AccueilEntre la Chine et l'Afrique : l'émergence de nouvelles figures sociales

Entre la Chine et l'Afrique : l'émergence de nouvelles figures sociales

Between China and Africa, the emergence of new social figures

Panel des quatrièmes rencontres des études africaines en France (REAF 2016) « Afriques cosmopolites »

Fourth conference of African Studies in France (REAF 2016) "Cosmopolitan Africas"

*  *  *

Publié le jeudi 17 décembre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Depuis une décennie, de nombreuses publications ont exploré les formes de mobilité et les stratégies des acteurs économiques – entrepreneurs, commerçants chinois et africains – qui contribuent à orienter les relations d'interdépendance entre la Chine et l'Afrique. Nous proposerons ici une autre perspective, en mettant au centre de l'analyse les multiples formes d'articulations du politique, de l'économique et des stratégies de catégories sociales qui semblent émerger avec le développement des relations entre la Chine et les pays africains.

Annonce

Panel proposé par Françoise Bourdarias & Alexandra Galitzine-Loumpet (3 à 4 propositions attendues pour ce panel)

Argumentaire

Depuis une décennie, de nombreuses publications ont exploré les formes de mobilité et les stratégies des acteurs économiques - entrepreneurs, commerçants chinois et africains - qui contribuent à orienter les relations d'interdépendance entre la Chine et l'Afrique.

Nous proposerons ici une autre perspective, en mettant au centre de l'analyse les multiples formes d'articulations du politique, de l'économique et des stratégies de catégories sociales qui semblent émerger avec le développement des relations entre la Chine et les pays africains.

La notion controversée de « soft power » a été reprise et appropriée par les autorités chinoises. Des récits s'élaborent, concernant les origines des relations sino-africaines, les luttes anti impérialistes, les affinités entre les cultures et les « traditions » chinoises et africaines. De telles constructions symboliques et les imaginaires qui leur sont liés sont aujourd'hui travaillés par de nombreux gouvernements africains, lorsqu'ils argumentent la légitimité des politiques publiques qu'ils mettent en œuvre dans le cadre des relations Chine-Afrique. Diffusion de savoirs techniques et scientifiques, de normes esthétiques chinoises, développement de l'apprentissage de la langue chinoise et des mobilités étudiantes vers la Chine, appui croissant aux opérations de patrimonialisation des cultures africaines etc. Les éléments de culture chinoise qui viennent s'inscrire dans les configurations sociales africaines donnent lieu à de multiples formes d'appropriation, de syncrétismes locaux qui transforment aussi bien les pratiques culturelles et économiques, les identités que les conceptions du pouvoir politique et de l'État. Ces dynamiques constituent un contexte qui favorise l'émergence de nouvelles catégories d'acteurs chinois et africains. Ces derniers élaborent des stratégies de mobilité sociale en tentant de conquérir des positions d'intermédiaires – de passeurs, de médiateurs culturels ou encore de représentants de la culture chinoise en Afrique, de la culture africaine en Chine – entre les populations locales et les entrepreneurs chinois.

De nouvelles élites, de nouvelles couches intermédiaires sont-elles en voie de constitution dans le cadre des relations entre la Chine et l'Afrique ? Nous espérons pouvoir enclencher un débat sur ce thème.

Les communications présentées dans ce panel peuvent sélectionner un champ particulier de pratiques et mettre l'accent sur les syncrétismes qu'elles permettent d'appréhender : pratiques artistiques, sportives ou patrimoniales, activités de transmission et/ou de mise en œuvre de savoirs techniques et scientifiques, militantisme politique etc. Elles peuvent privilégier une approche sous l'angle de trajectoires, en interrogeant les modes d'acquisition des capitaux culturels et sociaux mobilisés, les constructions identitaires.

Modalités de soumission

Les propositions d'intervention, qui ne doivent pas excèder 2500 signes, doivent être déposées

avant le 16 janvier 2016

directement sur le site de la 4e rencontre des Etudes africaines en France : http://reaf2016.sciencesconf.org/

Date et lieu

Paris, 5-6-7 juillet 2016

Conseil scientifique

  • AUBRY Nicolas (LLACAN / INALCO)
  • BARTHELEMY  Pascale (LARHRA - ENS Lyon)
  • BLANCHON Karine (FRED / UNIV. LIMOGES)
  • BOSC-TIESSÉClaire (CFEE / CNRS)
  • BOURLET Melanie (LLACAN / INALCO)
  • BOYER Florence  (URMIS / IRD)
  • CARRÉ Nathalie (PLIDAM / INALCO)
  • CHEVRILLON Guibert Raphaelle (IEDES / UNIV. REIMS)
  • CHOUIN Gérard (ARSCAN)
  • DOQUET Anne ((IMAF)
  • FOUQUET Thomas (CNRS)
  • FOURNIER GUERIN Catherine (UNIV. REIMS)
  • GARNIER Xavier (THALIM / PARIS 3)
  • GARY Daouda (LAM)
  • GOERG Odile (PARIS DIDEROT)
  • GRÉMONT Charles (UNIV. MARSEILLE)
  • GUBERT Flore (DIAL)
  • HILAIRE Jean-Charles (INALCO)
  • HUNSMANN MORITZ (CNRS)
  • JANIN Pierre (SOCIÉTÉ & DÉVELOPPEMENT)
  • LARMARANGE Joseph (IRD PARIS)
  • LE LAY Maeline (LAM )
  • LOMBARD Jerome (PRODIG)
  • MARTINEAU JLuc (CESSMA /  INALCO)
  • MORANGE Marianne (CESSMA / PARIS DIDEROT)
  • MURPHY Maureen (PARIS 1 / HiCSA)
  • NATIVEL Didier (PARIS DIDEROT)
  • PLANEL sabine (IRD PARIS)
  • POISSONNIER Bertrand (INRAP/TRACES)
  • POURCHEZ Laurence (INALCO)
  • QUINT Nicolas (LLACAN / CNRS)
  • RIFFARD Claire (ITEM)
  • RILLY Claude (LLACAN / CNRS)
  • SEGERER Guillaume (LLACAN / CNRS)
  • SPIRE Amandine (CESSMA /  PARIS DIDEROT)
  • THACKWAY Melissa (INALCO)
  • TIMERA Mahamet (IRD URMIS)

Lieux

  • INALCO, 65 rue des Grands Moulins
    Paris, France (75013)

Dates

  • samedi 16 janvier 2016

Mots-clés

  • migration, acteur, intermédiaire, représentation, imaginaire

Contacts

  • Françoise Bourdarias
    courriel : bourdarias [at] univ-tours [dot] fr
  • Alexandra galitzine-Loumpet
    courriel : alexandra [dot] galitzine-loumpet [at] inalco [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Alexandra galitzine-Loumpet
    courriel : alexandra [dot] galitzine-loumpet [at] inalco [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Entre la Chine et l'Afrique : l'émergence de nouvelles figures sociales », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 17 décembre 2015, http://calenda.org/351243