AccueilMarins et dockers en révolution dans les ports et en mer, de l’époque moderne à l'époque contemporaine

Marins et dockers en révolution dans les ports et en mer, de l’époque moderne à l'époque contemporaine

Sailors and dockers in revolt in ports and at sea. From the modern age to contemporary times

*  *  *

Publié le jeudi 17 mars 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d'étude cherche à cerner l’identité professionnelle du marin et du docker afin de mieux comprendre les différentes modalités de contestations apparues dans les ports et sur les bateaux. Des révolutions libérales de l’époque moderne aux mouvements contestataires de la seconde moitié du XXe siècle, les gens de mer jouent un rôle de premier plan. Serait-ce à dire que les gens de la mer posséderaient une culture révolutionnaire particulière ?

Annonce

Argumentaire

S'intéresser aux conflictualités sociales des gens de mer à l'époque moderne et contemporaine, c'est se situer à la croisée des champs de l’histoire maritime, de l'histoire politique et de l’histoire sociale, dans une perspective européenne qui pourra s’étendre au monde colonial, asiatique, atlantique et pacifique.

La tradition universitaire en histoire navale anglaise et française de l’époque moderne, a longtemps réduit ses champs d'investigation aux grands personnages, à leurs luttes pour le pouvoir, l’État ou les institutions. Or ces courants universitaires traditionnels sont moins diserts au sujet des mutineries et des révoltes portuaires qui touchent pourtant toutes les marines – marines marchandes, marines de guerre, ainsi que les navires négriers et les navires de bagnards,sur toutes les mers du monde. Par ailleurs, la place occupée par les marins et dockers dans les élans révolutionnaires à l’époque contemporaine est un sujet d’investigation en cours d’élaboration.

Le rôle politique, l’appartenance sociale et les mécanismes anthropologiques qui régissent la vie des gens de mer doivent permettre d’analyser leur participation aux révoltes et mouvements révolutionnaires qui se déroulent en mer, dans les ports, et jusqu’aux multiples fronts où les marins et dockers se mobilisent et combattent.

Qu’ils initient, rejoignent ou rejettent les mouvements révolutionnaires de leur temps, les marins et dockers font pleinement partie d’une histoire politique qui dépasse les territoires nationaux et se joue des frontières terrestres. Des révolutions libérales de l’époque moderne aux mouvements contestataires de la seconde moitié du XXe siècle, en passant par la Commune de Paris, les ports français, allemands et russes de l’après Première Guerre mondiale, les gens de mer jouent un rôle militaire ou symbolique de premier plan. Serait-ce à dire que les gens de la mer posséderaient une culture révolutionnaire particulière ? Faudrait-il en rechercher l’origine dans la dimension transnationale des métiers de marin et de docker ? Leur permettrait-elle de communiquer plus facilement et de faire des gens de la mer des agents, des vecteurs d’idées entre le port et le lointain ?

Par ailleurs, mutineries, révoltes et mouvements révolutionnaires s’accompagnent de formes multiple de violence et de transgression, révélatrices de la conscience sociale des individus et des communautés face à la modernité de l’État et à celle de l’économie marchande capitaliste. Le caractère libertin et séditieux des gens de mer a souvent été mis en avant et a pratiquement été essentialisé, malgré les différences notables de comportements entre les ports de la Méditerranée et ceux de l'Atlantique. Au cœur de « l’institution totale » qu’est le bateau, les mécanismes qui remettent en cause la discipline en temps de crise posent question : appréhender le temps, l’espace, le rapport aux ressources – symboliques ou matérielles – des gens de mer en révolte doit permettre de dégager les grandes variables qui conditionnent ces mouvements de rupture de l’autorité et du cadre hiérarchique. La solidarité et le refus de l’autorité s’incarnent-ils dans des logiques syndicales, partisanes et corporatives ? Les gens de la mer s’intègrent-ils au contraire, dans des organisations plus larges qui dépassent le domaine maritime et portuaire ?

Cettejournée d'étude cherchera à cerner l’identité professionnelle du marin et du docker afin de mieux comprendre les différentes modalités de contestations apparues dans les ports et sur les bateaux.

Responsables

  • Constance MARGAIN,
  • Justin LECARPENTIER,
  • Julien SAINT-ROMAN

Programme

  • 9h45 : Accueil - Café.
  • 10h15 : Présentation par Élisabeth Ridel (ingénieure cnrs , co-directrice du pôle maritime) et Jean-Louis LENHOF (MCF d’histoire contemporaine, Université de Caen, directeur du CRHQ).
  • 10h30 : Présidence : Alain CABANTOUS (PR émérite d’histoire moderne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IHMC).
  • Modérateur : Julien SAINT-ROMAN (Dr en histoire moderne, Université d’Aix-Marseille, TELEMME).
  • Alain CABANTOUS (PR émérite d’histoire moderne à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IHMC) Les mutineries maritimes : entre pertinence et questionnements (époques moderne et contemporaine).
  • 11h30 Éric SAUNIER (MCF d’histoire moderne, Université du Havre) Les forçats de la traite havraise au XVIIIe siècle : une première approche.

12h30 Pause.

  • 14h30 : Présidence : Jean-Louis LENHOF (MCF d’histoire contemporaine, Université de Caen, directeur du CRHQ).
  • Modérateurs : Constance MARGAIN (Dr en histoire contemporaine, Université du Havre, CIRTAI et ZZF Postdam) et Justin LECARPENTIER (Dr en histoire contemporaine, Université de Caen, CRHQ).
  • Samuel GUICHETEAU (Dr en histoire moderne, PRAG à l’Université de Nantes, CRHRIA) Les portefaix, la grue et le règlement. De 1830 à 1789, les révolutions des portefaix nantais.
  • 15h Jean-Pierre CASTELAIN (Ethnologue, membre associé au CIRTAI, CNRS - Université du Havre) Jules Durand, docker charbonnier au Havre, responsable syndical condamné à mort en 1910 : de l’anonymat au symbole.
  • 15h30 Bjørn Tore ROSENDAHL (titulaire d’un Master d’histoire, doctorant à l’Université de Agder, Norvège) Seafarers’opposition of in times of total war.
  • 16h Jean-Louis LENHOF (MCF d’histoire contemporaine, Université de Caen, directeur du CRHQ) Bilan de la journée d’étude.

Lieux

  • Amphi MRSH - Université de CAEN Normandie – Maison de la Recherche en Sciences Humaines, Esplanade de la Paix - Campus 1
    Caen, France (14)

Dates

  • jeudi 24 mars 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • révolte, mutinerie, port, navire, gens de mer, marin

Contacts

  • Julien Saint-Roman
    courriel : julien [dot] saint-roman [at] ac-nice [dot] fr
  • Constance Margain
    courriel : constancemargain [at] yahoo [dot] fr
  • Justin Lecarpentier
    courriel : justin [dot] lecarpentier [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Julien Saint-Roman
    courriel : julien [dot] saint-roman [at] ac-nice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Marins et dockers en révolution dans les ports et en mer, de l’époque moderne à l'époque contemporaine », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 17 mars 2016, http://calenda.org/359700