (titre et résumé ne dépassant pas 1500 signes) devront être envoyées par mail

avant le 31 janvier 2016

à l'adresse suivante : joann.elart@univ-rouen.fr 

Direction scientifique

  • Joann Élart
  • Patrick Taïeb 

Comité scientifique

  • Joann Élart
  • Michel Noiray
  • Solveig Serre
  • Patrick Taïeb 

Institutions partenaires

  • GRHIS, EA 3831 (université de Rouen)
  • IRCL, UMR 5186 du CNRS (université de Montpellier III)
  • École des Chartes (Paris)

Lieux

  • École des Chartes, salle Léopold Delisle - 65 rue de Richelieu
    Paris, France (75002)

Dates

  • dimanche 31 janvier 2016

Mots-clés

  • Nicolas Dezède, ancien régime, révolution française, opéra-comique, opéra, comédie-française, répertoire, dramaturgie, livret, source musicale, musicologie, musique

Contacts

  • Joann Élart
    courriel : joann [dot] elart [at] univ-rouen [dot] fr

Source de l'information

  • Joann Élart
    courriel : joann [dot] elart [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Un compositeur des Lumières à Paris : Nicolas Dezède », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 15 décembre 2015, http://calenda.org/351099