AccueilLa fabrique de l'autonomie énergétique

La fabrique de l'autonomie énergétique

The manufacture of energy autonomy

*  *  *

Publié le mardi 12 avril 2016 par João Fernandes

Résumé

Dernier événement d'un cycle de séminaires sur la question de l'autonomie énergétique, ces journées d'études cherchent à investiguer, au-delà des modèles, les processus de fabrication de l’autonomie énergétique appréhendée dans ses différentes dimensions. Les contributions traiteront ainsi des questions suivantes : comment les solutions « techniques » de l’autonomie énergétique sont-elles conçues et mises en œuvre par les acteurs de l’aménagement du territoire ? Comment dialoguent-elles avec les cadres régulatoires, économiques et institutionnels existants ? Comment ces derniers sont-ils amenés à évoluer ? Comment composent-elles avec les interdépendances préexistant au sein des systèmes énergétiques territoriaux ? Enfin, comment la fabrication de l’autonomie s’inscrit-elle dans les trajectoires historiques des territoires vis-à-vis de l’énergie ?

Annonce

Argumentaire

Alors que la question de l’autonomie énergétique monte en puissance dans les discours, les stratégies et les projets à différentes échelles territoriales, depuis le micro‐local (bâtiment, îlot) jusqu’à la région, elle ne constitue pas encore un objet de recherche bien défini et partagé par une communauté académique structurée. Ainsi, un certain nombre de travaux académiques traitent aujourd’hui cette question émergente de manière plus ou moins explicite, en l’abordant à partir des modèles techniques (Lopez, 2014), des trajectoires historiques (Moss et Francesch-Huidobro, 2016), des reconfigurations sociotechniques (Coutard et Rutherford 2015, Debizet 2016) ou encore des collectifs locaux face aux cadres régulatoires dominants (Cointe 2015, Nadai et al. 2015). Cependant, il s’agit encore de travaux isolés, sans assise commune ni enrichissement mutuel spécifiques à la notion d’autonomie.

Le manque de dialogue limite donc notre capacité collective à saisir conceptuellement ce qu’est l’autonomie énergétique, à mettre en évidence la variété des formes qu’elle peut prendre, à analyser les processus qui la construisent, et à réfléchir à ses implications dans la fabrique des territoires. C’est pourquoi a été organisé un cycle de séminaires qui cherche à approcher la problématique de l’autonomie énergétique à partir des questions suivantes :

  • Sur quels arguments matériels, technico‐économiques, politiques et même philosophiques s’appuient les discours promouvant l’autonomie énergétique ?
  • De quelle autonomie parle‐t‐on : autonomie de conception, de mesure, de décision ? par rapport à des acteurs, à des flux, à des ressources ? Comment l’évalue‐t‐on (ou pas) ?
  • Quels sont les acteurs concernés par l’autonomie énergétique ? Lesquels la promeuvent, la permettent, la mettent en oeuvre ? Comment l’autonomie fait‐elle évoluer les logiques d’action et les modes de fonctionnement des acteurs, voire l’émergence de nouveaux acteurs ?
  • Comment fabrique‐t‐on l’autonomie énergétique ? Comment traite‐t‐on de cette question dans différents processus de projet (de territoire, d’aménagement, d’infrastructure) ? Comment s’intègre‐t‐elle dans des trajectoires historiques ?
  • Comment l’autonomie s’articule‐t‐elle avec les différents modèles de réseau ? Quels sont ses rapports aux réseaux historiques et à leurs modes de fonctionnement traditionnels ? Quelles nouvelles formes sociotechniques apparaissent pour la mettre en oeuvre ?

Une première demi-journée (L'autonomie énergétique en projet hier, aujourd'hui, demain – 23 juin 2015) a permis de lancer les réflexions à partir d’illustrations de mises en oeuvre de certaines visions de l’autonomie énergétique, issues de projets passés, récents ou prospectifs. Un deuxième séminaire de 3 demi-journées (Les territoires de l’autonomie énergétique – 17 et 18 février 2016) a traité des modèles de développement urbain et infrastructurel s’articulant avec l’idée d’autonomie, en proposant notamment différentes illustrations de projets territoriaux. Il a par ailleurs cherché à élargir la focale en interrogeant la notion d’autonomie au prisme de différentes approches disciplinaires (écologie territoriale, génie urbain, socio-anthropologie, architecture).

Les prochaines journées d’études (La fabrique de l’autonomie énergétique – 13 et 14 juin 2016) cherchent à investiguer, au-delà des modèles, les processus de fabrication de l’autonomie énergétique appréhendée dans ses différentes dimensions. Les contributions traiteront ainsi des questions suivantes :

  • Comment les solutions « techniques » de l’autonomie énergétique sont-elles conçues et mises en oeuvre par les acteurs de l’aménagement du territoire ?
  • Comment dialoguent-elles avec les cadres régulatoires, économiques et institutionnels existants ? Comment ces derniers sont-ils amenés à évoluer ?
  • Comment composent-elles avec les interdépendances préexistant au sein des systèmes énergétiques territoriaux ?
  • Enfin, comment la fabrication de l’autonomie s’inscrit-elle dans les trajectoires historiques des territoires vis-à-vis de l’énergie ?

Chacune des interventions s’inscrira dans une ou plusieurs de ces questions, et s’attachera par ailleurs à bien expliciter la façon dont elle envisage l’autonomie énergétique (autonomie politique et décisionnelle, indépendance vis-à-vis des réseaux, autosuffisance, autoproduction, autoconsommation,…).

Programme

Jour 1 (13 avril 2016; 14h00-18h30; EIVP, Paris)

13h45-14h00 : Café d'accueil

14h00-16h00 : Session 1. Des modèles techniques qui imprègnent la fabrique de l'autonomie.

Discutant : Jonathan Rutherford (LATTS-ENPC)

  • Fanny Lopez (OCS–EAVT) – Autonomie et/ou autosuffisance : une histoire des micro-systèmes techniques de l’énergie
  • Thierry Juif (Bouygues Construction) – Vers des bâtiments entièrement autonomes ? Le concept ABC : Autonomous Building for Citizens
  • Simon Marvin (University of Sheffield) – Urban Encapsulation: Artificial "Outsides" Reassembled "Inside"

16h30-18h30 : Session 2. L'autonomisation des systèmes énergétiques territoriaux : quels cadres régulatoires économiques et institutionnels ?

Discutant : François-Mathieu Poupeau (LATTS-CNRS)

  • Alain Nadaï (CIRED-CNRS) - Politique climat-énergie, localisme et initiatives décentralisées : quelle articulation ?
  • Miléna Marquet (GAEL-UGA | Bouygues Énergies & Services) - De nouveaux modèles économiques et institutionnels pour l'autonomie énergétique ?
  • Éric Verdeil (LATTS-CNRS) - Sécurisation énergétique et autonomisation de la consommation : les exemples tunisien et libanais

Jour 2 (14 avril 2016; 10h00-17h30; Ecole des Ponts, Champs-sur-Marne)

09h30-10h00 : Café d'accueil

10h00-12h30 : Session 3. L'autonomisation du projet énergétique : trajectoires territoriales.

Discutant : François Balaye (PACTE-UGA)

  • Timothy Moss (IRS) - Realigning the electric city: legacies of energy autarky in Berlin and Hong Kong
  • Pauline Gabillet (Grand Lyon) & Laurence Rocher (EVS-IUL) - Construire un projet énergétique métropolitain : le Schéma Directeur des Énergies et la politique énergétique du Grand Lyon
  • Gilles Debizet (PACTE-UGA) - Les questions de l'autonomie énergétique selon les acteurs-pivots de l'énergie en milieu urbanisé

12h30-14h00 : Déjeuner - Buffet

14h00-16h30 : Session 4. La fabrique de l'autonomie énergétique rattrapée par les interdépendances

Discutante : Charlotte Tardieu (LABURBA-EIVP)

  • Zélia Hampikian (LATTS-ENPC) - Hybrider macro et microsystèmes techniques, entre autonomie et solidarité
  • Florian Dupont (Franck Boutté Consultants) - L'autonomie énergétique territoriale : une mauvaise réponse pour une bonne question
  • Guilhem Blanchard (LATTS-ENPC) - Quelle autonomie de conception des solutions énergétiques dans les projets urbains ?

16h30-17h30 : Conclusions et perspectives

Informations pratiques

Toutes les informations sont disponibles sur le site du colloque : http://autonomie2.sciencesconf.org. L'inscription est gratuite mais obligatoire avant le 7 juin sur ce même site. N'hésitez pas à nous contacter : autonomie2@sciencesconf.org

A workshop on the fabric of energy autonomy is being held in Paris region on June 13th and 14th. Translation will be provided for English-speaking participants. Please, make sure to contact us (autonomie2@sciencesconf.org) if you want to join us or to get more information.

Comité d'organisation

  • Guilhem Blanchard (LATTS-ENPC)
  • Zélia Hampikian (LATTS-ENPC)
  • François Balaye (PACTE-UGA)
  • Miléna Marquet (GAEL-UGA)
  • Charlotte Tardieu (LABURBA-EIVP)

Lieux

  • École des ingénieurs de la ville de Paris - 80 Rue Rebeval
    Paris, France (75019)
  • École nationale des ponts et chaussées - 6-8 Avenue Blaise Pascal
    Champs-sur-Marne, France (77)

Dates

  • lundi 13 juin 2016
  • mardi 14 juin 2016

Mots-clés

  • autonomie, énergie, territoire, sociotechnique

Contacts

  • Guilhem Blanchard
    courriel : autonomie2 [at] sciencesconf [dot] org

Source de l'information

  • Guilhem Blanchard
    courriel : autonomie2 [at] sciencesconf [dot] org

Pour citer cette annonce

« La fabrique de l'autonomie énergétique », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 12 avril 2016, http://calenda.org/363685