AccueilIIIe rencontre des jeunes chercheur·e·s en études africaines (2016)

IIIe rencontre des jeunes chercheur·e·s en études africaines (2016)

3rd Young Researchers Conference in African Studies (2016)

*  *  *

Publié le lundi 11 janvier 2016 par Céline Guilleux

Résumé

La IIIe rencontre des jeunes chercheur·e·s en études africaines s’inscrit dans la continuité d’une démarche initiée en 2013. Comme lors des éditions précédentes, il s’agit de permettre aux doctorant·e·s et jeunes docteur·e·s de dialoguer autour de leurs travaux portant sur les Afriques sans exclusive, Caraïbes et Afrique du Nord comprises, au croisement de toutes les disciplines. Cet espace d’échanges souhaite favoriser un vaste état des lieux des travaux en cours des jeunes chercheur·e·s.

Annonce

Argumentaire

La IIIe rencontre des jeunes chercheur·e·s en études africaines s’inscrit dans la continuité d’une démarche initiée en 2013. Comme lors des éditions précédentes, il s’agit de permettre aux doctorant·e·s et jeunes docteur·e·s de dialoguer autour de leurs travaux portant sur les Afriques sans exclusive, Caraïbes et Afrique du Nord comprises, au croisement de toutes les disciplines. Cet espace d’échanges souhaite favoriser un vaste état des lieux des travaux en cours des jeunes chercheur·e·s.

Accès

Tous les évènements de la 3e rencontre des Jeunes Chercheur.e.s en Études Africaines ont lieu à l’Université Paris Diderot.

L’accueil, ainsi que les conférences, panels et tables-rondes se tiennent au 2e étage de la Halle aux Farines - 2, rue Marguerite Duras 75013 Paris. L’accès s’effectue par l’Esplanade Pierre Vidal-Naquet, Hall AB.

Programme

14 janvier 2016

  • 8h30-9h00 : Accueil des participants
  • 9h00-9h30 : Ouverture des JCEA
  • 9h30-11h00 : Conférence inaugurale, Abdoulaye Niang, Maître de conférences, Université Gaston Berger, Saint-Louis, « Cultures urbaines, hold-up générationnel et représentation publique : entre transgressions, quêtes de reconnaissance sociale et “mission sacrée” »
  • 11h00-11h15 : Pause
  • 11h15-13h00 : Première session de panels

Panel 1 : Mobilités et migrations 1

  • Giovanna Cavatorta (IRIS, EHESS) « Le champ d’accès à la mobilité et l’appartenance sociale. Une perspective démographique à partir du retour de l’Italie au Sénégal »
  • Irène Dos Santos (IIAC, EHESS, Centro em Rede de Investigação em Antropologia, Universidade Nova de Lisboa) « L’Angola post-colonial face aux “nouveaux” migrants portugais : mémoires collectives de la colonisation et rapport au passé »
  • Félix Watang Ziéba (Université de Maroua) « Immigration tchadienne au Nord Cameroun : entre installation sur le long terme et circulation migratoire »

Discutant(e)s : 

  • Daouda Gary-Tounkara (LAM, CNRS)
  • Liza Terrazzoni (CADIS, EHESS)

Panel 2 : Le religieux et ses réseaux 1

  • Alicia Legault-Verdier (CEETUM, Université de Montréal) « Bayefallités et mouridites : lieux de cultes, matérialités et réseaux transnationaux à Montréal »
  • Frédérick Madore (GIERSA, Université Laval)« L’islam ivoirien et burkinabè à l’ère du numérique : des communautés musulmanes 2.0? »
  • Carolin Maevis (Université de Cologne)« A West African Traveling Muslim Association and the Circulation of Believers, Ideas and Religious Objects. »
  • N’gna Traoré (ISFRA, Université des Sciences juridiques et politiques de Bamako)« Le recours à l’islam dans les cérémonies sociales et dans l’information à Sénou : vers une gouvernance par la mosquée »

Discutant(e)s :

  • Sébastien Fath (GSRL, CNRS)
  • Frédérique Louveau (CER, Université Gaston Berger, LPED, IRD)

Panel 3 : Dynamiques circulatoires des arts et des artistes

  • Sophie Eliot (Université Carl von Ossietzky, Oldenburg)« Le rôle des curateurs.trices indépendant.e.s dans la circulation des pratiques artistiques et des savoirs dans le champ de l’art contemporain en Afrique »
  • Cécile Navarro (ISSRC, Université de Lausanne)« Les pratiques circulatoires d’artistes de rap sénégalais : la construction d’une scène musicale entre le Sénégal, les Etats-Unis et l’Europe »
  • Boukary Tarnagda (Université Rennes 2, LaDiPA, Université de Ouagadougou)« Théâtre contemporain africain francophone ou “Théâtre de tout-monde” ? »

Discutant(e)s :

  • Nora Greani (EHESS)
  • Olivier Marcel (ARTL@S, ENS)

Panel 4 : Les arènes de la santé, du local au transnational

  • Eugénie d’Alessandro (Centre Norbert Elias, EHESS)« Activités humaines et géographies microbiennes, approche anthropologique du risque infectieux dans les hôpitaux ouest-africains »
  • Papa Mamadou Diagne (Université de Rouen)« Des systèmes de prise en charge à l’errance des malades mentaux dans l’agglomération dakaroise. Socio-anthropologie de la santé mentale au Sénégal »
  • Pierrine Didier (ADESS, Université de Bordeaux)« Le développement de la “médecine intégrative” à Madagascar : évaluations thérapeutiques et enjeux politiques »
  • Charlotte Pelletan (LAM, Sciences Po Bordeaux)« De la santé comme bien public mondial aux produits de santé comme biens marchands : une étude des nouvelles politiques de l’innovation pharmaceutique en Afrique du Sud »

Discutants :

  • Fred Eboko (CEPED–LAM, IRD)
  • Moritz Hunsmann (IRIS, CNRS)

13h00-14h30 : Déjeuner

14h30-16h15 : Deuxième session de panels

Panel 5 : Mobilités et migrations 2

  • Abdourahmane Mangane (URMIS, Université Nice Sophia Antipolis)« Les remises des émigrés sénégalais entre solidarité contrainte et aspirations à l’autonomie. »
  • Aurore Mottet (URMIS, Université Nice Sophia Antipolis,)« Mobilité bien ordonnée. Des documents de voyage aux “irréguliers” : éléments de réflexion sur la mobilité des réfugiés en Afrique »
  • Médina Ina Niang (HDEA, Université Paris-Sorbonne)« Les trajectoires de la réussite ? Perceptions dakaroises contrastées de la migration vers Paris et New York »

Discutant(e)s :

  • Françoise Blum (CHS, CNRS)
  • Pierre Kamdem (Université de Dschang, Université de Poitiers)

Panel 6 : Le religieux et ses réseaux 2

  • Sariette Batibonak (IMAf, Aix-Marseille Université)« Migrants africains et églises ethniques à Genève »
  • Carla Bertin (IMAf, EHESS)« (Re)conversions au pouvoir et pentecôtisme au village »
  • Khaoula Matri (Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sousse)« La pratique du voile intégral entre représentations et pratiques »
  • Ana Carla Rocha de Oliveira Bentegeat (LAM, Université de Bordeaux)« Etude de cas autour des consultations et des pratiques de guérison chez une “catimbozeira” dans une périphérie urbaine au Brésil »

Discutantes :

  • Stefania Capone (CéSor, EHESS, CNRS)
  • Sandra Fancello (IMAf, CNRS)

Panel 7 : Sociétés et environnement 1

  • Marion Comptour (CEFE, Université Montpellier 2)« Fonctionnement et dynamique d’un socio-écosystème dans les plaines inondables du fleuve Congo »
  • Cédric Aurélien Matsaguim Nguimdo (Université de Yaoundé 1)« Diffusion de l’innovation en agriculture familiale africaine et présupposés théoriques. Quelle situation conditionne le choix des agriculteurs en matière de stratégie d’adaptation aux changements climatiques ? »
  • Ronan Mugele (PRODIG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)« La Grande Muraille Verte au Ferlo (Sénégal) : leurres et lueurs du reboisement au Sahel au XXIème siècle »
  • Williams Fulbert Yogno Tabeko (Université de Maroua)« La protection de la nature en Afrique à l’épreuve du développement »

Discutants :

  • Guillaume Blanc (CRH, EHESS)
  • Eric Garine (LESC, Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Panel 8 : Gestion foncière : mode d’accès et d’appropriation du sol en milieux ruraux et urbains 1

  • Khalilou Lahi Diagana (ESO-Caen, Université de Caen)« L’habitat illégal, accès à l’eau et à l’assainissement : des quartiers oubliés par les autorités? L’exemple des gazra de Nouakchott (Mauritanie) »
  • Momar Diongue (IPDSR, Université Cheikh Anta Diop)« La production foncière publique locale à l’épreuve de la participation communautaire : cas de la commission villageoise dans le lotissement d’extension des collectivités locales périurbaines (Diamniadio, Sangalmkam et Yène) et l’agglomération dakaroise »
  • Thomas Maillard (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)« Vivre et cultiver sur des micro-polders à Saint-Louis (Sénégal) »
  • Chloé Violon (LESC, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) & Félix Watang Zieba (Université de Maroua)« Evolution des pratiques foncières chez les Tupiri au Nord Cameroun : entre conflits et fonciers intrafamiliaux et expansion territoriale. »

Discutants :

  • Olivier Iyébi Mandjeck (Fondation Paul Ango Ela, Yaoundé)
  • Alexis Roy (IEDES, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

16h15-16h30 : Pause

16h30-18h15 : Troisième session de panels

Panel 9 : Sociétés et environnement 2

  • Jonathan Benabou (éco-anthropologie ethnobiologie, Université Paris Diderot, Musée National d’Histoire Naturelle)« “Let’s not forget where we came from” : rôle et légitimité des autorités traditionnelles dans les institutions communautaires de gestion des ressources naturelles en Namibie »
  • Mariama Diallo (Centre Norbert Elias, EHESS)« “On délègue, mais on contrôle !” La gestion des aires protégées par les communautés locales dans l’Aire Marine Protégée Communautaire du Bamboung : une délégation de services à deux vitesses »
  • Boniface Ganota (PlaGéo, ENS-Université de Maroua)« Evolution des forêts sacrées sous l’effet des pressions humaines et de la variabilité climatique au sud-est de la région de l’Extrême-Nord Cameroun »
  • Konan Séverin Mlan (JERFRI, Abidjan)« “Une localité, un espace reboisé” : une réponse à la dégradation de la forêt ivoirienne par les dirigeants politiques »

Discutant(e)s :

  • Benjamin Sultan (LOCEAN, IRD) (sous réserve)
  • Christine Raimond (PRODIG, CNRS)

Panel 10 : Gestion foncière : mode d’accès et d’appropriation du sol en milieux ruraux et urbains 2

  • Mahamadou Abdourahamani (PRODIG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Université Abdou Moumouni de Niamey)« Mobilités pastorales des pasteurs du Niger oriental dans un contexte d’insécurité (Diffa, lac Tchad »
  • Moustapha Cissé Fall (LAM, Sciences Po Bordeaux, Université Gaston Berger)« Investissements agricoles à grande échelle dans la zone du lac de Guiers au Sénégal : mécanismes d’acquisition des terres et logiques d’acteurs. Analyse du processus d’implantation d’une entreprise d’agrobusiness, West Africa Farms (WAF) à Yamane »
  • Mélanie Favrot (LPED, IRD)« La stratégie congolaise d’industrialisation de l’agriculture par des investisseurs étrangers »

Discutant(e)s :

  • Nancy Andrew (LAM, Sciences Po Bordeaux)
  • Bernard Tallet (PRODIG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Panel 11 : Les espaces de citoyenneté critique

  • Fred Biyela (CEPED, Université Paris Descartes)« Pouvoirs et démocratie par le bas au Congo-Brazzaville. Crises de succession et production de citoyenneté critique au sein d’une Eglise prophétique »
  • Maria de Lurdes Mangueleze (LAM, Sciences Po Bordeaux)« Le processus de légitimation des chefs traditionnels dans les conseils consultatifs au Mozambique : une obéissance sans soumission ? »
  • Maha Messaoudene (Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger, Université du 20 août, Skikda) & Karima Messaoudi (Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger, Université du 20 août, Skikda)« La gouvernance participative interrogée à travers l’exemple de la requalification du centre-ville de Skikda (Algérie) »

Discutant(e)s :

  • Séverine Awenengo d’Alberto (IMAf, CNRS)
  • Richard Banégas (CERI, Sciences Po Paris)

Panel 12 : Musique(s) d’Afrique(s) ?

  • Marta Amico (Centre Georg Simmel, EHESS, FMSH)« Musique touarègue globale, un “son du désert” au tournant du conflit »
  • Alfonso Castellanos Malagon (IMAf, EHESS)« La musique zikiri à Bobo-Dioulasso : une mode islamique urbaine au cœur de l’Afrique de l’ouest »
  • Anna Cuomo (IMAf, EHESS)« La fabrique d’un rap africain »
  • Souleymane Ganou (Université de Ouagadougou)« “M’Ninda” ou la quête identitaire chez Asalfo de Magic System »

Discutant(e)s :

  • Pap Ndiaye (ChSP, Sciences Po Paris)
  • Emmanuelle Olivier (Centre Georg Simmel, CNRS)

Panel 13 : Géopolitiques globalisées

  • Xavier Aurégan (FMSH, CIRAD, CQEG)« La Chine : acteur de la reconfiguration géopolitique du continent africain »
  • Clément Cayla-Giraudeau (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)« Coopération militaire et détricotage du cocon postcolonial à Djibouti, 1999-2013 »
  • Ezgi Güner (Université de l’Illinois)« Turkey’s “Opening to Africa”: Neo-Ottmanism, Islam and Global Capitalism »
  • Yumiko Yamamoto (CERI, Sciences Po Paris, Fondation France-Japon, EHESS)« La montée en puissance de la Chine et de l’Inde en Afrique par l’aide et leurs conséquences sur la politique africaine du Japon »

Discutant(e)s :

  • Raphaëlle Chevrillon-Guibert (PRODIG, IRD)
  • Sadio Soukouna (MIGRINTER, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Panel 14 : Intervenir en Afrique

  • Morgane Anziani-Vente (Université de Fribourg, Université de Bayreuth)« Luttes de conceptions autour des projets d’accès à l’eau potable au Bénin »
  • Vanessa Pedrotti (IMAf, Aix-Marseille Université)« La léproserie St-Antoine à Harar (Ethiopie) : un établissement missionnaire, médical et humanitaire »
  • Charlotte Torretti (LAM, Université de Bordeaux)« L’émergence de territoires hydrauliques en Ouganda : enjeux de pouvoir et projets d’irrigation. »
  • Aurore Viard-Crétat (Centre Alexandre-Koyré, EHESS)« La candidature camerounaise pour le programme forestier Redd+ de la Banque Mondiale, entre appropriation et extraversion »

Discutants :

  • Marc-Eric Gruénais (LAM, IRD)
  • Philippe Lavigne-Delville (GRED, IRD)

19h00-21h30 : Projection documentaire

À mots couverts (88’), 2014, un film de Violaine Baraduc et Alexandre Westphal, en présence des réalisateurs.

Discutantes :

  • Cécile Canut (CERLIS, Université Paris Descartes)
  • Nadège Chabloz (IMAf, EHESS)

15 janvier 2016

8h30-9h00 : Accueil des participants

9h00-10h45 : Quatrième session de panels

Panel 15 : Corps, genre(s) et sexualité(s) 1

  • Altaïr Despres (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)« Au-delà du tourisme sexuel. Amours afro-occidentales et transactions intimes à Zanzibar (Tanzanie) »
  • Nicolas Faynot (CREA, Université Lumière Lyon 2)« A propos de sexualité prémaritale et de virginité symbolique à Dakar »
  • Théophile Hayatou Djouldé (LADYRUS, Université de Ngaoundéré)« Le discours des jeunes camerounais sur les pratiques sexuelles à l’heure de la globalisation : une aperception à partir du magazine 100% Jeunes de l’ACMS »
  • Hinde Maghnouji (Centre d’histoire sociale de l’Islam méditerranéen, EHESS)« Un homme à tout faire : sexualité entre hommes dans un village du Rif (Maroc) »

Discutantes :

  • Amalia Dragani (LAS, EHESS)
  • Corinne Fortier (LAS, CNRS)

Panel 16 : Imaginaires, pratiques et connexions linguistiques 1

  • Béli Mathieu Daila (LaDiPA, Université de Ouagadougou)« Le français, un habit à la taille du locuteur burkinabè »
  • Antoine Willy Ndzotom Mbakop (Université de Maroua)« Communicating in cross-cultural religious groups. The factors of language choice in Protestant Churches in Cameroon »
  • Komi Simnara (LACITO, Université Sorbonne Nouvelle)« Du terrain au positionnement épistémologique : une réflexion à partir de l’étude de l’expression des émotions à Kanté (Togo) »
  • Suzie Telep (CERLIS, Université Paris Descartes)« Imaginaires linguistiques et construction historique du “Blanc” : le cas du “whitisage” chez des migrants camerounais à Paris »

Discutantes :

  • Cécile Canut (CERLIS, Université Paris Descartes)
  • Caroline Juillard (Université Paris Descartes)

Panel 17 : Espaces du rire et formes de la dérision politique

  • Mohamed Rafik Benaouda (Université Dr. Yahia Feres, Médéa)« La tragédie du Roi Christophe d’Aimé Césaire : une pièce écrite dans la durée ? Quand le rire césairien pointe la politique de l’Afrique post-2000 »
  • Anouar Karra (Faculté des Lettres et des sciences humaines d’El Jadida)« La poétique du rire en contexte colonial et postcolonial : le cas de Léopold Ferdinand Oyono (Le vieux nègre et la médaille), de Mongo Béti (Le pauvre christ de Bomba) et de Yasmina Khadra (Morituri) »
  • Sarah Kouider Rabah (Université Ali Lounici Blida 2)« Le rire par saccade ou l’amère réalité dans Le remonteur d’horloge de Habib Ayyoub »

Discutant(e)s :

  • Xavier Garnier (THALIM, Université Sorbonne Nouvelle)
  • Maëline Le Lay (LAM, CNRS)

Panel 18 : Lieux de sociabilité et “jeux de société” dans l’espace urbain

  • Sana Benbelli (LADSIS, CM2S, Université Hassan II, Casablanca)« Les Cafés des quartiers populaires de Casablanca : nouveaux lieux de sociabilité féminine»
  • Jean-Pierre Kila Roskem (Université de N’Djamena)« Les nouveaux espaces urbains de vitalité relationnelle : les clubs d’amateurs et lieux d’écoute de musique à N’Djamena (Tchad) »
  • Jean-Baptiste Lanne (LAM, Sciences Po Bordeaux)« “La vie de compound”. Étude des jeux quotidiens de sociabilité dans un espace sous surveillance »
  • Sebastian Prothmann (Université Goethe, Francfort)« ‘Opportunistic waiting’ and ‘BaayFaalism’. Eclectic situatedness and dexterous tactics to be-in-the-world among young men stuck in temporary immobility in Pikine, Senegal »

Discutant(e)s :

  • Didier Nativel (CESSMA, Université Paris Diderot)
  • Amandine Spire (CESSMA, Université Paris Diderot) (sous réserve)

Panel 19 : Le panafricanisme à l’épreuve du tout-monde

  • Augusta Anata Mawata (Université catholique d’Afrique centrale, Yaoundé)« Marcien Towa, le fossoyeur du genre Noir »
  • Antoine De Boyer Des Roches (IMAf, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)« De Manchester à la Havane : la trajectoire afro-asiatique du panafricanisme ghanéen »
  • Boris Bertolt von Siandje (Université Cheikh Anta Diop)« Au-delà de l’afropolitanisme »

Discutant(e)s :

  • Patrick Awondo (ENS Lyon) (sous réserve)
  • Karine Ramondy (IRICE, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

10h45-11h00 : Pause

11h00-12h45 : Cinquième session de panels 

Panel 20 : Etats, nations et frontières

  • Yves Béringue (IMAf, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)« D’une limite intra-impériale à une frontière nationale : exemple de la Guinée et du Mali de 1958 à 1970 »
  • Guilain Mathe (IEPI, Université de Lausanne)« Gouvernance rebelle et politique de sécurité : les défis de la recherche de terrain dans les espaces de conflits armés au Nord-Kivu (RDC) »
  • Richard Oko Ajah (Université d’Uyo)« Nationalism and African Communal Identity in Marguerite Abouet and Clément Oubrerie’s Aya de Yopoungon »
  • Silvester Trnovec (Académie slovaque des sciences, Institut des études orientales et africaines)« Enseignement de l’histoire en Afrique Occidentale Française en 1900-1945. La construction d’une identité ? »

Discutant(e)s :

  • Rémy Bazenguissa-Ganga (IMAf, EHESS)
  • Cindy Morillas (LAM)

Panel 21 : Corps, genre(s) et sexualité(s) 2

  • Zakia Ahmed (ADESS, Université de Bordeaux)« Les pratiques sexuelles des femmes mahoraises-comoriennes ou la gestion de l’intime en contexte de mobilité »
  • Loucineh Guevorkian (CERLIS, Université Paris Descartes)« Filles “perdues” »
  • Eve Gianoncelli (CRESPPA-GTM, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)« Paulette Nardal ou la naissance d’une conscience noire genrée »
  • Sara Panata (IMAf, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)« Les militantes nigérianes se mettent en scène : la politisation du corps habillé à l’époque coloniale tardive (1945–1960) »

Discutant(e)s :

  • Thérèse Locoh (INED, EUPA) (sous réserve)
  • Gianfranco Rebucini (Université Brunel, Uxbridge, Londres)

Panel 22 : Imaginaires, pratiques et connexions linguistiques 2

  • Ferhat Balouli (Université Mohand Oulhadj de Bouira)« Les langues dans les villes algériennes. Enjeux de statut et d’appartenance »
  • François Ousmane Dupuy (Institut de Langues et littératures romanes, Université Goethe, Francfort)« Rapports inter- et transculturels et traduction de la littérature subsaharienne de langue française dans l’espace germanophone »
  • Amos Kamsu Souoptetcha (Université de Maroua)« La néonymie au cœur du discours des écrivains négro-africains : problématique des identités linguistiques »
  • Lozzi Martial Meutem Kamtchueng (Université de Maroua)« Il a coupé la petite-là. A Linguistic Study of the Language of Sexuality in French-Speaking Cameroon »

Discutantes :

  • Aïssatou Mbodj-Pouye (IMAf, CNRS)
  • Cécile Van den Avenne (ICAR, ENS Lyon)

Panel 23 : Fabriques mémorielles

  • Isabelle Denis (Université Paris-Sorbonne)« Mayotte, entre construction d’une mémoire et appropriation de son histoire »
  • Pierre Leroux (CERC, THALIM, Université Sorbonne Nouvelle)« Le rêve des autres, représentations des deux premières Chimurenga dans l’œuvre de Dambudzo Marechera »
  • Simon Ngono (GRESEC, Université Grenoble Alpes) & Charles Le Grand Tchagnéno Téné (LIP, Université Grenoble Alpes)« La presse camerounaise et la construction de la représentation sociale du martyr »

Discutantes :

  • Maria Benedita Basto (CRIMIC, Université Paris-Sorbonne)
  • Marie-Aude Fouéré (IMAF, EHESS)

Panel 24 : Patrimoine, patrimonialisation, tourisme

  • Benjamin Barbier (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) & Eustache Amoussou (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)« Entre le local et l’universel : la fabrique du patrimoine à Porto-Novo (Bénin) »
  • Eliane Djemgou (EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)« La réinvention de la tradition dans les chefferies et les funérailles bamileke pour le développement du tourisme »
  • Monica Labonia (Université Nice Sophia Antipolis)« Le rôle du patrimoine culturel dans le processus de pacification et intégration régionale : le cas d’étude de l’initiation masculine du village sénégalais de Youtou »
  • Boubacar Sambaré (CESSMA, Université Paris Diderot, Université de Ouagadougou)« Les métiers à tisser améliorés et l’essor de l’artisanat textile au Burkina Faso (des années 1960 à 2010) »

Discutantes :

  • Saskia Cousin (Université Paris Descartes)
  • Marie-Pierre Ballarin (URMIS, IRD)

12h45-14h00 : Déjeuner

14h00-15h30 : Première série de tables-rondes 

Table-ronde 1 : Etudier les Afriques, avec ou sans paradigmes postcoloniaux ?

Organisateur : Tonda Mahéba (IRIS, EHESS)

Intervenant(e)s :

  • Jean-Loup Amselle (EHESS)
  • Rémy Bazenguissa-Ganga (IMAf, EHESS)
  • Elise Pape (IRIS, EHESS)
  • Sami Tchak (Écrivain)

Table-ronde 2 : Positionnalité du (jeune) chercheur sur le terrain

Organisatrice : Elizaveta Volkova (IMAf, EPHE)

Intervenant(e)s :

  • Andrea Ceriana Mayneri (IMAf) (sous réserve)
  • Ismaël Moya (LESC, CNRS)
  • Fatoumata Ouattara (LPED, IRD)
  • Caroline Panis (CERLIS, Université Paris Descartes)
  • Tatiana Smirnova (RIAM, EHESS)

15h30-15h45 : Pause

15h45-17h15 : Deuxième série de tables-rondes 

Table-ronde 3 : Classes sociales et production des savoirs sur les sociétés africaines

Organisatrice : Elsa Paris (CESSMA, Université Paris Diderot)

Intervenant(e)s :

  • Riccardo Ciavolella (LAIOS-IIAC, CNRS)
  • Jean Copans (EHESS)
  • Monique de Saint-Martin (IRIS, EHESS)
  • Violaine Tisseau (IMAf)

Table-ronde 4 : Place et représentations de l’Afrique dans les pratiques académiques

Organisatrice : Hélène Quashie (IMAf, EHESS)

Intervenant(e)s :

  • Hamidou Dia (CEPED, IRD)
  • Anne Doquet (IMAf, IRD)
  • Abdoulaye Gueye (Université d’Ottawa)
  • Allison Sanders (IMAf, EHESS)

15h45-17h15 : Atelier documentaire

Filmer sur le terrain : quels enjeux ?

Organisateurs :

  • Etienne Berger (PRODIG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Elara Bertho (THALIM, Université Sorbonne Nouvelle)
  • Carole Bignon (CESSMA, Université Paris Diderot)
  • Muriel Champy (LESC, Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Maïa Ghattas (PRODIG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Yves Mintoogue (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Contes cruels de la guerre (extrait), un film d’Ibéa Atondi de Cointet et Karim Miské, en présence des réalisateurs.

La restitution (19’), un film d’Ibéa Atondi de Cointet

Discutant(e)s :

  • Bernard Surugue (IRD)
  • Christine Douxami (IMAf, Université de Besançon)

17h30-18h30 : AG des Jeunes chercheur.e.s

16 janvier 2016

 9h00-12h30 : Ateliers d’écriture avec les revues académiques partenaires 

  • Afrique Contemporaine
  • Cahiers d’études Africaines
  • Études Littéraires Africaines
  • Journal des Africanistes
  • Politique Africaine

Nota : Ces ateliers ne sont ouverts qu’aux jeunes chercheur.e.s ayant postulé, et dont la candidature a été sélectionnée en amont de la rencontre.

Lieux

  • Bâtiment Halle aux Farines, 2e étage, Hall AB - Université Paris Diderot, 2 rue Marguerite Duras
    Paris, France (75013)

Dates

  • jeudi 14 janvier 2016
  • vendredi 15 janvier 2016
  • samedi 16 janvier 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • art, patrimoine, santé, religion, migration, musique, environnement, gestion foncière, corps, sexualité, rire, politique, sociabilité, panafricanisme, mémoire, frontière, postcolonial studies, documentaire

Contacts

  • Aline Pighin
    courriel : alinepighin [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Aline Pighin
    courriel : alinepighin [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« IIIe rencontre des jeunes chercheur·e·s en études africaines (2016) », Colloque, Calenda, Publié le lundi 11 janvier 2016, http://calenda.org/352248