AccueilDe l’amendable à l’impubliable

De l’amendable à l’impubliable

From the amendable to the unpublishable

Les pratiques du refus par les revues de sciences humaines et sociales

The practices of refusal in humanities and social sciences journals

*  *  *

Publié le mercredi 24 février 2016 par João Fernandes

Résumé

Cette journée d’étude, organisée par Christian Jouhaud (GRIHL) et Annick Louis (CRAL), se propose de réfléchir aux questions de la sélection des articles, de l’expertise, du rapport des comités de rédaction à l’innovation et à la routine (et de l’établissement de l’assentiment en leur sein), des normes d’écriture dites et non dites, en abordant toutes ces questions par le biais des pratiques du refus, et cela du premier tri des articles jusqu’à la transmission de la décision aux auteurs.

Annonce

Argumentaire

Les revues et autres publications collectives restent l'espace privilégié de l'élaboration du savoir scientifique dans le monde académique ; elles contribuent à définir les normes disciplinaires, et perpétuent des formes de savoir, établissant les frontières de la scientificité des disciplines. Cette journée d’étude se propose de réfléchir aux questions de la sélection des articles, du rapport des comités de rédaction à l’innovation et à la routine, des normes d’écriture dites et non dites, en les abordant par le biais des pratiques du refus. Les exemples de refus ne manquent pas qui prouvent que dans de nombreuses situations, les critères autres que la seule qualité académique peuvent être déterminants ; parmi ceux-là nous pouvons mentionner l'importance des traditions rhétoriques qui sont à la fois disciplinaires et nationales, les traditions interprétatives, le mode de définition des objets et leur pertinence par rapport à une communauté et ses intérêts, les critères nationaux et internationaux de citation et de définition des bibliographies. Il ne s’agira pas, bien sûr, d’établir une liste de manières de faire hétéroclites suscitant de stériles comparaisons, mais de tenter d’ouvrir quelques pistes pour le développement d’une future enquête internationale.

Programme

REPORT DE « De l’amendable à l’impubliable : les pratiques du refus par les revues de sciences humaines et sociales » du 9 au 30 mars

30 mars 2016, 13h-17h

EHESS

Cette après-midi de travail se déroulera en deux séquences.

Dans un premier temps, une série d'interventions de 15 minutes chacune, permettrons un retour sur expérience. Ont accepté d'intervenir dans cette perspective :

  •  Etienne Anheim, Annales. HSS
  •  Isabelle Backouche, Genèses
  •  Manuel Charpy, Revue d'Histoire du XIXe siècle
  •  Guiomar de Grammont, Artefilosofia
  •  Annick Louis (CRAL)
  •  Jacques Revel, Annales. HSS (sous réserve)
  •  Robert Schneider, American Historical Review
  •  Angelo Torre, Quaderni Storici

Dans un second temps, une discussion générale pourra aborder un ensemble de sujets tels que :

  • les modalités pratiques des processus de sélection
  • les expertises externes, le conformisme et l’anticonformisme
  • les sciences humaines et sociales : écritures inacceptables, l’irrecevable et l’inévaluable
  • les modalités différentielles du refus pour les numéros à thème et pour les varia, pour le papier et pour le numérique
  • au sein des comités : jugements singuliers de refus et prise de décision collective, la construction de l’assentiment
  • l’expression du refus, variations disciplinaires, géographiques et autres

Organisation

  • Christian Jouhaud (GRIHL)
  • Annick Louis (CRAL)

Catégories

Lieux

  • Salle 8 - 105 Boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • mercredi 09 mars 2016

Mots-clés

  • amendable, impubliable, pratique du refus, revues

Contacts

  • Cécile Soudan
    courriel : csoudan [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cécile Soudan
    courriel : csoudan [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De l’amendable à l’impubliable », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 24 février 2016, http://calenda.org/357436