AccueilPratiques et enjeux de l'expérimentation en santé et dans le champ social

Pratiques et enjeux de l'expérimentation en santé et dans le champ social

Practices and issues of experimentation in health and in the social field

LXXXIVe congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS)

84th conference of the Association francophone pour le savoir (Acfas)

*  *  *

Publié le vendredi 05 février 2016 par Céline Guilleux

Résumé

La notion d’expérimentation est omniprésente en santé et émerge dans de nombreux autres champs, dont les services sociaux. Bien qu’elle soit omniprésente, ses fondements théoriques, épistémologiques et ses champs d’application peuvent varier sans que cette hétérogénéité soit clairement problématisée. Les débats autour de la place de l’intervention de l’État en santé et dans le secteur social plus généralement rendent l’approche expérimentale nécessaire pour justifier de nouvelles politiques ou des réformes basées sur les preuves (evidence based policies).

Annonce

Argumentaire

La notion d’expérimentation est omniprésente en santé et émerge dans de nombreux autres champs, dont les services sociaux. Bien qu’elle soit omniprésente, ses fondements théoriques, épistémologiques et ses champs d’application peuvent varier sans que cette hétérogénéité soit clairement problématisée. Les débats autour de la place de l’intervention de l’État en santé et dans le secteur social plus généralement rendent l’approche expérimentale nécessaire pour justifier de nouvelles politiques ou des réformes basées sur les preuves (evidence based policies). Ainsi ce mode deproduction de connaissance peut aussi être envisagé comme un mode de gouvernance à une époque où les justifications de projets collectifs semblent en apparence moins idéologiques et davantage basées sur des données empiriques.

Ce colloque aborde l’expérimentation en santé et dans le champ social de manière pluridisciplinaire pour identifier les points de ruptures et les jonctions théoriques etpratiques entre différentes disciplines et champs d’application. Le concept d’expérimentation n'est pas nouveau, mais c'est bien le regain d'utilisation de ce dispositif moins comme mode de production des connaissances que comme stratégie de pouvoir qui est véritablement original et qui sera discuté. Alors qu’on distingue souvent deux moments – savoir et pouvoir – notre colloque permettra de comprendre en quoi ces deux moments fusionnent dans l'expérimentation, ainsi que son usage dans le monde contemporain.

Ce colloque d’une journée sera organisé en deux parties. La première sera consacrée à trois sessions correspondant à trois enjeux identifiés autour de l'expérimentation en santé et dans le champ social. Ces trois sessions sont :

  • Session 1 : Épistémologie et méthodes de l'expérimentation
  • Session 2 : Pratiques et éthique de l'expérimentation
  • Session 3 : Institutionnalisation et effets socio-politiques de l'expérimentation

Chaque session comptera trois présentations d’une durée de 15 mn chacune, suivies d’une discussion de 30 mn. La deuxième partie du colloque sera consacrée à une table ronde composée d’un représentant des services sociaux et de la santé, d’un décideur politique, d’un représentant d’un organisme communautaire et d’un chercheur. Ces différents acteurs discuteront des impacts et des effets de l'expérimentation dans leurs domaines respectifs.

Modalités de soumission

Les chercheur(e)s intéressé(e)s sont invité(e)s à soumettre:

  1. Un résumé (en français) d’un maximum de 250 mots et comprenant un titre, la section visée, le contexte, des éléments de méthode si nécessaire et l'apport du travail. 
  2. Une courte biographie de 100 mots du ou des auteur(s) de la présentation incluant : nom(s) complet(s), statut(s) universitaire(s), affiliation(s) institutionnelle(s), coordonnées et champs de recherche ou d’intérêts.

Les propositions doivent être envoyées au plus tard le 14 février 2016 (minuit, GMT-5)

aux adresses électroniques suivantes : tarik.benmarhnia@mcgill.ca, pierre-marie.david@umontreal.ca et baptiste.godrie@umontreal.ca

Comité scientifique

  • Tarik Benmarhnia – Chercheur postdoctoral, Institute for Health and Social Policy, Université McGill tarik.benmarhnia@mcgill.ca  
  • Pierre-Marie David – Chercheur postdoctoral, laboratoire SPHERE CNRS, Université Paris Diderot pierre-marie.david@umontreal.ca
  • Baptiste Godrie, Ph. D. sociologie, coordonnateur de la Stratégie de recherche axée sur les patients et le public baptiste.godrie@umontreal.ca

Lieux

  • Université du Québec à Montréal
    Montréal, Canada

Dates

  • dimanche 14 février 2016

Mots-clés

  • expérimentation, santé, gouvernance, éthique

Contacts

  • Baptiste Godrie
    courriel : baptiste [dot] godrie [at] umontreal [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Baptiste Godrie
    courriel : baptiste [dot] godrie [at] umontreal [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Pratiques et enjeux de l'expérimentation en santé et dans le champ social », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 05 février 2016, http://calenda.org/354893