AccueilBourse de recherches pour étudiants de troisième cycle

*  *  *

Publié le mardi 05 avril 2016 par João Fernandes

Résumé

Dans le souci d’aider les jeunes chercheurs à finaliser leurs recherches, le CELHTO lance un appel à candidatures pour une bourse ouvertaux étudiants de Master ou enen thèse ressortissants des pays membres de l’Union Africaine pour réaliser un séjour de recherches d’un mois, en juin 2016 au CELHTO. D’une valeur de 1500 $, cette bourse est destinée à prendre en charge le déplacement et les frais qui se rapportent au séjour.

Annonce

Présentation du CELHTO

Historique

Le Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (CELHTO) est un bureau spécialisé de l’Union africaine basé  à Niamey au Niger, et qui a été créé en 1968. Mais, l’idée de création de ce centre remonte à 1964, lorsque, à l’appel des pays africains nouvellement  indépendants, l’UNESCO adopta, lors de sa quatorzième session, le projet d’écriture d’une Histoire générale de l’Afrique (HGA). Ce projet avait pour objectif de produire et promouvoir une histoire de l’Afrique, à partir de la perspective des Africains eux-mêmes. L’HGA devait ainsi contribuer à apporter un éclairage scientifique sur l’histoire véritable des peuples africains et leurs contributions au progrès général de l’humanité. En 1966, le comité scientifique international de l’UNESCO chargé de ce projet, après avoir identifié les sources écrites, archéologiques et orales, a recommandé à l’UNESCO de favoriser la création en Afrique de centres de documentation pour la tradition orale ». C’est ainsi que fut créé le Centre de recherche et de documentation pour la tradition orale (CRDTO) à Niamey en 1968. Quelques années plus tard, précisément en 1974, le CRDTO de Niamey fut intégré à l’organigramme de l’Organisation de l’unité africaine sous le nom de Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (CELHTO). Le centre est, de nos jours, l’Institution de référence pour la collecte et l’exploitation des données de la tradition orale en Afrique. Dès sa création, un mandat bien défini a été assigné au Centre.

Mandat

Le CELHTO a pour mandat d’œuvrer pour le recouvrement de l’autonomie du continent à l’égard des visions culturelles extérieures par l’affirmation d’une identité culturelle favorisant l’intégration et le développement du continent. Ce mandat, pour être opérationnel, a été décliné en objectifs.

Objectifs

  • Contribuer au rayonnement des cultures africaines par la valorisation des traditions orales ;
  • travailler à la reconstruction de la mémoire et de la conscience historique de l’Afrique et de sa diaspora ;
  • appuyer le développement d’une ingénierie des cultures africaines ;
  • soutenir la promotion des industries culturelles africaines ;
  • rechercher et mettre en œuvre des stratégies spécifiquement africaines de prévention et de résolution des conflits, de maintien de la paix sociale et de la stabilité politique ;
  • accompagner les approches populaires d’intégration économique, politique et socioculturelle du continent africain ;
  • rechercher les valeurs, les principes et les pratiques conduisant à une véritable renaissance panafricaine.
  • entreprendre des études linguistiques, historiques et sociologiques sur les communautés africaines ;
  • produire, sauvegarder et conserver tous les documents de référence  sonores, écrits, photographiques et audio-visuels en traditions orales ;
  • développer des programmes de convivialité entre l’Afrique et sa diaspora.

Présentation de la bourse

Dans le souci d’aider les jeunes chercheurs à finaliser leurs recherches, le CELHTO lance un appel à candidatures pour une bourse ouvert aux étudiants de Master ou en en thèse pour réaliser un séjour de recherches d’un mois, en juin 2016 au CELHTO. D’une valeur de 1500 $, cette bourse est destinée à prendre en charge le déplacement et les frais qui se rapportent au séjour.

Pour l’année 2016, une seule bourse est disponible.

Objectifs de la bourse

Cette bourse vise à encourager et à soutenir la recherche universitaire sur des sujets majeurs relevant  des domaines de prédilection du CELHTO.

Elle permettra à de jeunes chercheurs de travailler durant un mois sur des travaux en cours. Au CELHTO, le boursier bénéficiera de conditions de travail acceptables, et aura, entre autres, la possibilité d’utiliser les nombreuses sources et ouvrages de référence disponibles dans la bibliothèque de l’Institution, l’accès au réseau internet, et de collaborer avec les experts du Centre.

Modalités de candidature

L’appel à candidatures s’adresse aux étudiants ressortissants des pays membres de l’Union Africaine   inscrits en Master impliquant la rédaction d’un mémoire ou en doctorat, d’une part, dans le domaine des lettres, langues et arts et, d’autre part, dans celui des sciences de l’homme et de la société. Les langues de rédaction sont le français et/ou l’anglais.

Le dossier de candidature comprendra :

  • le formulaire dûment rempli ;
  • un curriculum vitae comprenant la  liste éventuelle des travaux et publications ;
  • un projet de recherche pour le mémoire de Master ou pour la thèse de doctorat (3 à 5 pages bibliographie incluse, caractère Times 12);
  • l’attestation d’affiliation institutionnelle ;
  • le relevé de notes du dernier diplôme.

Le jury prendra en compte la qualité du dossier, son adéquation aux thématiques privilégiées par le CELHTO. Le(a) bénéficiaire s’engage à restituer, sous forme de présentation orale à l’équipe du CELHTO, les premiers résultats obtenus comme suite au séjour de recherches. Il lui sera également demandé d’écrire un rapport de fin de séjour d’environ 5 pages qui sera ensuite mis en ligne sur le site du CELHTO.


La date limite de réception des candidatures est fixée au 

vendredi 29 avril 2016.

Composition de la bourse

  • Allocation forfaitaire de 1500 $ payable en un versement unique fait au bénéficiaire  à la signature du contrat (en mai 2016);
  • hébergement dans une chambre d’hôte du CELHTO durant le séjour.

Jury

La bourse sera attribuée en mai 2016 par un jury composé de :

  • M. TUBLU Komi N’kégbé Fogâ, Coordonnateur du CELHTO, Président;
  • M. GNALÉGA Benjamin, Chargé de programmes culturels et historiques du CELHTO, Rapporteur;
  • M. MOUMOUNI Seyni, Maître de recherche, Directeur de l’Institut de recherche en sciences humaines(IRSH) Niamey (Niger), membre ;
  • M. IDE Oumarou Amadou, Directeur de Recherche, Chef du Département d’Art et d’Archéologie de l’Institut de recherche en sciences humaines, (IRSH) Niamey (Niger), membre ;
  • Monsieur BAMAZI Kassalo, Responsable de la Documentation du CELHTO, membre.

Cet appel et le formulaire de candidature sont téléchargeables sur le site internet du CELHTO : www.celhto.org

Lieux

  • Niamey, Niger (878)

Dates

  • vendredi 29 avril 2016

Mots-clés

  • bourse, troisième cycle, histoire, linguistique, Afrique

Contacts

  • Komi Tublu
    courriel : tubluk [at] africa-union [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Komi Tublu
    courriel : tubluk [at] africa-union [dot] org

Pour citer cette annonce

« Bourse de recherches pour étudiants de troisième cycle », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mardi 05 avril 2016, http://calenda.org/362537