AccueilSe préoccuper de la nature et de l’environnement : l’engagement politique comme processus à la croisée d’expériences personnelles et collectives

Se préoccuper de la nature et de l’environnement : l’engagement politique comme processus à la croisée d’expériences personnelles et collectives

Worrying about nature and the environment: political commitment as process at the intersection of personal and collective experiences

Workshop - ATRI 2 - Dynamiques socio-environnementales

Workshop - ATRI 2: socio-environmental dynamics

*  *  *

Publié le mardi 19 avril 2016 par João Fernandes

Résumé

Dans la continuité des réflexions précédentes, ce workshop propose de scruter comment l’intime, en tant que mode de relation sociale singulier, intervient dans la fabrique d’un agir collectif. S’engager au nom de la nature ou de l’environnement révèle et nourrit des attachements. Il s’agit de questionner l’opérativité du sensible et de sa mise à l’épreuve esthétique, à travers le recours à la notion de paysage, l’esthétisation des espaces ou le développement du Land Art. Comment cet appel des sens contribue-t-il à la mise en œuvre d’actions qui prendront une portée collective ? Si les protagonistes en présence sur ces scènes d’engagement peuvent être issus d’horizons sociaux très divers, l’implication de spécialistes du sensible tels que les artistes au côté de simples amoureux de la nature, d’habitants, de militants, de scientifiques ou d’élus n’est pas anodine et mérite d’être prise en compte comme un des rouages de l’arène politico-affective de la naturalité. La réflexion menée permettra ainsi d’interroger l’idée de nouveauté ou de rupture associées aux formes d’engagements contemporains et leur articulation avec des attachements.

Annonce

Présentation

Le Workshop de l'Atelier thématique de recherches interdisciplinaires (II - Dynamiques socio-environnementales) est organisé en collaboration avec l'IDEMEC et le LPED. Cet ATRI 2 établit un dialogue interdisciplinaire entre les sciences humaines et sociales et avec les sciences de la vie et de l’environnement, autour des défis environnementaux critiques du bassin méditerranéen. La thematique abordée sera :

Attachements, l’affection et le sensible aux prises avec l’environnement : quels engagements ?

Programme

9h30-10h00 : Accueil et introduction,

  • 10h-11h : Christian Tamisier (Paysagiste, ENSP) : Regards de paysagistes, d’artistes-marcheurs et de territorialistes sur les espaces "de nature métropolisés" de la région marseillaise »
  • 11h-12h : Sergio Dalla Bernardina (Edgar Morin, Paris) L’institutionnalisation d’Arte Sella : de l’exposition d’une avant-garde à l’écologisation d’une expérience pluri-sensorielle
  • 14h-15h : Florence Evrard (scénographe et plasticienne/ La Gaillarde) : Un dispositif scénographique qui fait se rencontrer paroles d'amateurs, d'artistes et de scientifiques autour de la forêt, dans une approche sensible
  • 15h-16h : Béatrice Mésini (Telemme, Aix-en-Provence)  Habiter léger, mobile et réversible : attachement, ancrage et capacitation dans les espaces-ressources 
  • 16h-17h : Maurice Olive (Aix-Marseille Université – CHERPA-Sciences Po Aix) : Lieux de l’intime, lieux politiques ? L’attachement à sa commune, mobile et motif d’engagement  

Entrée libre sur inscription avant le 4 mai 2016

Lieux

  • MMSH, salle 102 - 5 rue du Chateau de l'horloge
    Aix-en-Provence, France (13)

Dates

  • mercredi 11 mai 2016

Mots-clés

  • esthétisation, environnement, land art, nature, espace, collectif, paysage

Contacts

  • Véronique Dassié
    courriel : lionver [at] club-internet [dot] fr
  • Marie Jacqué
    courriel : marie [dot] jacque [at] univ-amu [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Carole Le Cloierec
    courriel : carole [dot] le-cloiere [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Se préoccuper de la nature et de l’environnement : l’engagement politique comme processus à la croisée d’expériences personnelles et collectives », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 19 avril 2016, http://calenda.org/364149