AccueilSanté animale, santé humaine, politiques publiques et territoires

Santé animale, santé humaine, politiques publiques et territoires

Animal health, human health, public policy and territories

Section thématique 18, colloque ASRDLF

ASRDLF conference, theme section 18

*  *  *

Publié le mardi 02 février 2016 par João Fernandes

Résumé

Si les problèmes sanitaires dépassent les frontières de l’action publique nationale et locale (épizooties, pandémies), les réponses publiques restent pour la plupart dépendantes de la structuration des territoires et des partages sectoriels de compétences. Nous recherchons des analyses, à l'échelle de différents pays ou espaces locaux, concernant les modalités et conditions de régulation publique, nationale et locale, du maillage territorial de l'offre sanitaire, notamment en zones rurales. Seront privilégiées les questions d'équité territoriale et de développement rural et agricole, mais aussi l'analyse des mobilisations et relations entre pouvoirs publics et professionels de santé (médecins, vétérinaires, services publics de santé...). Les expériences de démarches participatives en ce domaine et de réforme de la gouvernance sanitaire fourniraient aussi des éclairages utiles.

Annonce

Argumentaire

Si les problèmes sanitaires dépassent les frontières de l’action publique nationale et locale (épizooties, pandémies), les réponses publiques restent pour la plupart dépendantes de la structuration des territoires et des partages sectoriels de compétences. Quelles sont les conditions de mise à l’agenda politique du problème sanitaire des zones rurales et les conséquences de la répartition plus ou moins équilibrée des professions de santé sur les territoires ? Comment le maillage sanitaire est-il défini, mesuré et régulé selon les situations nationales, locales, et selon les professions (médecins, vétérinaires, infirmiers, service publics de santé…) ? Comment expliquer une médiatisation et une politisation inégales des carences territoriales et/ou professionnelles ? La session appelle à une analyse territorialisée des politiques sanitaires afin de croiser expériences nationales et régionales de gestion et de maillage de la santé humaine et animale.

Les enjeux politiques de la santé s’inscrivent différemment dans les territoires. Il est devenu courant de considérer que certains biens publics ou communs comme le paysage et la biodiversité ont des répercussions sur l’identité, l’attractivité, la dynamique structurelle d’un territoire. De même, il semble impossible d’exclure un agent économique, un citoyen, une région voire un continent de la diffusion d’un agent pathogène en cas de défaillance éventuelle du système de santé publique. Depuis les années 50-60, du moins en Europe et en Amérique du Nord, les enjeux de santé humaine et animale n’ont pourtant pas toujours été priorisés dans le développement local, à cause notamment du maintien d’un Etat-providence relativement fort. A présent, le redéploiement et/ou déclin durable de l’Etat-providence en contexte d’austérité, la mobilité croissante des populations, la réapparition de certaines maladies liées à une certaine précarité sociale, les inégalités territoriales croissantes d’accès aux soins humains ou vétérinaires font des questions de santé animale et humaine un enjeu de plus en plus important pour le développement territorial. La session se propose donc d’examiner comment s’articulent les politiques sanitaires à l’échelon local, national et international afin d’éclairer comment acteurs publics et privés se mobilisent (ou non) pour défendre et politiser, à différentes échelles, le maillage sanitaire face à la mondialisation potentielle des risques. La science régionale est en mesure de fournir un cadre explicatif des enjeux et pistes d’action publique en reliant dimensions nationales et territoriales de la santé.

Axes thématiques

Les contributions de science politique, géographie, économie et sociologie pourront porter sur l’un des points suivants :

1) Comparaison internationale des politiques publiques exerçant des effets sur le maillage sanitaire dans les territoires ruraux (cas d’étude comparatifs, avec la France et le Canada ou avec d’autres pays).

2) Sociologie professionnelle et politiques publiques de santé : comprendre les interactions entre attentes professionnelles, structurations des métiers et modalités de revendication publique des problèmes de maillage sanitaire.

3) Problèmes locaux et usagers de la santé : modalités, conditions et effets d’une éventuelle construction, par les usagers, d’une demande de maillage sanitaire renforcé.

4) « Santé globale » et désectorisation de l’action publique : comprendre le partage sectoriel durable, ou au contraire les tendances à une plus grande transversalité des politiques publiques (alimentaires, agricoles, de développement local et de santé humaine) face aux enjeux émergents de « santé globale » (animale, végétale, humaine). 5) Obstacles structurels à la mise sur agenda des problèmes territoriaux de santé. Outre la sectorisation entre gestion animale, humaine, territoriale, on peut envisager de manière non exhaustive l’effet des stratégies identitaires de professions libérales attentives à défendre l’autonomie du choix d’installation, la désertification sanitaire non instruite par les instruments traditionnels de l’action publique, le reflux de logiques sanitaires interventionnistes au niveau national ou local, ou encore « l’agricolisation » de la question vétérinaire.

Proposition de communication

  • Date limite pour l’envoi des propositions de communication : 5 mars 2016
  • Avis du comité scientifique : mi-avril 2016
  • Envoi du texte complet : 17 juin 2016
  • Dates du colloque : 7-9 juillet 2016

Modalités d’envoi

Les envois des propositions de communication s’effectueront directement en ligne par les participants (sur le site du colloque à http://www.asrdlf2016.com). Lors de la soumission de proposition de communication, les participants devront spécifier que leur texte s’inscrit dans le cadre de cette session.

Les propositions de communication doivent comprendre les éléments suivants :

  1. Les coordonnées précises du ou des auteurs ;
  2. Le titre de la communication ;
  3. La référence à une ou deux thématiques ou sessions visée(s) ;
  4. L’objectif de la communication, l’originalité du sujet, la méthode, les résultats obtenus clairement exposés et justifiés (un résumé d’environ 800 mots) ;
  5. Cinq mots-clefs ;
  6. Une bibliographie précise et spécifique (15 références pertinentes au maximum)

Coordination et contacts

  • Mehdi Arrignon, AgroParisTech, (mehdi.arrignon@agroparistech.fr)
  • Christel Bosc, VetAgro Sup, (christel.bosc@vetagro-sup.fr)
  • Dominique Vollet, Irstea, (dominique.vollet@irstea.fr)

Lieux

  • Université du Québec en Outaouais, pavillon A. Taché, - 283, boulevard A. Taché
    Gatineau, Canada (J8X 3X7)

Dates

  • samedi 05 mars 2016

Mots-clés

  • maillage, territorial, sanitaire, rural, professions, vétérinaires, médecins

Contacts

  • Christel Bosc
    courriel : christel [dot] bosc [at] vetagro-sup [dot] fr
  • Dominique Vollet
    courriel : dominique [dot] vollet [at] irstea [dot] fr
  • Mehdi Arrignon
    courriel : mehdi [dot] arrignon [at] agroparistech [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Christel Bosc
    courriel : christel [dot] bosc [at] vetagro-sup [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Santé animale, santé humaine, politiques publiques et territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 02 février 2016, http://calenda.org/354862