AccueilOrdres et désordres au jardin

Ordres et désordres au jardin

Order and disorder in the garden

*  *  *

Publié le jeudi 03 mars 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Dans quelle mesure les jardins sont-ils un instrument de contrôle social et/ou de contestation ? Par le recours au temps long et à la comparaison internationale, ce colloque mettra en perspective la façon dont les jardins sont saisis comme instrument de création d’ordre (social, esthétique, naturel) ou comme lieu de surgissement d’un désordre, que celui-ci relève de la biologie (ou de la « nature »), du social ou de la culture. L’objectif est de croiser les enjeux sociaux et écologiques et les approches disciplinaires (sociologie, géographie, histoire, anthropologie, philosophie, économie, biologie, écologie, etc.) sur l’étude des espaces cultivés en ville. La problématique ordres / désordres servira de fil conducteur et sera déclinée à partir de diverses perspectives.

Annonce

Argumentaire

Dans quelle mesure les jardins sont-ils un instrument de contrôle social et/ou de contestation ? Par le recours au temps long et à la comparaison internationale, ce colloque mettra en perspective la façon dont les jardins sont saisis comme instrument de création d’ordre (social, esthétique, naturel) ou comme lieu de surgissement d’un désordre, que celui-ci relève de la biologie (ou de la « nature »), du social ou de la culture. L’objectif est de croiser les enjeux sociaux et écologiques et les approches disciplinaires (sociologie, géographie, histoire, anthropologie, philosophie, économie, biologie et écologie…) sur l’étude des espaces cultivés en ville. La problématique ordres / désordres servira de fil conducteur et sera déclinée à partir de diverses perspectives.

Programme

Mercredi 23 mars 2016

9h00 accueil

9h30-11h

Session 1 : Variations de l’ordre et du désordre dans l'histoire et les modèles de pensée.

Modérateur : Stéphane Jonas, Professeur émérite d'urbanisme, Université de Strasbourg

  • Arnaud Frauenfelder (Professeur de Sociologie, University of Applied Sciences Western Switzerland, HETS, Genève), Les deux « âges » de la modernisation des jardins ouvriers : modèles esthétiques et moraux en mutation
  • Ilse Hilbold (Docteure en histoire ancienne, Post-doc à l'Université de Berne Historisches Institut, chercheur associée à l’UMR Archimède), « Ordres et désordres au jardin romain », vus par le prisme de l’historiographie moderne (19e-21e siècles)
  • Jean-Valery Marc (Maître de conférences en Géographie-Aménagement, Université des Antilles, la Martinique), Du jardin créole urbain à la souveraineté alimentaire : obstacles et perspectives

11h00-11h30 : pause

  • Cathy Blanc-Reibel (Doctorante, Amup, Strasbourg), Olivier Haegel (Chercheur service de l’inventaire), Le vorgarten et les espaces verts privatifs dans la Neustadt : un siècle d’usages au cœur de l’espace urbain
  • Collectif de chercheurs (Université Lyon 2, Université de Nantes, IFSTTAR-IRSTV, BRGM, ISA Lille, Cerema, Inra-AgroParisTech), La qualité des sols urbains entre en politique. Du désordre aux nouveaux agencements sociotechniques dans les jardins collectifs urbains

Repas 12h30-14h00

14h00 - 19h00

Session 2 : Jardiner : un acte militant

Modérateurs : Rémi Barbier, Sociologue, Professeur à l’ENGEES, UMR Irstea et Gildas Renou, politologue, UMR SAGE, ANR Symbios

  • Laurence Granchamp (Maître de conférences en sociologie, DynamE, Strasbourg), Formes de jardinage et production d’un ordre négocié
  • Agathe Fautras (Doctorante en Géographie à l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV) / Rattachée au laboratoire Espaces, Nature et Culture (ENeC) (Paris) / Associée à l'Institut Français des Études Anatoliennes (IFEA) (Istanbul), Les bostan de Moda Gezi et de Kuzguncuk : désordres politiques et mise en ordre sociale à Istanbul
  • Eric Doidy (Chargé de recherche en sociologie, INRA, UMR CESAER), Emmanuel Dumont (Assistant ingénieur, INRA, UMR CESAER), Des jardins au cœur de conflits d’urbanité : potagers contre écoquartiers dans l’agglomération dijonnaise
  • Camille Adamiec (Docteur en sociologie, ATER à l'Université de Franche Comté, Chercheur au laboratoire DynamE), Faire son jardin : des plaisirs de l’autoproduction aux écologies de soi

16h00-16h30 : pause

Keynote speaker : Michael Hardman (Lecturer in Geography, University of Salford), Militant Gardeners or Passionate Citizens? Critically Exploring the Global Guerrilla Gardening Movement

  • Victoria Sachsé (Independent researcher), Beatrice Del Monte (Independent researcher), Metropolitan metamorphosis, subversive agriculture in Rome
  • Camille Robert Boeuf (Doctorante en Géographie à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense, UMR LAVUE), Les jardins collectifs : espaces hybrides entre contestations et normalisations. Regards croisés entre l'Ile-de-France et Kazan (Russie)
  • Géraldine Djament-Tran (Maître de conférences en géographie, UMR SAGE, Strasbourg, associée à l'Equipe Interdisciplinaire de Recherches sur le Tourisme de l'Université Paris 1), Le militantisme pour les jardins urbains, fer de lance de la patrimonialisation du logement social. Les cas de la cité-jardin de Stains et de la Maladrerie à Aubervilliers

19h00 Apéritif

Jeudi 24 mars 2016

9h00 : accueil

9h00 - 13h00   

Session 3 : Jardins urbains, instruments de production d'un ordre sanitaire, social et écologique

Modératrice : Roberta Borghi, Architecte, Docteur en Architecture, Maître-Assistant en Ville et Territoires à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles

  • Claire Delfosse (Professeure de géographie, Université Lumière Lyon2, Laboratoire d'études rurales), Cyprien Durandard (Etudiant en M2, Université Lumière Lyon 2, Laboratoire d'études rurales), Les médiations jardinières entre utopie contestataire et construction de l’identité territoriale : le cas du massif des Bauges
  • Olivier Bories (Maître de conférences en aménagement de l'espace, Ecole Nationale de Formation Agronomique, UMR 5193 LISST - Dynamique rurales CNRS), Liliane Sochacki (Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université Toulouse 3, UMR Certop CNRS), Quand le jardin potager installe sur le toit d’une grande clinique toulousaine de nouveaux ordres : économique, social et thérapeutique
  • Angélique Dupont (Chargée de mission agriculture urbaine, ville de Gennevilliers), Emmanuelle Faure (Doctorante en Géographie de la Santé, UMR LADYSS, Université Paris Ouest), Corinne Luxembourg (Maître de conférences en Géographie, EA Discontinuités - Artois.), Désordre ou émancipation ? Le jardin partagé comme levier de mixité et d'appropriation de l'espace public. Réflexions à partir de l'exemple gennevillois

10h30-11h00 : pause

  • Karin Parienti Maire (Doctorante en sociologie et membre depuis 2012 du collège de gradués 1288 de l'Université de Friburg en Brisgau), Les jardins partagés en ville : des pratiques sociales entre désordres émancipateurs et nouveaux ordres conservateurs
  • Kaduna-Eve Demailly, (Docteur en géographie, UMR LADYSS), Le nomadisme des jardins partagés parisiens : désordre ou nouvel ordre urbain ?
  • Cloé Jareno (Ingénieur paysagiste doctorante CIFRE, Aix-Marseille Université, EA-LIEU, Scop SaluTerre), Brice Dacheux-Auzière (Paysagiste DPLG, doctorant à l’école nationale supérieure de Paysage - Marseille, Laboratoire de recherche en paysage (LAREP)), Laboratoire de recherche en paysage (Larep), Jean Noël Consalès (Urbaniste et géographe, maître de conférences, Institut d’urbanisme et d’aménagement régional, Aix-Marseille Université, UMR TELEMME, CNRS), Faire jardin et/ou potager : le jardin collectif comme projet de paysage ?
  • Kenjiro Muramatsu (Chercheur associé, UMR LADYSS), Jardins partagés à Strasbourg : lieux de partage limité

Repas 13h00-14h00

14h00-16h30

Session 4 : L’ordre du jardin au prisme de la biodiversité

 Modérateur : Michel Hoff, botaniste, Maître de conférences, Université de Strasbourg

  • Pauline Frileux (Ethnologue et botaniste, Maître de conférences au LAREP, Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles), Quand l'écologie s'immisce dans un verger-potager historique. Le Potager du roi à Versailles
  • Stéphane Wandriesse (Doctorant en Histoire contemporaine, Université d'Angers, Centre de Recherches Historiques de l'Ouest), Jardinage et écologie : le regard de la presse, 1950-2000
  • Francesca Di Pietro (Maître de conférences UMR CITERES), Lotfi Mehdi (UMR LIVE et UMR CITERES), Marion Brun (ATER à l'école de paysage de Blois), Christiane Weber (Directrice de recherche CNRS UMR LIVE), Wissal Selmi (Docteure en aménagement, UMR LIVE), Les jardins collectifs dans la ville : diversité et potentialités pour la biodiversité urbaine
  • Mathilde Riboulot-Chetrit (Doctorante en géographie, Université Paris 1, UMR LADYSS), Le jardin privé, un espace ordonné par les habitants-jardiniers et source de biodiversité. Etude de cas de trois communes au cœur de l'agglomération parisienne
  • Sandrine Glatron (Chargée de recherche CNRS, UMR DynamE, Strasbourg), Les jardins urbains entramés dans les corridors écologiques (TVB) ?

 16h30-17h00 : conclusions et perspectives

Inscription

Contacts pour inscription : jardins@misha.fr 

Pour toute autre information : http://agricultures-urbaines.u-strasbg.fr/

Adrien Opeicle : adrien.opeicle@live-cnrs.unistra.fr

Cathy Reibel : cathy.blanc-reibel@misha.fr 

Lieux

  • Misha, Salle de Conférence - Allée du général Rouvillois
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • mercredi 23 mars 2016
  • jeudi 24 mars 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • jardin, agriculture urbaine, ordre social, norme, savoir, biodiversité, urbanisme

Contacts

  • Cathy Blanc-Reibel
    courriel : jardins [at] misha [dot] fr
  • Adrien Opeicle
    courriel : adrien [dot] opeicle [at] live-cnrs [dot] unistra

URLS de référence

Source de l'information

  • Sandrine Glatron
    courriel : jardins [at] misha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ordres et désordres au jardin », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 03 mars 2016, http://calenda.org/358625