AccueilL'accompagnement du handicap à domicile : enjeux moraux, sociaux et politiques

L'accompagnement du handicap à domicile : enjeux moraux, sociaux et politiques

Accompanying disabled people at home: moral, social and political issues

*  *  *

Publié le jeudi 07 janvier 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Les épineuses questions de dignité qui parcourent les situations de dépendance ont amené les pouvoirs publics à repenser les modalités d’accompagnement du handicap et à apporter une réponse individualisée aux besoins des personnes. La loi de 1975 d’orientation en faveur des personnes handicapées prône le maintien dans un cadre ordinaire de vie chaque fois que possible. Pour autant, jusqu’aux années 2000, celui-ci est resté peu répandu du fait de la faiblesse de l’offre existante en matière de services à domicile et du coût exorbitant restant à la charge des personnes en situation de handicap.

Annonce

Argumentaire

Les épineuses questions de dignité qui parcourent les situations de dépendance ont amené les pouvoirs publics à repenser les modalités d’accompagnement du handicap et à apporter une réponse individualisée aux besoins des personnes. La loi de 1975 d’orientation en faveur des personnes handicapées prône le maintien dans un cadre ordinaire de vie chaque fois que possible. Pour autant, jusqu’aux années 2000, celui-ci est resté peu répandu du fait de la faiblesse de l’offre existante en matière de services à domicile et du coût exorbitant restant à la charge des personnes en situation de handicap. L’accompagnement à domicile des personnes en situation de handicap par des intervenants salariés s’est développé récemment sous l’effet, d’une part, de l’évolution des besoins d’accompagnement liés à l’émergence de nouvelles situations de handicap  (augmentation des situations de polyhandicap et des handicaps liés aux accidents, prolongation de la vie des personnes trisomiques et des jeunes atteints de myopathie…), et d’autre part grâce à la création de la prestation compensatrice du handicap en 2005 qui, en octroyant des moyens financiers et matériels plus conséquents, tend à améliorer la couverture des besoins d’accompagnement à domicile.

La survenue d’un handicap et l’intervention de professionnels au domicile redessinent les rôles conjugaux et familiaux, nécessitant parfois une articulation des missions entre aidants proches et aidants professionnels, et suscitant de nouveaux affects.

Co-organisée par le Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique (LISE) et l’Observatoire des emplois de la famille, cette journée d’étude est l’occasion de faire échanger des spécialistes des politiques publiques, des historiens et des sociologues sur les enjeux moraux, sociaux et politiques qui se jouent dans la relation d’aide au sein du domicile. On s’intéressera ici à la relation d’aide professionnelle et non professionnelle, appréhendée à travers les expériences vécues des personnes en situation de handicap.

La journée s’organisera autour de trois axes thématiques : tout d’abord historique et politique, afin de comprendre les formes de régulation de l’action publique (session 1). Une fois ce cadre posé, les ressorts émotionnels et relationnels à l’oeuvre pourront être mieux saisis (session 2). Le dernier temps de cette journée (session 3) sera consacré aux incidences du handicap sur la distribution sexuée des rôles et aux nouvelles configurations familiales et conjugales produites par des orchestrations jusqu’alors inédites entre aide formelle et aide professionnelle.

Programme

9h - Café d’accueil

9h15 - Ouverture de la journée par Isabelle Puech, directrice de l’Observatoire des emplois de la famille

9h30 Session 1 : La structuration de l’accompagnement à domicile des personnes en situation du handicap

  • Christophe Capuano (LARHRA - Université Lyon II), L'accompagnement des personnes en situation de handicap et des personnes âgées dépendantes du début du XXe siècle aux années 1980.
  • Maryse Bresson (Printemps - Université Saint Quentin en Yvelines), L'intervention « hors les murs » dans  le champ du handicap. De la fin de l'institution aux nouveaux arrangements institutionnels.
  • Olivier Giraud (LISE-CNRS), La régulation par l'action publique de la relation d'aide au domicile des personnes  âgées.

10h30 -   Echanges avec la salle

11h15 Session 2 : La gestion des émotions dans l’accompagnement du handicap à domicile

  • Abdia Touahria-Gaillard (CMH, Observatoire des emplois de la famille), Eve Meuret-Campfort (CENS), Etre sujet et objet de l’accompagnement. Le cas des particuliers employeurs en situation de handicap.
  • Catherine Lenzi (IREIS), Réinventer les pratiques « hors les murs » : les ressorts relationnels et émotionnels de l’action et la place de la délibération dans la construction de la professionnalité

12h - Echanges avec la salle

14h Session 3 : Aidants proches et aidants professionnels dans l’accompagnement du handicap

  • Aurélien Berthou (CERLIS-CNRS), Les incidences du handicap moteur sur les places conjugales au domicile.
  • Maks Banens (Centre Max Weber - Lyon II), Le care au masculin. L’aide conjugale dans les couples avec handicap.
  • Marcel Jaeger (DISST-CNAM), La coordination des accompagnements entre aidants informels et aidants professionnels.

15h-  Echanges avec la salle

15h30-16h   Synthèse de la journée d’études

Lieux

  • Salon d'honneur, 37.1 50 Accès 37, 1er étage - Conservatoire national des arts et métiers, 3 rue Conté
    Paris, France (75003)

Dates

  • lundi 08 février 2016

Mots-clés

  • handicap, dépendance, domicile, aidant, relations de travail, autonomie

Contacts

  • Audrey Lefèvre
    courriel : audrey [dot] lefevre [at] cnam [dot] fr
  • Abdia Touahria-Gaillard
    courriel : abdia [dot] gaillard [at] ens [dot] fr

Source de l'information

  • Abdia Touahria-Gaillard
    courriel : abdia [dot] gaillard [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'accompagnement du handicap à domicile : enjeux moraux, sociaux et politiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 07 janvier 2016, http://calenda.org/352028