AccueilLa ressource littéraire au contact des lieux

La ressource littéraire au contact des lieux

Literary resources in contact with space

Session spéciale S10 du 53e colloque de l'Association de science régionale de langue française (ASRDLF)

Special S10 session of the 53th conference of the Association de science régionale de langue française (ASRDLF)

*  *  *

Publié le mardi 09 février 2016 par João Fernandes

Résumé

Cette session spéciale propose d’explorer les déclinaisons et modalités de l'écrit et du littéraire comme ressource de développement local, tant sous l'angle du patrimoine matériel – qu’il s’agisse de livres, de cartes, de manuscrits, ou encore de maison d’écrivains et autres monuments – que de celui du patrimoine immatériel – imaginaire, contenu des œuvres, vie des écrivains, etc. Elle est ouverte aux chercheurs de toutes les disciplines qui s’intéressent aux liens entre la littérature et les lieux. On s’intéressera plus particulièrement au tourisme littéraire, aux phénomènes de clusterisation dans ce secteur comme dans celui des acteurs de l’édition et de la critique, aux foires et salons du livre ou encore aux liens entre les institutions de conservation des écrits et des livres (bibliothèques, archives...) et les lieux où elles s’établissent.

Annonce

Argumentaire

La session spéciale La ressource littéraire au contact des lieux se propose d’explorer les déclinaisons et modalités de l'écrit et du littéraire comme ressource de développement local, tant sous l'angle du patrimoine matériel – qu’il s’agisse de livres, de cartes, de manuscrits, ou encore de maison d’écrivains et autres monuments – que de celui du patrimoine immatériel – imaginaire, contenu des œuvres, vie des écrivains, etc. Elle est ouverte aux chercheurs de toutes les disciplines qui s’intéressent aux liens entre la littérature et les lieux. On s’intéressera plus particulièrement au tourisme littéraire, aux phénomènes de clusterisation dans ce secteur comme dans celui des acteurs de l’édition et de la critique, aux foires et salons du livre ou encore aux liens entre les institutions de conservation des écrits et des livres (bibliothèques, archives...) et les lieux où elles s’établissent.

La littérature en tant que ressource de développement territorial est encore peu explorée dans le monde académique francophone. Le tourisme littéraire a cependant déjà donné lieu à plusieurs contributions dans le monde anglo-saxon (par exemple Robinson et Anderson, 2003 ; Watson 2006, 2009). Cette forme de tourisme culturel renvoie le plus souvent à la visite des lieux fréquentés par un auteur ou mentionnés dans les écrits. Ainsi, « maisons d’écrivains », « ballades littéraires », « parcours d’écrivain » sont revivifiés par la tendance au tourisme expérientiel. Le tourisme littéraire constitue un point pivot entre les faits historiques associés aux biographies d’auteurs et à leurs récits et les libertés prises par le processus de créations littéraires de même que les imaginaires des lecteurs.

Participent aussi du phénomène les foires et salons du livre généralistes, ainsi que les multiples festivals spécialisés dans un genre littéraire (bande dessinée, romans policiers, etc.), occasions pour le lecteur de rencontrer ses auteurs favoris mais également pour les professionnels de l’édition d’échanger entre eux et avec le public. Si bien que le tourisme littéraire s’articule autour d'une palette large d’acteurs. Dès lors, on peut se demander s'il ne constituerait pas un terrain privilégié pour explorer le concept de cluster, de plus en plus souvent mobilisé dans le domaine du tourisme (Fabry et Zeghni, 2012 ; numéro thématique de la Revue Espaces, 2013).

Les bibliothèques, centres de documentation, archives nationales, lieux de conservation du « patrimoine papier » (livres, manuscrits, cartes) contribuent également à la valorisation des ressources comme à la création de dynamiques territoriales (qu’on pense, par exemple, à la Grande Bibliothèque de Montréal ou à la Bibliothèque François-Mitterrand à Paris).

Axes thématiques

Cette session spéciale se propose ainsi d’explorer les déclinaisons et modalités, matérielles comme immatérielles, du littéraire comme ressource de développement local. Les auteur(e)s seront invité(e)s à s’intéresser, entre autres, aux problématiques suivantes :

  • Les acteurs de la ressource littéraire. Quelles sont les dynamiques d’acteurs (voyagistes, responsables de musées, bibliothèques, associations, touristes, etc.) propres à la ressource et comment s’articulent-elles aux autres secteurs de la culture, du tourisme, de l’aménagement du territoire, de la vie quotidienne ?
  • Les lieux de la ressource littéraire. Quelle négociation s’opère entre impératifs identitaires et patrimoniaux et enjeux économiques ? Comment se rejoignent les motivations des visiteurs et des instances gardiennes des héritages littéraires ?
  • Quelle méthodologie pour la ressource littéraire ? Comment en calculer les retombées économiques et sociales ? Comment déceler la plus-value expérientielle d’une pratique éminemment introspective ?

Proposition de communication

  • Date limite pour l’envoi des propositions de communication : 22 février 2016

  • Avis du comité scientifique : mi-avril 2016
  • Envoi du texte complet : 17 juin 2016

Modalités d’envoi

Les envois des propositions de communication s’effectueront directement en ligne par les participants (sur le site du colloque à http://www.asrdlf2016.com). Lors de la soumission de proposition de communication, les participants devront spécifier que leur texte s’inscrit dans le cadre de cette session.

 Les propositions de communication doivent comprendre les éléments suivants :

  • Les coordonnées précises du ou des auteurs.
  • Le titre de la communication.
  • La référence à une ou deux thématiques ou sessions visée(s).
  • L’objectif de la communication, l’originalité du sujet, la méthode, les résultats obtenus clairement exposés et justifiés (un résumé d’environ 800 mots).
  • Cinq mots-clefs.
  • Une bibliographie précise et spécifique (15 références pertinentes au maximum). 

Session spéciale coordonnée par

  • Pierre Mathieu Le Bel – Université Blaise Pascal
  • Mauricette Fournier – Université Blaise Pascal 

Contacts

Lieux

  • Gatineau, Canada

Dates

  • lundi 22 février 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • littérature, patrimoine, livre, ressource, développement local

Contacts

  • Pierre-Mathieu Le Bel
    courriel : pmlebel [at] gmail [dot] com
  • Mauricette Fournier
    courriel : Mauricette [dot] Fournier [at] univ-bpclermont [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Frédérique Van Celst
    courriel : ceramac [at] univ-bpclermont [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La ressource littéraire au contact des lieux », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 09 février 2016, http://calenda.org/355476