AccueilIngénieur de recherche pour le projet « attractivité des territoires : pour une approche innovante » (ATTRACTINNOV)

Ingénieur de recherche pour le projet « attractivité des territoires : pour une approche innovante » (ATTRACTINNOV)

Researcher for the "an innovative approach to the attraction of territories" (ATTRACTINNOV) project

*  *  *

Publié le vendredi 18 décembre 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Le projet « attractivité des territoires : pour une approche innovante » a pour objet principal de réinterroger les leviers de l’attractivité, en renouvelant leur connaissance et en construisant des indicateurs de mesure et de suivis inédits. L’approche qualitative et subjective de l’attractivité, non exclusive d’une approche par des indicateurs éprouvés, sera donc privilégiée. La personne recrutée devra concevoir et piloter, avec l’équipe du programme,  des dispositifs d’enquêtes de terrain et conduire l’analyse et le traitement des données recueillies.

Annonce

Recrutement d'un chercheur post-doctorant pour une durée de 18 mois dans le cadre du projet de recherche ATTRACTINOV (pour une approche innovante de l'attractivité), porté par le CERAMAC, équipe d'accueil de l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, dans le cadre du dispositif PSDR 4 Auvergne.

Contexte institutionnel

Le projet de recherche ATTRACTINNOV « pour une approche INNOVante de l’ATTRACTivité »  présenté ici s’inscrit dans la thématique 5 de l’appel national à Projet PSDR 4 « Développement territorial, relations villes/campagnes et stratégie d’attractivité des territoires » et dans sa déclinaison à l’échelle de la région Auvergne telle que définie dans l’axe C « Le territoire au sein du maillage urbain : quelles stratégies d’attractivité possibles ? ». Il est porté par le laboratoire CERAMAC (Centre de Recherche Appliqué au MAssif Central), Equipe d’accueil de l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Il s’agit d’une recherche-action pluridisciplinaire (Géographie, Aménagement, Architecture, Economie, Marketing territorial) qui implique des chercheurs (CERAMAC, METAFORT, ENSACF,…) et des acteurs professionnels (Auvergne Nouveau Monde, CAUE, Agence d’urbanisme Clermont-Métropole). Il se déroulera d’octobre 2015 à octobre 2019.

Présentation du projet de recherche

Le projet « ATTRACTivité des territoires : pour une approche INNOVante » a pour objet principal de réinterroger les leviers de l’attractivité, en renouvelant leur connaissance et en construisant des indicateurs de mesure et de suivis inédits. L’approche qualitative et subjective de l’attractivité, non exclusive d’une approche par des indicateurs éprouvés, sera donc privilégiée. Elle mettra à jour, à partir d’un travail scientifique approfondi, le sens et le contenu de l’attractivité des territoires au XXIe siècle. Il s’agit donc bien de repenser, à des fins d’actions publiques locales, le concept d’attractivité de manière élargie (approche quantitative et qualitative, multisectorielle, pluridisciplinaire, multiscalaire) et d’aboutir à la construction d’indicateurs traduisant les leviers de l’attractivité et les nouvelles façons de considérer les avantages territoriaux de la part des nouveaux résidents comme des acteurs économiques.

Le travail s’appuiera sur une revue de littérature pluridisciplinaire ayant pour objectif de mettre en avant la dimension polysémique de cette notion, des entretiens qualitatifs auprès des populations résidentes, nouvellement installées, externes, et des acteurs territoriaux, mobilisant une méthodologie participative notamment pour la co-construction des indicateurs (acteurs et universitaires). Une analyse cartographique (SIG) des indicateurs sera effectuée.

Enfin pour permettre une approche comparative et multiscalaire, et des retours d’expériences dans le domaine de la mesure de l’attractivité, nous travaillerons à l’échelle de l’Auvergne, sur des territoires urbanisés et des territoires ruraux, des territoires de faibles densités considérés comme fragiles, voire en décroissance (notamment démographique et économique), des territoires considérés comme dynamiques et des territoires d’échelle différente (commune, EPCI, département, région…). De même un travail de comparaison avec la région Rhône-Alpes sera effectué.

Le projet ATTRACTINNOV s’appuiera sur quatre volets de recherche : un à dimension principalement théorique, et trois autres thématiques considérées comme des ressorts de l’attractivité territoriale (analyse objective de la qualité et du cadre de vie, analyse subjective de la qualité et du cadre de vie, créativité et exigence territoriale). Enfin un volet méthodologique aura pour objectif principal de formaliser les résultats de notre recherche sous forme d’indicateurs et de cartes.

In fine,  il s’agit d’examiner quelles valeurs sont associées au territoire de résidence ou d’activité, et comment s’expliquent ces valeurs, comment peut-on les mesurer/estimer, les valoriser, les corriger, etc. dans la perspective de l’attractivité et donc du développement des territoires (stratégies mises en œuvre).

Les principaux objectifs de la recherche

  • Construire un cadre théorique et recenser les indicateurs d’attractivité disponibles
  • Analyser la qualité de vie en fonction de la qualité des territoires et des conditions à l’agrément de chacun
  • Evaluer la dimension subjective de la qualité de vie liée aux représentations des habitants
  • Développer une approche subjective de la qualité de vie
  • Etudier l’importance de la créativité en Auvergne et dans ses territoires, son contenu, sa réalité, sa diversité
  • Proposer un outil opérationnel de connaissance, d’expertise et de suivi de l’attractivité des territoires
  • Identifier des territoires de potentialités et de carences en fonction des représentations et des attentes en matière de qualité de la vie, ainsi que des critères objectifs d’attractivité

Missions

La personne recrutée devra concevoir et piloter, avec l’équipe du programme,  des dispositifs d’enquêtes de terrain et conduire l’analyse et le traitement des données recueillies. Elle garantit la qualité et la validité des données produites et des traitements réalisés.

Elle participera à la rédaction de la revue de littérature, aux enquêtes de terrain et à leur exploitation (synthèse des résultats : global et par terrains étudiés, analyse des discours, mise en évidence des ressorts de l’attractivité, réflexion sur leur mise en indicateur possible…)

Elle participera à la rédaction des livrables (documents à destination du commanditaire du type guide méthodologique, focus sur les différents territoires étudiés et sur des parcours individuels de créateurs, etc.), et de documents scientifiques. Elle pourra, le cas échéant, participer à des restitutions orales des résultats de recherche.

Compétences requises

Le-la candidat-e devra de préférence être titulaire d’un doctorat en Sciences Humaines et Sociales (notamment en Géographie), en Aménagement du territoire ou en sciences économiques.

Il devra justifier des compétences suivantes :

Compétences principales

Capacités à :

  • Mener des enquêtes de terrain, et réaliser des entretiens auprès des acteurs politiques et économiques entre autres, assurer le recueil et le traitement des données notamment qualitatives (analyses des pratiques et discours), rédiger des synthèses, traitement cartographique.
  • Coordonner les moyens humains et techniques nécessaires à la réalisation du projet de rechercher, piloter des études.
  • Organiser et animer des groupes de partenaires de la recherche
  • Valoriser les réalisations et les résultats sous formes de publications, de prestations orales auprès des communautés scientifiques concernés et des partenaires extérieurs
  • Développer les outils de diffusion des savoirs et méthodes dans un objectif d’appropriation par les acteurs

Compétences associées

Capacités à :

  • Organiser des manifestations scientifiques, des réunions/séminaires acteurs/chercheurs
  • Gérer un collectif de travail
  • Exercer une veille scientifique et technique pour le programme et le laboratoire d’accueil

Conditions d'emploi et de rémunération

Date prévisionnelle d’embauche : 1er mars 2016

Contrat CDD, temps complet pour une durée maximale de 18 mois

Rémunération brute autour de 1900 euros

Lieu de travail : CERAMAC, MSH, 4 rue Ledru, 63 057 Clermont-Ferrand

Conditions de candidature et de sélection

Le dossier de candidature devra comporter :

  • Lettre de motivation
  • CV
  • Résumé de la thèse (ou autre travail jugé pertinent)

Date limite de dépôt des candidatures : 1 février 2016

Les dossiers et les demandes de renseignement seront adressées par courrier électronique àJ-Charles.EDOUARD@univ-bpclermont.fr

jusqu’au 01/02/2016.

Les candidat-e-s retenu-e-s sur dossier seront éventuellement contacté-e-s pour un entretien.

La sélection se fera sur dossier par un jury composé des chercheurs (JC Edouard porteur du projet, H. Roth, G. Vergnaud, H. Mainet, F. Chignier-Riboulon) et acteurs de programme (J. Pinard Auvergne Nouveau Monde ; C. Descoeur et Ph. Robbe CAUE 63 ; JM Demard Agence urbanisme Clermont Métropole).

Cette première étape sera éventuellement suivie d'un entretien devant le jury.

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme 4, rue Ledru
    Clermont-Ferrand, France (63)

Dates

  • lundi 01 février 2016

Mots-clés

  • ingénieur de recherche contractuel, production et analyse de données, qualité de vie, Auvergne, territoire

Contacts

  • Frédérique Van Celst
    courriel : ceramac [at] univ-bpclermont [dot] fr
  • Jean-Charles Edouard
    courriel : J-Charles [dot] EDOUARD [at] univ-bpclermont [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Frédérique Van Celst
    courriel : ceramac [at] univ-bpclermont [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ingénieur de recherche pour le projet « attractivité des territoires : pour une approche innovante » (ATTRACTINNOV) », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le vendredi 18 décembre 2015, http://calenda.org/351437