AccueilManifester : formes et aspects des phénomènes de protestation dans les arts et les cultures françaises et francophones

Manifester : formes et aspects des phénomènes de protestation dans les arts et les cultures françaises et francophones

Protest: forms and aspects of phenomena of protest in the arts and culture in France and the French-speaking world

Journée des doctorants de la Society for French Studies 2016

*  *  *

Publié le mercredi 20 janvier 2016 par João Fernandes

Résumé

Propre à l’activité humaine, la manifestation comme forme de protestation permet aux individus d’exprimer leur mécontentement vis-à-vis des structures sociales et des hiérarchies de pouvoir hégémoniques existantes. Les formes de manifestations varient selon les contextes et périodes, allant de l’expression du mécontentement personnel aux appels aux changements révolutionnaires. L’acte de manifester peut donc être individuel ou collectif, personnel ou politique, spontané ou organisé, mais il est presque toujours orienté vers la déstabilisation du statu quo et vise souvent à proposer de nouvelles façons d’exister. À travers l’histoire, les manifestations, qu’elles soient légales ou non, ont ainsi permis aux peuples de renverser des régimes autoritaires, exposer et confronter des déséquilibres de pouvoir, ou encore d’améliorer les conditions de vie des individus privés de droits sociaux. 

Annonce

Argumentaire

Propre à l’activité humaine, la manifestation comme forme de protestation permet aux individus d’exprimer leur mécontentement vis-à-vis des structures sociales et des hiérarchies de pouvoir hégémoniques existantes. Les formes de manifestations varient selon les contextes et périodes, allant de l’expression du mécontentement personnel aux appels aux changements révolutionnaires. L’acte de manifester peut donc être individuel ou collectif, personnel ou politique, spontané ou organisé, mais il est presque toujours orienté vers la déstabilisation du statu quo et vise souvent à proposer de nouvelles façons d’exister. A travers l’Histoire, les manifestations, qu’elles soient légales ou non, ont ainsi permis aux peuples de renverser des régimes autoritaires, exposer et confronter des déséquilibres de pouvoir, ou encore d’améliorer les conditions de vie des individus privés de droits sociaux. 

Si l’art (littérature, musique, cinéma, etc.) est souvent utilisé par les hiérarchies hégémoniques pour étayer les régimes totalitaires, sa propension subversive lui permet également de jouer un rôle fondamental dans la lutte contre les structures de pouvoir oppressives et les mœurs sociales dominantes. Au fil des temps et des contextes, le rôle crucial des arts dans les changements sociaux, politiques et culturels est incontournable en ce qu’ils facilitent l’émergence de perspectives subversives et de voix et subjectivités auparavant réduites au silence. Parfois de manière claire, parfois plus obscurément, les arts permettent de défier l’injustice sociale en se faisant l’expression du mécontentement individuel et collectif.

La Society for French Studies du Royaume-Uni invite les doctorants et jeunes chercheurs à participer à cette journée d’étude consacrée au thème de la manifestation. Les contributions peuvent être rédigées en français ou en anglais et ne devront pas dépasser une vingtaine de minutes environ. Les contributions traitant de toute périodes et disciplines (littérature, cinéma, théâtre, musique, études postcoloniales, de genres, queer, cultural studies, urbanisme, traductologie, etc.) sont les bienvenues. L’objectif est d’examiner les manières dont les formes artistiques françaises et francophones ont contribués aux formes de manifestation et de protestation politiques, sociales, culturelles, économiques, discursives, personnelles et collectives en France et dans le monde francophone au fil de l’Histoire. 

Axes thématiques

Les aspects suivants constituent une liste non-exhaustive de sujets à traiter:    

  • La Révolution française
  • Charlie Hebdo et la liberté d’expression
  • L’antiracisme
  • L’humour et la satire
  • Le genre et les droits sexuels
  • Les droits religieux
  • Protestation, manifestation et classes sociales
  • Protestation, manifestation et écriture
  • Protestation, manifestation et musique
  • Le « Printemps arabe »
  • Protestation, manifestation et arts de la rue (graffitis, street dance, etc.)
  • La censure 
  • Les manifestations de masse et les rassemblements de rue (flash mob, etc.)
  • Les mouvements sociaux et les manifestations réactionnaires (la Manif pour tous)
  • L’insurrections et les émeutes
  • La désobéissance civile
  • Les évolutions des modes de protestation
  • Les medias sociaux et la protestation politique
  • Formes précédentes de protestation (la Jacquerie, la guerre des farines)
  • L’iconoclasme
  • Figures, icones et personnalités associées à la protestation

Conférence et formation

  • Conférence plénière du Professor Will Higbee (University of Exeter), ‘(Self-)censorship and the limitations of artistic intervention in Merzak Allouache's Normal! (2011)'
  • Séance de formation sur ‘How to Get Published as a PhD or ECR’ par le Dr Jamal Bahmad (University of Leeds)

Modalités pratiques d'envoi des propositions

L’inscription au colloque et le déjeuner sont offerts.  

Les propositions de communication d'une longueur maximale de 250-300 mots (correspondant à une présentation d'une vingtaine de minutes) sont à envoyer pour le 1 février 2016 conjointement aux deux organisateurs:

  • Kaya Davies Hayon (kaya.davieshayon@postgrad.manchester.ac.uk)
  • Joseph Ford (J.V.Ford@leeds.ac.uk).   

La journée des doctorants de la Society for French Studies 2016 se tiendra le 23 avril 2016 à IMLR, Senate House, Londres

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter les organisateurs.  

Composition du comité scientifique 

  • Joseph FORD, Doctorant, Université de Leeds, Royaume-Uni.
  • Kaya DAVIES HAYON, Doctorante et représentante pour la Society for French Studies, Université de Manchester, Royaume-Uni.

Lieux

  • IMLR, Senate House
    Londres, Grande-Bretagne (WC1E 7HU)

Dates

  • lundi 01 février 2016

Mots-clés

  • manifestation, protestation, manifester, protester, les arts, littérature, cinéma, théâtre, mouvement social, France, francophonie, Charlie Hebdo, May '68, révolution, antiracisme, liberté d'expression, le printemps arabe, désobéissance c

Contacts

  • Joseph Ford
    courriel : j [dot] v [dot] ford [at] leeds [dot] ac [dot] uk
  • Kaya Davies Hayon
    courriel : kaya [dot] davieshayon [at] postgrad [dot] manchester [dot] ac [dot] uk

Source de l'information

  • Joseph Ford
    courriel : j [dot] v [dot] ford [at] leeds [dot] ac [dot] uk

Pour citer cette annonce

« Manifester : formes et aspects des phénomènes de protestation dans les arts et les cultures françaises et francophones », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 20 janvier 2016, http://calenda.org/353795