AccueilForêt, arts et culture

Forêt, arts et culture

Forest, arts and culture

*  *  *

Publié le mercredi 20 janvier 2016 par João Fernandes

Résumé

Les 29 et 30 janvier prochain, le Groupe d'histoire des forêts françaises inaugure un nouveau cycle de réflexions sur la forêts comme cadre d'expériences sensorielles. En abordant la manière dont la forêt a inspiré les arts et la culture, ce premier volet de la trilogie « Forêt, arts et culture » permettra d'envisager comment notre société contemporaine se saisit de l'expérience forestière pour la sublimer mais aussi comment ce faisant elle nourrit une instrospection et une réflexivité sociale utiles à la mise en forme d'un collectif. Cette première journée abordera la dirversité des sens mobilisés lors d'une incursion forestière et les multiples interprétations auxquelles elles peuvent donner lieu. 

Annonce

Argumentaire

La forêt a été depuis longtemps mise en image et en récits. Elle attise le ressenti de chacun et artistes, musiciens, écrivains y trouvent un lieu d’expression de leur sensibilité. À travers les expressions sensorielles auxquelles se prête la forêt, ces journées proposent de scruter ce que lieu singulier permet de dire du monde et comment il invite à relire notre société.

Les journées du 29 et 30 janvier 2016 constituent le premier volet de la trilogie « Forêt, arts et culture » organisé par le Groupe d’Histoire des Forêts Françaises. En abordant la manière dont elle a inspiré les arts et la culture, ce premier volet propose de s’attarder sur la manière dont nos sociétés contemporaines se saisissent de l’expérience forestière pour la sublimer mais aussi comment ses ressentis nourrissent une introspection et une réflexivité sociale utile à la mise en forme d’un collectif. Nous verrons que la diversité des sens mobilisés lors d’une incursion forestière donne lieu à de multiples interprétations.

Une soirée poésie ouvrira notre sensibilité à ces moments de rencontres et d’échanges à la Maison de la Poésie le 29 janvier. Le lendemain, à la maison de la recherche Paris-Sorbonne, les regards croisés de philosophes, anthropologues, historiens, spécialistes de l’esthétique et de littérature, professionnels de la forêt et artiste permettront d’enrichir la réflexion sur ces aspects. La journée sera ponctuée d’une table ronde « Pourquoi mobiliser nos sens en forêt » et d’un interlude artistique autour du projet « Il faut de tout arbre pour faire une forêt ».

Journées ouvertes à tous sur inscription. 

Programme

Vendredi 29 janvier : Soirée poésie

Maison de la Poésie Passage Molière 157, rue Saint-Martin - 75003 Paris
M° Rambuteau - RER Les Halles 

Arbres du poème, arbres du tableau 

20h-22h Ouverture : Jean-Patrice Courtois

I. Les arbres dans la poésie

  • Martin Rueff lit et présente Ovide et les Métamorphoses
  • Christine Planté lit et présente George Sand
  • Jean-Patrice Courtois lit et présente Paul Claudel, Thoreau, et Thomas Harlan

II.  Les arbres dans la peinture

  • Céline Flécheux commente les arbres et la forêt dans la peinture (projections et commentaires).

III. Les poètes lisent leurs œuvres

  • Aurélie Foglia lit Grand-Monde
  • Fabienne Raphoz et Bertrand Fillaudeau lisent Ce à quoi nous tenons

Samedi 30 janvier : journée d'études

Maison de la recherche Paris Sorbonne
28 rue Serpente
75006 Paris
Amphithéâtre 

Forêt, arts et culture : l’épreuve des sens

8h30 : accueil des participants

9h-9h15 : Introduction, Charles Dereix, Président du GHFF

Séance 1 :  Sens et perceptions forestières au prisme des arts contemporains

9h15-12h30

Présidente de séance : Micheline Hotyat

Rapporteur : Véronique Dassié

  • Laurent Feneyrou, CR ISTM-CNRS/IRCAM, Les forêts naturelles et merveilleuses de Salvatore Sciarrino
  • José Moure, Pr. Université Panthéon-Sorbonne, Filmer la forêt : un cinéma contemporain à l’épreuve du sensible
  • Sergio Dalla Bernardina, Pr. Université de Brest, Intuitions sauvages. Arte Selle, les charmes de la nature et la domestication de l’art contemporain
  • Nadine Ribet, Centre Edgar Morin –IIAC- Paris, Réguler la lumière… ambiances forestières et répertoire de signes : les sens du travail

Table ronde : Pourquoi mobiliser nos sens en forêt ?

Présidée par Paul Arnould, Pr. émérite, ENS, Lyon

Avec Sylvie Dallet, Céline Gandouin, Noémie Renaud-Goud, Olivier Thomas, Anne Sarah Kertudo, Chantal Auriel

12h30-14h15 : pause déjeuner

Séance 2 :  Sens et perceptions forestières mis en récits

14h15-17h15

Président de séance : Pierre Gresser

Rapporteur : Yves Poss

Présentation des œuvres de Florence Evrard, plasticienne (30mn) :   Il faut de tout arbre pour faire une forêt

  • Aline Bergé, MCF, Université Sorbonne Nouvelle, Habiter, goûter, penser le monde en forestier : l’œuvre poétique de Robert Marteau
  • Maude Flamand-Hubert, Doctorante, Université Québec, Rimouski, Emergence d’un romantisme à la Québécoise dans les œuvres littéraires de la première moitié du XXe siècle
  • Pauline Nadrigny, Université Panthéon Sorbonne, Philosopher dans les bois : Henry David Thoreau, de la sensibilité à l’éthique
  • Christie McDonald, Pr., Suzanne Blier, Pr. et Kevin Tervala, doctorant, Université Harvard, La Forêt des sens : art, communauté, durabilité

En guise de conclusion…

Jean Mottet, Pr. émérite esthétique du cinéma, Université Panthéon-Sorbonne, Paris I

Catégories

Lieux

  • Maison de la recherche Paris-Sorbonne - 28 rue Serpente
    Paris, France (75006)

Dates

  • vendredi 29 janvier 2016
  • samedi 30 janvier 2016

Mots-clés

  • forêt, art, culture, sens, perception, musique, cinéma, esthétique, littérature, poésie, peinture

Contacts

  • Véronique Dassié
    courriel : lionver [at] club-internet [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Véronique Dassié
    courriel : lionver [at] club-internet [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Forêt, arts et culture », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 20 janvier 2016, http://calenda.org/353647