AccueilLa reconnaissance et la validation des acquis de l’expérience

La reconnaissance et la validation des acquis de l’expérience

Recognition and accreditation of prior learning

Quelles perspectives à l’horizon 2025 ?

What sort of prospects for 2025?

*  *  *

Publié le mercredi 10 février 2016 par João Fernandes

Résumé

La prise en compte de l’expérience des adultes dans le champ de la formation a donné lieu à la mise en place de dispositifs divers de reconnaissance et de validation d’acquis non formels ou informels dans de nombreux pays ; certains privilégiant des approches permettant de rentrer dans des parcours de formation sans en avoir les prérequis pendant que d’autres prévoyaient l’obtention totale ou quasi-totale d’un diplôme ou d’une certification. Si les principes de RVAE sont aujourd’hui internationalisés, les objectifs qui lui sont attribués sont très variés : accès à la formation pour des publics défavorisés, possibilité de seconde chance, simplification des parcours de formation continue…

Annonce

Argumentaire

La prise en compte de l’expérience des adultes dans le champ de la formation a donné lieu à la mise en place de dispositifs divers de reconnaissance et de validation d’acquis non formels ou informels dans de nombreux pays ; certains privilégiant des approches permettant de rentrer dans des parcours de formation sans en avoir les prérequis pendant que d’autres prévoyaient l’obtention totale ou quasi-totale d’un diplôme ou d’une certification. Si les principes de RVAE sont aujourd’hui internationalisés, les objectifs qui lui sont attribués sont très variés : accès à la formation pour des publics défavorisés, possibilité de seconde chance, simplification des parcours de formation continue…

Si, au tournant des années 2000, des chercheurs, des formateurs, des praticiens de la formation continue voyaient dans la validation des acquis de l’expérience un moyen de rapprocher le monde du travail et celui de l’éducation ou encore une possibilité de promouvoir la seconde chance ou de faire renaître le concept d’éducation permanente, force est de constater une quinzaine d’années après que les objectifs de certification de la reconnaissance et de la validation des acquis de l’expérience (RVAE) restent en termes quantitatifs confidentiels dans les différents pays.

Axes thématiques

Plusieurs thématiques pourront être traitées dans une visée prospective dans ce numéro :

- l’internationalisation des dispositifs de RVAE et les formes que ceux-ci ont pris selon les objectifs que l’on attendait de la VAE

- le regard anthropologique sur l’expérience et sa relation avec le système éducatif

- les pratiques innovantes dans l’accompagnement des candidats

- les perspectives critiques d’un dispositif qui peine à se développer et qui parfois est rejeté par les tenants d’un système classique d’éducation et de formation continue

- les effets de la RVAE sur les évolutions professionnelles et personnelles des candidats.

Calendrier prévisionnel

  •  30 juin 2016 : date limite de soumission des propositions d’articles

  •  juillet/septembre : évaluation des articles par deux lecteurs
  •  septembre/octobre : notification aux auteurs de la décision de publication avec indications des éventuelles modifications à effectuer (délai 1 mois et demi)
  •  décembre 2016 : mise en ligne du Numéro 7

Normes de rédaction

Les auteurs s’engagent à présenter des articles originaux qui n’ont pas fait l’objet de publications antérieures.

Le respect de la diversité linguistique est l’une des caractéristiques de la revue RIE.

Les auteurs sont libres de choisir la langue dans laquelle ils souhaitent rédiger leur texte.

Les articles (de 30 000 à 40 000 signes, espaces et références bibliographiques compris), en fichier joint, sous format WORD « .doc », en Times Roman 12, interligne simple. Les articles sont accompagnés de 3 résumés - 1 dans la langue de l’article (2 000 signes), 1 en anglais et 1 dans une autre langue (1 500 à 2 000 signes chacun pour les deux derniers) comportant chacun 5 mots-clefs. Une notice biographique (2 à 5 lignes), suivie du courriel de(s) auteur(s), est à rédiger et à placer en début de texte.

Les propositions sont à envoyer à : gilles.pinte@univ-ubs.fr

Coordinateur du numéro

Gilles Pinte, Université de Bretagne Sud : gilles.pinte@univ-ubs.fr

Comité Scientifique

  • Dr Akaffou Yao Saturnin Davy (Université Félix Houphouët Boigny, Côte d'Ivoire)
  • Pr Arraiz Péres Ana (Universidad de Zaragosa, Espana)
  • Pr Bensa Alban (Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales, France)
  • Pr Boumard (Président de la SIE)
  • Dr Bouvet Rose-Marie (Université de Rennes 2, France)
  • Pr Carnevale Antonio (Scuola Superiore Sant'Anna di Pisa, Italia)
  • Pr D'Armento Vito (Universita del Salento, Lecce, Italia)
  • Pr Escallier Christine ( Universidade da Madeira, Portugal)
  • Dr Guéguen Josette (Université de Bretagne Occidentale, Brest, France)
  • Dr Lopes da Silva Isabel (Universidade da Lisboa, Portugal)
  • Dr Pinte Gilles (Université de Bretagne Sud, Lorient, France)
  • Pr Sabiron Sierra Fernando (Universidad de Zaragosa, Espana)
  • Pr Wulf Christoph (Freie Universitat, Berlin, Deutschland)

Dates

  • jeudi 30 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • expérience, reconnaissance, formation, éducation

Contacts

  • Gilles Pinte
    courriel : gilles [dot] pinte [at] univ-ubs [dot] fr

Source de l'information

  • Gilles Pinte
    courriel : gilles [dot] pinte [at] univ-ubs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La reconnaissance et la validation des acquis de l’expérience », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 10 février 2016, http://calenda.org/355537