Accueil« En bas, en haut ». Servants dans la fiction

« En bas, en haut ». Servants dans la fiction

"Up and down". Servants in fiction

*  *  *

Publié le lundi 25 janvier 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Le laboratoire d'études romanes de l'université de Paris 8 et le John Jay College de l'université de la ville de New York (The City University of New York) vous invitent à une rencontre académique pour réfléchir sur les représentations du service domestique dans la littérature, les arts et le cinéma, en se penchant en particulier sur la production latino-américaine.

Annonce

Argumentaire

La domesticité, souvent laissée dans l'ombre dans le monde social, se présente sous une lumière nouvelle lorsque le lecteur, spectateur ou observateur oriente son regard. Les personnages de domestiques sont un topos établi dans la tradition littéraire, cinématographique et des arts visuels; la présence ancillaire trouve sa place dans différentes manifestations culturelles, ouvrant aux personnages domestiques la possibilité de nouvelles configurations dans leur construction en rapport avec les identités sociaux et les subjectivités individuelles. En tant que partie essentielle de plusieurs oeuvres, le service domestique et sa représentation nous poussent à poser diverses questions :

  • En plus de leur fonction référentielle, quelles sont les fonctions accomplies par les domestiques dans la fiction ?
  • En tant que personnages, peuvent-ils être considérés comme simples indices d'une réalité qui se situe en dehors d'eux ?
  • Quelle est la marge d'action des personnages domestiques ? Comment opère cette « agentivité » ?
  • Est-ce que leur complexité fait d'eux une partie incontournable de l'argument ? Ou accomplissentils un rôle subordonné dans la hiérarchie fictive ?
  • Sont-ils des indicateurs des anxiétés et des angoisses liées à l'appartenance à une classe sociale ?
  • En quoi sont-ils des éléments révélateurs sur les rapports entre ceux qui sont servis et ceux qui servent ?
  • Est-ce que la subjectivité et la vie intérieure de ces personnages prennent sa place dans la représentation ?
  • Quelles significations symboliques sont associées à la figure du domestique ?

Modalités de soumission

Les propositions de communication abordant les questions ci-dessus ou d’autres dans la même veine sont à faire parvenir à l'adresse suivante : sirvientesdeficcion@gmail.com

avant le 1 mars 2016 (résumé de 250 mots avec titre et 5 mots-clés).

Les résumés sont à présenter en espagnol ou, les cas échéant, accompagnés par une traduction en espagnol. Les communications pourront être faites en espagnol, en français ou en anglais. Les résumés doivent être accompagnés d'une courte biographie, signalant la structure de rattachement. Les contributeurs retenus seront informés pendant la deuxième moitié du mois de avril 2016.

Comité scientifique

  • Daniel Balderston, Université de Pittsburgh
  • Adriana Mancini, Université de Buenos Aires
  • Julio Premat, Université de Paris 8
  • Karina Vázquez, Université d'Alabama Diego Vecchio, Université de Paris 8

Comité d'organisation

  • María Julia Rossi,
  • John Jay College,
  • CUNY Lucía Campanella, Université de Perpignan, EMJD Interzones

Lieux

  • Salle à déterminer - Université Paris 8, 2 Rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93526)

Dates

  • vendredi 10 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • servant, service domestique, représentation

Contacts

  • Organisation Comité
    courriel : sirvientesdeficcion [at] gmail [dot] com
  • Lucia Campanella
    courriel : luciacampanella [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Lucia Campanella
    courriel : luciacampanella [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« « En bas, en haut ». Servants dans la fiction », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 25 janvier 2016, http://calenda.org/353843