AccueilVisibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial

Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial

Visibility and presence of imagery in the ecclesial space - Byzantium and Western Middle Ages

Byzance et Moyen Âge occidental

*  *  *

Publié le jeudi 17 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

L’analyse des images dans l’espace ecclésial au Moyen Âge implique une large prise en compte du contexte monumental et rituel. Depuis les années 1980, la recherche a bénéficié de l’apport des études sur la liturgie pour en faire un aspect prééminent dans l’analyse et l’interprétation du décor. Les recherches se tournent aujourd’hui davantage vers la réception du figuré, suscitant des interrogations sur la visibilité des images et leur degré de lecture. Aussi bien pour l’Occident latin que pour Byzance, on tend à considérer la mise en scène du sacré à travers les interactions entre le monument, le rite, les objets, le décor et leur perception.

Annonce

Argumentaire

L’analyse des images dans l’espace ecclésial au Moyen Âge implique une large prise en compte du contexte monumental et rituel. Depuis les années 1980, la recherche a bénéficié de l’apport des études sur la liturgie pour en faire un aspect prééminent dans l’analyse et l’interprétation du décor. Les recherches se tournent aujourd’hui davantage vers la réception du figuré, suscitant des interrogations sur la visibilité des images et leur degré de lecture. Aussi bien pour l’Occident latin que pour Byzance, on tend à considérer la mise en scène du sacré à travers les interactions entre le monument, le rite, les objets, le décor et leur perception. La question de la visibilité et de la présence de l’image se pose différemment selon le public visé (clergé, moines, femmes, donateurs). Elle relève également de l’emplacement de l’image dans l’église, de sa hauteur, de son éclairage et de sa technique, déterminant ainsi des jeux d’échelle dans les dynamiques spatiales du lieu de culte et impliquant des questionnements sur la lisibilité et la possible (ou impossible) intelligibilité du décor. Dans cette optique, les inscriptions jouent un rôle qu’il convient d’explorer tant la relation entre images, textes et espace architectural revêt des formes multiples et complexes. De telles considérations invitent nécessairement à mettre en rapport le témoignage des œuvres avec le discours des sources textuelles.

Ce cycle de conférences réunira des spécialistes de l’Orient byzantin et de l’Occident latin autour de thématiques précises qui prolongeront la réflexion menée lors de la journée d’étude introductive du 25 septembre 2015. Ces rencontres laisseront une large place aux discussions afin d’interroger les ressemblances et les disparités en favorisant leur mise en regard dans une perspective pluridisciplinaire, de manière à tirer tous les enseignements d’une approche transversale de l’image médiévale.

Responsables scientifiques

Programme du cycle

Première rencontre : jeudi 18 février 2016,

14h30-17h30, salle Vasari

Thème : L’image dans l’espace sacré : enjeux historiographiques et perspectives

Introduction du cycle : Sulamith Brodbeck et Anne-Orange Poilpré (Paris 1 Panthéon Sorbonne)

  • Sharon Gerstel (University of California, Los Angeles) : Images in Churches in Late Byzantium: Reflections and Directions
  • Jean-Pierre Caillet (université Paris Ouest) : L’image dans l’édifice en Occident médiéval : le potentiel des ouvertures après un siècle de réflexions

Répondant : Ioanna Rapti (EPHE) 

Deuxième rencontre : jeudi 24 mars 2016,

14h30-17h30, salle Vasari

Thème : Lumière et éclairage de l’espace cultuel : perception et réception des images

  • Lioba Theis (Universität Wien) : The Orchestration of Enlightenment: Light in Sacred Space
  • Nicolas Reveyron (université Lumière Lyon II) : Image et lumière : performance et polychronie

Répondant : Andréas Nicolaïdès (université Aix-Marseille) 

Troisième rencontre : jeudi 19 mai 2016,

14h30-17h30, salle Vasari

Thème : Images monumentales et jeux d’échelle : les dynamiques spatiales du lieu de culte

  • Isabelle Marchesin (INHA) : La mise en réseau des hommes et des artefacts dans l’église Saint-Michel d’Hildesheim
  • Annemarie Weyl Carr (Southern Methodist University, Dallas) : Across a Crowded Room: Paths of Perception in Cyprus' Painted Churches

Répondant : Daniel Russo (université de Bourgogne) 

Quatrième rencontre : jeudi 16 juin 2016,

14h30-17h30, salle Jullian

Thème : Visibilité et lisibilité du dialogue entre images et inscriptions dans l’espace cultuel

  • Vincent Debiais (CNRS – CESCM Poitiers) : Absence/silence des inscriptions en contexte liturgique : quelques exemples hispaniques
  • Catherine Jolivet-Lévy (EPHE) : Inscriptions et images dans quelques églises byzantines de Cappadoce : visibilité/lisibilité, interactions et fonctions

Répondant : François Bougard (IRHT)

Conclusion du cycle : Sulamith Brodbeck et Anne-Orange Poilpré (université Paris 1 Panthéon Sorbonne) 

Chaque rencontre sera suivie d’un cocktail servi en salle Warburg à 17h30

Lieux

  • INHA, Galerie Colbert - salle Vasari | salle Julian - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • jeudi 18 février 2016
  • jeudi 24 mars 2016
  • jeudi 19 mai 2016
  • jeudi 16 juin 2016

Mots-clés

  • Moyen Âge, Byzance, images, espace sacré, liturgie, sources textuelles, objets, rite, décor

Contacts

  • Anne-Orange Poilpré
    courriel : anne-orange [dot] poilpre [at] univ-paris1 [dot] fr
  • Sulamith Brodbeck
    courriel : sulamith [dot] brodbeck [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Louise-Elisabeth Queyrel
    courriel : louise-elisabeth [dot] queyrel [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial », Cycle de conférences, Calenda, Publié le jeudi 17 décembre 2015, http://calenda.org/351223