AccueilPérenniser l’éphémère

Pérenniser l’éphémère

Eternalising the ephemeral - archives and social media

Archivage et médias sociaux

*  *  *

Publié le vendredi 26 février 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Commentaires, textes, photos et vidéos postés et relayés sur les médias sociaux : l’archiviste se retrouve aujourd’hui confronté à une forme volatile du document. Sous le titre « Pérenniser l’éphémère : archivage et médias sociaux », cette XVIe édition des journées des archives se concentrera sur la question de la collecte et de l’archivage de ces nouvelles formes d’expression. Résolument tourné vers un public de chercheurs et de praticiens du secteur des archives et de la gestion documentaire, le colloque a pour ambition de démythifier ce nouvel avatar, d'en comprendre les mécanismes de diffusion, mais aussi d’envisager les stratégies de collecte et de pérennisation de cet éphémère.

Annonce

16e Journée des archives du Service des archives de l’Université catholique de Louvain en partenariat avec le Groupe de recherches HiSI de l’Université de Namur.

Argumentaire

Commentaires, textes, photos et vidéos postés et relayés sur les médias sociaux : l’archiviste se retrouve aujourd’hui confronté à une forme volatile du document. Sous le titre Pérenniser l’éphémère : archivage et médias sociaux, cette 16e édition des journées des archives se concentrera sur la question de la collecte et de l’archivage de ces nouvelles formes d’expression. Résolument tourné vers un public de chercheurs et de praticiens du secteur des archives et de la gestion documentaire, le colloque a pour ambition de démythifier ce nouvel avatar, en comprendre les mécanismes de diffusion, mais aussi d’envisager les stratégies de collecte et de pérennisation de cet éphémère.

Les Journées s’articuleront autour de cinq sessions thématiques, privilégiant chacune un angle de vue lié intrinsèquement à la nature même du document et à la méthodologie archivistique devant encadrer ces nouvelles archives. Après des retours d’expériences sur l’exploitation scientifique de ce nouveau matériau, la deuxième session se penchera sur les droits entourant ces documents et la latitude de l’archiviste et du scientifique à leur endroit ; deux autres sessions examineront les processus de collecte et leur insertion dans une perspective archivistique. Une cinquième session proposera un double espace formatif autour des questions suivantes : 1) comment concevoir et déployer un projet d’archives participatives ? 2) comment mettre en place une stratégie de collecte de documents issus de Twitter ? Pour toute information : http://www.uclouvain.be/archives.html   

Programme

Lundi 9 mai 2016

08h30 Accueil des participants

09h00

Aurore FRANÇOIS, Professeure et Archiviste de l’Université catholique de Louvain

  • Anne ROEKENS, Professeure, Université de Namur : Accueil et introduction
  • Frédéric CLAVERT, Maître assistant, Université de Lausanne, Sources primaires en flux : Collecter, analyser, archiver, pérenniser. Enseignements d’un projet de recherche sur les échos du centenaire de la Première Guerre mondiale sur Twitter

Périmètre légal de la conservation : Entre droit à l’oubli et droit à l’information

Président de séance : Paul SERVAIS, Professeur émérite, Université catholique de Louvain

09h50

  • Cécile de TERWANGNE, Professeure, Université de Namur, CRIDS, Séverine DUSOLLIER, Sciences Po, Paris, Du point de vue juridique, qui est propriétaire, qui est responsable des contenus véhiculés sur les réseaux sociaux ? Quelles limites pose le respect de la vie privée ?

10h50 Pause café

Premiers retours sur expérience : Collecte et exploitation de materiaux issus des médias sociaux

Président de séance : Thierry DELPLANCQ, Archiviste, Archives de la Ville de La Louvière

11h15

  • Ulrike Lune RIBONI, Centre d’études sur les medias, les technologies et l’internationalisation, Paris VIII, Chercher, trouver, conserver : Enjeux et méthodes de la constitution d’un corpus de vidéos en ligne
  • Alexandre TURGEON, Chercheur postdoctoral, Université d’Ottawa, Comment travailler la mémoire sur Twitter ? Le cas de la Grande Noirceur et Révolution tranquille 2.0 au Québec
  • Marie VAN CRANENBROECK, Doctorante RECOM/IL&C, Université catholique de Louvain
  • D’une recherche sur les relations entre musées et publics sur les réseaux sociaux en ligne à un corpus de Big Data : Constitution, gestion et analyse de données issues de Twitter, Facebook et YouTube

12h30 Lunch

Les processus de collecte : Stratégies d’automatisation et recours au participatif

Présidente de séance : Anne ROEKENS, Professeure, Université de Namur

13h45

  • Lidia UZIEL, Directrice du Département des langues occidentales, Bibliothèque de l’Université de Harvard, Lola MIRABAIL, Responsable du Département des services au public, Bibliothèque de l’Université Paris VIII, Capturer l'éphémère pour conserver la mémoire d'un événement : La construction d'un fonds d'archives sur les attaques contre Charlie Hebdo en janvier 2015 par la Bibliothèque d'Harvard
  • Annick LE FOLLIC, Chargée de collections numériques, responsable de la collecte, Département du dépôt légal de la Bibliothèque nationale de France, La collecte des réseaux sociaux : Un enjeu pour la constitution des collections de dépôt légal du web à la BnF
  • Jean-Daniel ZELLER, Consultant indépendant en archivistique et gestion des documents d’activité, Pourquoi les archives de Twitter déposées à la Bibliothèque du Congrès restent inaccessibles ? Une analyse des obstacles techniques et archivistiques
  • Alexandre GARCIA, Chef de projet, Division des archives et de la gestion de l’information du Comité international de la Croix-Rouge, Le travail des Archiveilleurs : Une veille participative mise au service de la communauté archivistique

15h20 Pause café

Pour ces nouvelles archives : Potentialités, éléments de critique et d’archivistique

Présidente de séance : Christine MACHIELS, Directrice et historienne, ‎Centre d'Animation et de Recherche en Histoire Ouvrière et Populaire asbl (CARHOP)

15h40

  • Odile GAULTIER-VOITURIEZ, Responsable de la documentation et des archives, Centre de recherches politiques de Sciences Po, Paris, Thierry VEDEL, Chercheur, CNRS, Du tract au clic : Réflexions sur la collecte, la conservation et l’analyse du matériel électoral
  • Florian DELABIE, Chargé de projet, Secteur Gestion de l’Information et Archives de la RTBF, Réflexions sur le rôle des réseaux sociaux pour un service d’archives audiovisuel : Acquisition, documentation et valorisation
  • Patrick PECCATTE, Chercheur associé au Laboratoire d’Histoire visuelle contemporaine, EHESS, Les métadonnées des images fixes et les médias sociaux

17h00 Sébastien SOYEZ, Chef de travaux, Service Préservation & Accès numérique, Archives de l’Etat en Belgique, Conclusions

Mardi 10 mai 2016

Ateliers formatifs

  • 09h00 Aurore FRANÇOIS, Professeure et Archiviste de l’Université catholique de Louvain, Accueil et introduction
  • 09h15 Sophie LEGER, Présidente de Wikipasdecalais, Animatrice culturelle du Comité d’Histoire du Haut-Pays, Ivan PACHEKA, Administrateur du site Wikipasdecalais, Chef du service des archives contemporaines aux Archives départementales du Pas-de-Calais, Archives participatives, quelles stratégies ? L’expérience du portail Wikipasdecalais
  • 11h00 Pause café
  • 11h15 Hubert NAETS, Linguiste informaticien, CENTAL, Université catholique de Louvain, Techniques de collecte et d’archivage des tweets : Partage de pratiques et d’outils
  • 13h00 Clôture du colloque

Lieux

  • Auditoire Studio 13 - Place Agora 19
    Louvain-la-Neuve, Belgique (1348)

Dates

  • lundi 09 mai 2016
  • mardi 10 mai 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • réseau social, média social, twitter, archive, information, archivage numérique

Contacts

  • Aurore François
    courriel : archives [at] ulouvain [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Caroline Derauw
    courriel : caroline [dot] derauw [at] uclouvain [dot] be

Pour citer cette annonce

« Pérenniser l’éphémère », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 26 février 2016, http://calenda.org/357917