AccueilL'analyse de discours appliquée aux enjeux de l'enquête et du droit

L'analyse de discours appliquée aux enjeux de l'enquête et du droit

The analysis of discourse applied to issues of investigation and law

École d’été en linguistique légale

Summer school in legal linguistics

*  *  *

Publié le vendredi 25 mars 2016 par João Fernandes

Résumé

De nombreux crimes et délits sont affaire de langage (menace, diffamation, plagiat, etc.). De plus, l’enregistrement des échanges entre plaignants et autorités policières, qui donne la possibilité de les réentendre, ouvre de nouvelles voies d’analyse des propos tenus. Dans ce contexte, l’expertise des linguistes à propos des faits langagiers incriminés présente un intérêt certain. Ce séminaire se veut une initiation à la linguistique appliquée aux enjeux de l’enquête et du droit. On y abordera les problèmes que l’analyse de discours peut aider à résoudre, de même que les dimensions méthodologique et éthique de l’intervention du linguiste.

Annonce

Organisée par l'Université du Québec à Trois-Rivières et l'Université Savoie Mont Blanc

Argumentaire 

Menace, incitation à la haine, diffamation, complot, plagiat, etc. De nombreux crimes et délits sont affaire de langage. Pourtant, l’expertise des linguistes est rarement sollicitée à propos des faits de langue incriminés. Car c’est bien de langue ou plutôt de discours qu’il s’agit, et les linguistes en sont les spécialistes. Pourtant, si la forensic linguistics a plus de 40 ans d’existence dans de nombreux pays, elle reste encore méconnue dans la francophonie, tant des personnels de la magistrature et des services policiers que des linguistes eux-mêmes.
En offrant cette école d’été en linguistique légale, nous souhaitons faire apparaître concrètement le type de contribution que les linguistes peuvent apporter à l’enquête ou au procès, de même que l’intérêt d’une collaboration entre linguistes, avocats et psychologues judiciaires. L’école d’été propose sous forme d’ateliers une initiation à la linguistique appliquée aux enjeux de l’enquête et du droit. On y abordera les problèmes que l’analyse de discours peut contribuer à résoudre, ainsi que les dimensions méthodologique et éthique de l’intervention du linguiste. 

À qui s'adresse cette formation?

  •  aux avocats s’intéressant au droit pénal, au droit constitutionnel, aux droits de la personne ou à la liberté d’expression ;
  •  aux personnes qui de près ou de loin travaillent à l’enquête policière ;
  •  à toute personne concernée par les « crimes de parole » (menace, complot, diffamation, etc.) ;
  •  aux étudiants en linguistique, en criminalistique, en criminologie ou en droit. 

Quels sujets seront abordés durant les ateliers ?

  •  Comment les linguistes peuvent aider l'exercice de la justice ;
  •  Le tweet haineux et la menace ;
  •  La détection des appelants dissimulateurs au service d'urgence 911 ;
  •  La similitude entre textes, de la coïncidence au plagiat ;
  •  L’injure, la diffamation, la provocation à la haine, à la discrimination ou à la violence ;
  •  Le traitement de l’humour en droit criminel canadien. 

Programme

 Mercredi 25 mai 2016

  • 9h-10h  |  Ouverture : La linguistique légale ou Comment les linguistes peuvent aider l'exercice de la justice (Dominique Lagorgette, Université Savoie Mont Blanc)
  • 10h-12h  |  Étude de cas : L'analyse d'un avertissement (Dominique Lagorgette, Université Savoie Mont Blanc et Diane Vincent, Université Laval)
  • 13h30-17h30  |  Atelier 1 : Introduction générale aux actes de langage, suivie de La menace, une proposition d’analyse sociolinguistique (Marty Laforest, Université du Québec à Trois-Rivières)

 Jeudi 26 mai 2016

  • 9h-12h  |  Atelier 2 : La détection des appelants dissimulateurs au service d’urgence 911 (Marty Laforest, Université du Québec à Trois-Rivières)
  • 13h30-15h  |  Atelier 2 : (suite et fin)
  • 15h-17h30  |  Atelier 3 : La similitude entre textes: de la coïncidence au plagiat (Diane Vincent, Université Laval)

Vendredi 27 mai 2016

  • 9h-12h  |  Atelier 4 : De la transcription des propos à leur analyse : injure, diffamation, provocation à la haine, à la discrimination ou à la violence (Dominique Lagorgette, Université Savoie Mont Blanc et Me Henri Braun, avocat au Barreau de Paris)
  • 13h30-17h30  |  Atelier 5 : Paroles de déraison de paroles de dérision : le sort des propos malheureux en droit criminel canadien (Pierre Rainville, Université Laval).

Inscription et tarifs

Deux choix d’inscription :

  •  formation universitaire créditée (2e et 3e cycle) (3 crédits)
  •  formation continue (inscription possible à la journée)

Inscription obligatoire avant le 20 mai 2016.  Le nombre de places est limité. 

Pour connaitre les tarifs et les modalités d'inscription, veuillez cliquer ici. 

Une formation fondée sur l'analyse de cas réels.

Formateurs experts invités. Découvrez-les ici 

Pour toute information : http://www.uqtr.ca/fc.linguistiquelegale

Responsables scientifiques

1. Marty Laforest
Professeure titulaire
Dép. de lettres et communication sociale
Université du Québec à Trois-Rivières
C.P. 500
Trois-Rivières (Qc) 
Canada G9A 5H7
 
2. Dominique Lagorgette
Professeure
Département de Lettres modernes UFR LLSH
Université Savoie Mont Blanc
BP 1104 / 73000 Chambéry
France

Lieux

  • Salle Affaires du restaurant Le poivre noir - 1300 rue du Fleuve
    Trois-Rivières, Canada (G9A 6B2)

Dates

  • vendredi 20 mai 2016

Mots-clés

  • forensics linguistics, linguistique légale, analyse de discours, linguistique appliquée, analyse des interactions, enquête policière, diffamation, insulte, menace, plagiat

Contacts

  • Marty Laforest
    courriel : Marty [dot] Laforest [at] uqtr [dot] ca

Source de l'information

  • Marty Laforest
    courriel : Marty [dot] Laforest [at] uqtr [dot] ca

Pour citer cette annonce

« L'analyse de discours appliquée aux enjeux de l'enquête et du droit », École d'été, Calenda, Publié le vendredi 25 mars 2016, http://calenda.org/360482