AccueilConquêtes sociales, résistances et adaptations des paysanneries du pourtour méditerranéen

Conquêtes sociales, résistances et adaptations des paysanneries du pourtour méditerranéen

Social conquests, resistance and adaptations of peasant classes in the Mediterranean basin

*  *  *

Publié le mardi 26 janvier 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Organisées par le Groupe de recherche petites paysanneries (GPP), les journées de témoignages, d’interaction et de réflexion sur les conquêtes sociales, résistances et adaptations des paysanneries du pourtour méditerranéen, matérialisent un principe fondateur du groupe : donner la parole aux paysans, aux collectifs de soutien et aux observateurs privilégiés, en tant que témoins de leur vécu et en tant que coproducteurs du savoir (Algérie, France, Grèce, Italie, Maroc, Turquie…).

Annonce

Argumentaire

Le monde paysan s’est confronté ces dernières décennies à des contraintes multiples : physiques (changement climatique, sécheresse, pollution…), économiques (injonctions ultra-libérales, productivisme, emprise des multinationales, accaparement des terres…) et socio-politiques (urbanisation/mitage, exode rural, autoritarisme, conflits violents…), vis-à-vis desquelles les petites paysanneries ont adopté des attitudes contrastées dans leurs formes, de par leurs ampleurs et quant aux moyens mobilisés dans les pays et les régions considérés. Des attitudes qui vont des accommodations silencieuses - voire passives -, jusqu’aux résistances et conquêtes locales, nationales et internationales.

Organisées par le Groupe de recherche petites paysanneries (GPP), les Journées de témoignages, d’interaction et de réflexion sur les conquêtes sociales, résistances et adaptations des paysanneries du pourtour méditerranéen, matérialisent un principe fondateur du Groupe : donner la parole aux paysans, aux collectifs de soutien et aux observateurs privilégiés, en tant que témoins de leur vécu et en tant que coproducteurs du savoir.

Les journées s’organisent en deux temps :

Dans un premier temps, les agriculteurs/paysans, les représentants de leurs organisations (syndicats, coopératives, mutuelles...) et les associations de soutien témoigneront/échangeront autour de leurs expériences individuelles et collectives.

Dans un second temps, les chercheurs mettront en perspective historique, transversale et comparative les témoignages paysans.

Les travaux se tiendront à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Si les supports le permettent, les témoignages seront diffusés sur le site Web du GPP[1] et publiés dans un format éditorial spécifique.

[1] https://paysanneries.hypotheses.org/

 

Programme (version provisoire)

20 min par intervenant + 30 min de discussion

Jeudi 4 février 2016

Matin

09h00

  • Accueil des participants
  • Présentation des journées
  • Ouverture des travaux

9h30-11h00

Session 1 : Luttes et adaptations paysannes au Sud de la Méditerranée

  • Luttes paysannes, mutualisme et syndicalisme agricole à Sidi Bouzid (Tunisie), Ali Ben Saleh AMRI, agriculteur, syndicaliste
  • Lutte contre les expropriations foncières au Maroc, Mohamed BOUSSAÏDI et Mohamed ICHCHOU, élu, membre de la chambre d'agriculture de Fès – Meknès et Président de l’association Ait Ghanem pour le développement et la solidarité – TIMAHDITE, Président de l’association Achbar – AZROU
  • Les contestations paysannes de Skoura en 2008, faits et enseignements, Sidi Aziz EL IDRISSI, acteur associatif local, porte-parole du mouvement à l’époque

11h00 : Pause-café

11h20-13h00

Session 2 : Luttes et adaptations paysannes au Nord de la Méditerranée

  • Le marché paysan à Nuoro (Sardaigne) : une conquête difficile, Mauro CASSINI, paysan membre de l’association Biosardinia
  • Fragments de vie de PELITI, un modèle grec de coopération, Marika ZISYADIS, cultivatrice, représentante du groupe PELITI sur l’île de Patmos
  • The Resistance for Metropolitan Bostans in Turkey, Onur Can DEMIRAY, militant écologiste

13h00-14h30 : Repas

Après-midi

14h30-16h00

Session 3 : Luttes et adaptations en France

  • Pêcheurs artisans face à l'accaparement des mers, Alain LE SANN, pêcheur, Président du Collectif Pêche et Développement
  • La Confédération paysanne. Deux ruptures successives avec le concept d’Unité paysanne : la défense des petits et moyens paysans et son projet d’agriculture paysanne, Paul Bonhommeau, paysan à la retraite, ancien juriste à la Confédération paysanne
  • Terre, capital, travail. Conserver l’unité, Alain GAIGNEROT, Directeur du MODEF

16h00 : Pause-café

16h20-18h00 : Visite de terrain

  • Sur les traces du passé rural de Nanterre dans le centre ancien, Robert CORNAILLE, Président de la société d’Histoire de Nanterre

Vendredi 5 février 2016

Matin

9h00-11h00

Session 4 : Nanterre : ruralité, agriculture, société

  • La fête de la rosière à Nanterre : évolution d’une tradition, Martine SEGALEN, Anthropologue, MAE Nanterre
  • Interroger la trame agricole dans la ville de Nanterre : entre héritages et inventions, Camille ROBERT-BŒUF, Monique POULOT et Claire ARAGAU, Géographes, Université Paris Ouest, LAVUE
  • La grève des ouvriers champignonnistes à Nanterre en 1909, Robert CORNAILLE, Président de la société d’Histoire de Nanterre
  • De Guémar à Nanterre : témoignage d’un fils du Souf (Algérie), Brahim BENAÏCHA, expert-comptable, fils d’un caravanier du Souf

11h00

Pause-café

11h20-12h50

Session 5 : Regards comparatifs

  • Réseau de Marchés Agro écologiques Paysans de la Vallée du Cauca (Colombie) : Des paysans colombiens réclament le droit à l’agriculture, Daniele Coll FIGUERAS, Association France Amérique latine
  • La lutte du Mouvement des Paysans Papaye dans le Plateau central contre les semences MONSANTO (Haïti) : mobilisation des paysans et éradication des semences Jeunevieuve BANATTE, formatrice et coordinatrice adjointe de la section éducation/organisation du Mouvement Paysan Papaye
  • La question des femmes dans l’agriculture au-delà des générations, Catherine Apostolo, paysanne, Le Var

13h00-14h30 : Repas

Après-midi

14h30-16h00

Session 6 : Mise en perspective

  • Les mouvements sociaux revendicatifs dans la campagne marocaine. Une caractérisation sociogéographique, Mohamed Aderghal, Responsable de l’Équipe de Recherche sur la Région et la régionalisation, LMI-MediTer/CERgéo, FLSH-UMV Rabat
  • Paysannerie algérienne : une lente marche vers des organisations professionnelles représentatives, Djamel BELAID, Ingénieur Agronome à l’INA El-Harrach
  • Luttes paysannes et nouveaux enjeux agro-alimentaires, Laurent DELCOURT, sociologue et historien, chargé d’étude au CETRI (Centre tricontinental)

16h00-16h20 : Pause-café

16h20-17h30

Session 7 : Synthèse, bilan et perspectives

17h30-19h00

Pot de clôture

Inscription

Inscription obligatoire à l’adresse suivante : gpp.evenement[at]gmail.com

Coordination

  • Mohamed Raouf SAÏDI (Ladyss, GPP)
  • Équipe d’organisation
  • Estelle DELÉAGE (Université de Caen, GPP)
  • Mathilde FAUTRAS (Université Paris Ouest, GPP)
  • Nicolas KAPLAN (GPP)
  • Marie LONGHI (GPP)
  • Béatrice MOËLLIC (Ladyss)
  • Claire POITRINET (Mairie de Nanterre)

Soutien et partenariat

  • GPP
  • Ladyss-CNRS
  • Mairie de Nanterre
  • Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact

gpp.evenement[at]gmail.com

Lieu

Salle des conférences, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Bat. B

Lieux

  • Salle des conférences, Bat. B - Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
    Nanterre, France (92)

Dates

  • jeudi 04 février 2016
  • vendredi 05 février 2016

Mots-clés

  • petite paysannerie, lutte, accomodation

URLS de référence

Source de l'information

  • Raouf Saïdi
    courriel : saidi [dot] raouf [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Conquêtes sociales, résistances et adaptations des paysanneries du pourtour méditerranéen », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 26 janvier 2016, http://calenda.org/353641