AccueilApproches historiques de la régulation sociale (XIVe-XXe siècle)

Approches historiques de la régulation sociale (XIVe-XXe siècle)

Historical approaches to social regulation (15th-20th centuries)

Droit, police, crime, conflits, justice, enfermements

Law, police, crime, conflict, justice and imprisonment

*  *  *

Publié le mardi 16 février 2016 par João Fernandes

Résumé

L’atelier (post-)doctoral propose de mettre en avant les nouvelles recherches menées par des jeunes chercheur.e.s francophones dans une longue durée occidentale, depuis le moyen-âge sur le droit, la police, le crime ou le conflit, la justice ou les enfermements. Il est conçu pour permettre à chaque participant de faire le point sur sa thèse, à partir de ses questions, problèmes sources et pistes de recherche principales. Deux guides sont mis en avant : d’une part le commentaire d’un chercheur avancé dans le domaine, et d’autre part les interactions entre chercheurs intéressés à des problématiques et dans des cadres différents mais comparables : ceux de la régulation sociale des comportements ou des individus problématiques.

Annonce

Argumentaire

Les questions liées aux conflits interpersonnels et à leur gestion intéressent les historiens. Par de multiples aspects, le conflit est en effet un producteur d’archives et un révélateur du fonctionnement de la société, quelle que soit la période étudiée.

L’atelier (post-)doctoral propose de mettre en avant les nouvelles recherches menées par des jeunes chercheur.e.s francophones dans une longue durée occidentale, depuis le moyen-âge sur le droit, la police, le crime ou le conflit, la justice ou les enfermements. Il est conçu pour permettre à chaque participant de faire le point sur sa thèse, à partir de ses questions, problèmes sources et pistes de recherche principales. Deux guides sont mis en avant : d’une part le commentaire d’un chercheur avancé dans le domaine, et d’autre part les interactions entre chercheurs intéressés à des problématiques et dans des cadres différents mais comparables : ceux de la régulation sociale des comportements ou des individus problématiques.

Aujourd’hui, les recherches individuelles s’appuient sur et nourrissent des productions de sources numérisées. L’atelier sera l’occasion de présenter des réalisations en matière d’humanités numériques dans le domaine : les portails CRIMINOCORPUS (France) et DIGITHEMIS (Belgique) ainsi le blog ‘A day in the archives’. Les doctorants seront invités à réfléchir sur la valorisation numérique de leurs dossiers.

Sans être fermé, l’atelier veut assurer une qualité d’échanges entre chercheurs juniors et seniors. Le nombre de participants est limité. En cas d’intérêt majeur, prière de prendre contact avec l’organisateur de l’atelier Xavier.rousseaux@uclouvain.be

Programme

Jeudi 3 mars

13 h 30 : accueil (café)

14 h-15 h 15 : Résoudre les conflits sous l’ancien régime (I)

  • 1. Quentin Verreycken (UCLouvain/USL-B), « Path to glory? Service de guerre et lettres de pardon en Angleterre, France et anciens Pays-Bas au XVe siècle ».
  • 2. Aurore Drécourt (ULg/UCLouvain) "Le notaire dans la régulation sociale des conflits violents dans la Principauté de Liège aux XVIIe et XVIIIe siècles"
  • 3. Lucie Buttex (U.Genève) Le vol en ville au XVIIIe siècle : pratiques sociales, contrôle policier et répression pénale dans la République de Genève (1670-1792)

Discutante : Diane Roussel (U.Reims)

15 h 15 : Pause

15 h 30-16 h 45 Résoudre les conflits l’ancien régime (II)

  • 4. Sarah Auspert (UCLouvain), Prostitution et mobilité dans l'espace belge à la fin de l'Ancien Régime (1750-1795).
  • 5. Pierre Bar (UCLouvain), Les séquestrations de l’officialité. L’enfermement à la demande des familles à Liège au 18e siècle.
  • 6. Romain Parmentier (UCLouvain), « Une mort qui dérange : Le traitement judiciaire, religieux et politique du suicide et de la mort suspecte des Pays-Bas espagnols à la Belgique indépendante (XVIIe-XIXe siècles) ».

Discutante : Julie Doyon (U.Paris-XIII)

16 h 45-17 h 00 : Pause

17 h 00-18 h 15 : Idées, régime et pratiques de l’enfermement

  • 7. Amandine Thiry (UCLouvain/UGent), L'enfermement comme utopie sociale (1830-1914). Les réformateurs "belges" et les idées transnationales sur la prison.
  • 8. Gauthier Godart (UCLouvain), Le régime des aliénés en Belgique et ses acteurs (province de Brabant, seconde moitié du XIXe siècle)
  • 9. Elsa Génard (U.Paris-1) : Prisons et prisonniers dans la France du premier XXe siècle (1911-1940) : une histoire des interactions du monde carcéral.

Discutant Marc Renneville (CNRS/Clamor)

  • 10. Veerle Massin (UCLouvain), Femmes en psychiatrie : une fonction sociale, pour l’institution hospitalière ? (Belgique, entre-deux-guerres)

Discutante : Chantal Marazia (Université européenne Viadrina/IEA Paris)

Vendredi 4 mars

9 h 15- 10 h 45 : Représentations du crime de de la peine dans les sociétés contemporaines

  • 11. Amandine de Burchgraeve (UCLouvain), “La construction sociale des représentations du crime. Les acteurs de la cour d’assises de Brabant et l’évolution des discours sur le “crime”, le “criminel” et la “victime” (1893-1913)"
  • 12. Nicolas Picard (U.Paris 1), Marcher vers l'échafaud : un parcours de recherche sur la peine de mort en France au XXe siècle

Discutant : Ilsen About (EHESS)

  • 13. Gaëlle Dubois (UCLouvain), "De la ville au prétoire". Lecture du discours architectural des palais de justice en Belgique (1830 - 1914)
  • 14. Julie Louette (UCLouvain) : la statistique criminelle, un outil de connaissance et un outil de gouvernance de la récidive en Belgique entre 1870 et 1930.

Discutant : Philippe Artières (CNRS/EHESS)

10 h 45-11 h 00 : Pause

11 h 00-11 h 45 : Justice et magistrats dans les sociétés non européennes

  • 15. Verónica Vallejo (U.Paris 1) Conflits et vie ordinaire au Mexique : une analyse à partir de l’administration de justice au milieu du XIXe siècle
  • 16. Amandine Dumont (UCLouvain), les magistrats coloniaux belges. Profil collectif et trajectoires individuelles (1923-1960).

Commentaire : Jennifer Sessions (IEA/University of Iowa)

11 h 45-12 h 30 : Police, jeunesse et politiques sécuritaires

  • 17. Antoine Renglet (U.Lille3/U.Namur) Police et jeunesse, Namur et Coventry (1650-1850)
  • 18. Xavier Deweirt (UCLouvain), Du chiffre aux gestes : réalité socio-judiciaire d'une certaine jeunesse violente à Bruxelles durant les Trente Glorieuses"
  • 19. Jonas Campion (Université Lille 3/UCLouvain), Gouverner et protéger. Gestion des risques, politiques sécuritaires et transformations de l'État démocratique : systèmes policiers en Europe occidentale (1913-1999)

Discutant : Eddie Hartmann (U Postdam/IEA)

12 h 45 -14 h 00 Lunch

14 h 00 - 15 h 30 : Quelques ressources d’humanités digitales en histoire de la régulation sociale

Introduction (Xavier Rousseaux UC Louvain/IEA Paris)

-Criminocorpus https://criminocorpus.org/fr/ par Marc Renneville

Commentaire : Aude Musin (UCLouvain)

-Digithemis http://www.digithemis.be/ par Françoise Muller et Marie Vandersanden

Commentaire : Marc Renneville (CNRS/Clamor)

-A day in the archives https://dayinarch.hypotheses.org/ par Veerle Massin (UCLouvain)

15 h 30 : Tour de table de valorisation digitale des projets doctoraux

Lieux

  • Institut d'études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun - 17 quai d'Anjou
    Paris, France (75004)

Dates

  • jeudi 03 mars 2016
  • vendredi 04 mars 2016

Mots-clés

  • droit, police, crime, conflits, justice, enfermements, atelier, humanités numériques

Contacts

  • Simon Luck
    courriel : information [at] paris-iea [dot] fr

Source de l'information

  • Élodie Saubatte
    courriel : elodie [dot] saubatte [at] paris-iea [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Approches historiques de la régulation sociale (XIVe-XXe siècle) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 16 février 2016, http://calenda.org/356258