AccueilArchitecture et arts décoratifs au Maghreb et au Moyen-Orient

Architecture et arts décoratifs au Maghreb et au Moyen-Orient

Architecture and the decorative arts in Maghreb and the Middle East

Circulations et interactions (XIXe-XXe siècles)

Circulations and interactions (19th-20th centuries)

*  *  *

Publié le vendredi 11 mars 2016 par João Fernandes

Résumé

Ce séminaire se veut un lieu de réflexion et d’échanges pour tous ceux qui s’intéressent à ce parent pauvre de l’art et de la culture matérielle du monde méditerranéen contemporain. Il est spécifiquement consacré à l’architecture et aux industries artisanales qui lui sont associées, que l’on s’efforcera de saisir dans leur écologie tant locale que globale. Le « relèvement des arts indigènes » à l’époque coloniale, en lien avec l’étude et la restauration des monuments historiques, et la postérité postcoloniale des initiatives nées durant la période coloniale, ont en effet représenté des secteurs très dynamiques de création, qui ont marqué en retour l’architecture et continuent à le faire.

Annonce

Argumentaire

Les XIXe et XXe siècles au sud et à l’est de la Méditerranée demeurent des périodes mal aimées des historiens de l’architecture comme des spécialistes des arts de l’Islam. Les premiers y sont venus par le biais de l’architecture coloniale, saisie comme extension extraterritoriale d’architectures nationales, qu’elle soit française, belge ou italienne, et considérée comme environnement bâti. La discipline des seconds les cantonne traditionnellement aux arts antérieurs à 1800, quand ce n’est pas à des périodes plus anciennes encore. Pris en tenaille entre deux perspectives déconnectées l’une de l’autre, un vaste pan de la production architecturale et décorative des deux siècles écoulés se retrouve ainsi en quelque sorte hors-champ, et pour tout dire en friche : mal documenté, peu étudié, insuffisamment contextualisé localement, pauvrement connecté internationalement.

Ce séminaire se veut un lieu de réflexion et d’échanges pour tous ceux qui s’intéressent à ce parent pauvre de l’art et de la culture matérielle du monde méditerranéen contemporain. Il est spécifiquement consacré à l’architecture et aux industries artisanales qui lui sont associées, que l’on s’efforcera de saisir dans leur écologie tant locale que globale. Le « relèvement des arts indigènes » à l’époque coloniale, en lien avec l’étude et la restauration des monuments historiques, et la postérité postcoloniale des initiatives nées durant la période coloniale, ont en effet représenté des secteurs très dynamiques de création, qui ont marqué en retour l’architecture et continuent à le faire.

Une attention particulière sera accordée à la question des sources, traditionnelles (revues d’architecture et fonds d’architectes) ou moins exploitées à ce jour (archives demeurées en mains privées, archives d’entreprise ou collections patrimoniales, par exemple), qui permettent aujourd’hui de systématiser l’étude de cette production.

Programme

Mardi 12 janvier

  •  Clara Álvarez Dopico et Mercedes Volait, Laboratoire InVisu (CNRS/INHA) Présentation générale et présentation des séances

Mardi 19 janvier

  •  Juliette Hueber et Claudine Piaton, Laboratoire InVisu (CNRS/INHA) Les bâtisseurs d’Alger au xixe siècle (maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre)

Mardi 26 janvier 

  • Mercedes Volait, Laboratoire InVisu (CNRS/INHA) Sur la piste d’Henry Bernau, architecte moderne à Alexandrie

Mardi 2 février

  •  Malik Chebahi, ENSA Paris Belleville Léon Claro (1899-1991), production architecturale et pédagogie d’un architecte algérois, entre esprit moderne et expressions régionales

Mardi 9 février 

  • Recherches doctorales en cours

Mardi 16 février 

  • Lucette Valensi et Monique Goffard À propos de Un siècle de céramique d’art en Tunisie, les fils de Jacob Chemla (Demeter/Éditions de l’Éclat, 2015)

Mardi 23 février

  • Christophe Giudice La question des sources de l’architecture et leur traitement en Tunisie et au Maroc

Mardi 8 mars

  • Dina Bakhoum, Université américaine du Caire et ED441 Paris I The reconstruction of historical minarets in 20th century Egypt

Mardi 15 mars

  • Clara Álvarez Dopico, Laboratoire InVisu (CNRS/INHA) Une aventure éphémère autour du stuc ajouré tunisien : Bertrand Pradère et l’atelier du Bardo (1898-1910)

Mardi 22 mars 

  • Philippe Revault Jacques Revault, des arts traditionnels à l’habitat

Mardi 29 mars

  •  Roberto Fabbri, Dar al-Athar al-Islamiyya, Koweit Researching modern architecture in Kuwait (1949-1989)

Mardi 5 avril 

  • David Peyceré, Claire Déléry, Vlada Boussyguina, Archives d’architecture du xxe siècle La restauration des monuments historiques au Maroc à travers le fonds Boris Maslow déposé à l’Institut français d’architecture

Séminaire hebdomadaire
le mardi de 15h à 17h sur inscription en raison des consignes de sécurité du plan Vigipirate : 
juliette.hueber@inha.fr 

Galerie Colbert, salle Walter Benjamin 
2, rue Vivienne 75002 Paris ou 6, rue des Petits-Champs 75002 Paris Métro Bourse (ligne 3) ou Palais-Royal (ligne 1, 7) http://invisu.inha.fr

Lieux

  • 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • mardi 08 mars 2016
  • mardi 15 mars 2016
  • mardi 22 mars 2016
  • mardi 29 mars 2016
  • mardi 05 avril 2016
  • mardi 12 janvier 2016
  • mardi 19 janvier 2016
  • mardi 26 janvier 2016
  • mardi 02 février 2016
  • mardi 09 février 2016
  • mardi 16 février 2016
  • mardi 23 février 2016
  • mardi 08 mars 2016

Mots-clés

  • arts décoratifs, Maghreb, Moyen-Orient

URLS de référence

Source de l'information

  • Antonine Scali
    courriel : antonine [dot] scali [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Architecture et arts décoratifs au Maghreb et au Moyen-Orient », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 11 mars 2016, http://calenda.org/359489