AccueilLe bracelet électronique

Le bracelet électronique

Electronic tagging - the current state of affairs and knowledge on the issue

État des lieux, état des savoirs

*  *  *

Publié le mercredi 16 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque international et interdisciplinaire propose de dresser un état des lieux/état des savoirs sur le placement sous surveillance électronique, fixe ou mobile, communément connu sous le nom de bracelet électronique. Dans un colloque tenu à Fribourg en 2004, les organisateurs se demandaient si le bracelet électronique avait un avenir en Europe. Dix ans plus tard, il est certes évident que le bracelet électronique s’est développé, qu’il a intégré de nouvelles possibilités technologiques (incluant en particulier la technologie du GPS), qu’il a gagné du terrain tant en Europe que dans d’autres régions du monde, par exemple en Asie. 

Annonce

Argumentaire

Ce colloque international et interdisciplinaire propose de dresser un état des lieux/état des savoirs sur le placement sous surveillance électronique, fixe ou mobile, communément connu sous le nom de bracelet électronique. Dans un colloque tenu à Fribourg en 2004, les organisateurs se demandaient si le bracelet électronique avait un avenir en Europe. Dix ans plus tard, il est certes évident que le bracelet électronique s’est développé, qu’il a intégré de nouvelles possibilités technologiques (incluant en particulier la technologie du GPS), qu’il a gagné du terrain tant en Europe que dans d’autres régions du monde, par exemple en Asie. 

Parallèlement, les recherches et réflexions sur le placement sous surveillance électronique se sont développées dans les disciplines classiquement intéressées par la pénalité : sociologie pénale, criminologie mais aussi dans d’autres pans de la sociologie – comme la sociologie des sciences et des techniques (STS) – ou dans d’autres disciplines comme la science politique, l’anthropologie…

Sur ces deux fronts, le temps semble donc venu de faire le point tant sur les politiques et pratiques d’utilisation du placement sous surveillance électronique fixe (tagging) ou mobile (tracking) que sur les approches scientifiques que celui-ci suscite, les questions qu’il soulève. Ces interrogations ont, pour certaines d’entre elles, été posées dès les débuts du bracelet électronique et sont toujours d’actualité comme celles de l’extension de la surveillance dans des sociétés de contrôle ; de la diffusion de la pénalité dans l’espace social ou encore celle de la recomposition des pratiques professionnelles des surveillants de prison et des conseillers d’insertion et de probation. D’autres problématiques, plus neuves, apparaissent comme l’émergence de nouveaux métiers autour de la surveillance à distance réalisée par des opérateurs, la reconfiguration du rapport à l’espace et à la mobilité pour les surveillés... Si l’extension du dispositif et la diversification de ses usages sont incontestables, l’ampleur, l’intensité, la portée et les effets de son utilisation restent à documenter.

Programme

Lundi 11 janvier 2016 /Monday 11th January 2016

13.00 : accueil/Welcome

13.30-14.00 : Ouverture du colloque et mots de bienvenue/Opening and introduction

14.00-17.15 : La surveillance électronique : perspectives générales/Electronic monitoring : general perspectives

  • J. Robert  Lilly (Northern Kentucky University) : Electronic Monitoring in the U.S. Since 2000: An Update
  • Mike Nellis (University of Strathclyde Glasgow) : Electronic Monitoring as Coerced Connectivity; explaining penal change in the context of digital innovation

16.00-16.15 : pause

  • Dominik Lehner (Head, Corrections Basel-City) : Debates and Consensus which led the European Council on its way to Recommendation(2014) on Electronic Monitoring 

Mardi 12 janvier 2016 /Tuesday 12th January 2016

9.00 - 13.00 : Le PSE comme solution d’action publique et comme marché /EM  as public policy and market:

  • Myriam Chapeaux (Anciennement cheffe de la mission de développement des aménagements de peine et de la surveillance électronique mobile, France) : L'accompagnement du développement de la surveillance électronique en France
  • Dan Kaminski (Université Catholique de Louvain-CRID&P) : La crédibilité pour seule efficacité ?

11.00h-11.15h : Pause

  •  Craig Paterson (Sheffield Hallam University) Shaping electronic monitoring markets
  • René Lévy (CNRS-CESDIP) : How effective is electronic monitoring ?

13.00-14.00 : Déjeuner/Lunch

14.00 -18.00 : Le PSE comme sanction/ EM as punishment:

  • Anthea Hucklesby (University of Leeds) : Pandora’s box? Electronic monitoring in Europe
  • Annie Kensey (Ministère de la Justice, DAP) et Anaïs Henneguelle (ENS Cachan-IDHES): L’évaluation du PSE en France 

Pause: 16.00h-16.15h 

  • Eleni Velentza (Université Catholique de Louvain-CRID&P) : “Greek debut for electronically monitored punishment: The processes and practices that bring to light a surveillance activity. Reflections on the first pilot program in Greece.
  • Rita Haverkamp (Eberhard Karls University of Tübingen) : The development of electronic monitoring in Germany: application, technology and trends 

Mercredi 13 janvier 2016/Wednesday 13th January 2016

9.00 –13.00 : Le PSE comme vécu/EM as experience

  • Marie-Sophie Devresse (Université Catholique de Louvain-CRID&P) : La surveillance électronique comme expérience singulière et plurielle. Etat des connaissances et perspectives de recherche
  • Delphine Vanhaelemeesch (Universiteit Gent-IRCP) : Virtual punishment: the experience of EM compared with imprisonment

Pause-café: 11.00h-11.15h

  • Christian Licoppe (Telecom ParisTech) et Sylvaine Tuncer (University of Oulu) : Managing location-based alarms in the context of electronic surveillance: an ethnographic approach.
  • Welliton Caixeta Maciel (CESDIP/NEVIS-UnB) :La surveillance électronique des délinquants au Brésil: perspectives du contrôle et redéfinition de la prison

13.00-14.00 : Déjeuner/Lunch

14.00-16.00 : Le PSE comme dispositif de surveillance/ EM as a surveillance device

  • Olivier Razac (Université Pierre-Mendès-France, Grenoble) : Le bracelet électronique et le développement de la neutralisation comme technique gouvernementale
  • Emily Troshynski (University of Nevada, Las Vegas) : Surveillance technologies and the carceral state: Mapping the delineations of control and exclusion.

16.00-16.15 : Clôture/End of conference

Lieux

  • Télécom ParisTech - 46 Rue Barrault
    Paris, France (75013)

Dates

  • lundi 11 janvier 2016
  • mardi 12 janvier 2016
  • mercredi 13 janvier 2016

Mots-clés

  • bracelet électronique, surveillance, peines

Contacts

  • René Lévy
    courriel : rlevy [at] cesdip [dot] fr
  • Rita Carlos
    courriel : colloquepse2016 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • René Lévy
    courriel : rlevy [at] cesdip [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le bracelet électronique », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 16 décembre 2015, http://calenda.org/351232