AccueilPenser les migrations pour repenser la société

Penser les migrations pour repenser la société

Thinking migrations to rethink society

*  *  *

Publié le mardi 03 mai 2016 par João Fernandes

Résumé

La production relative aux migrations, encore marginale dans les années 1980, est aujourd’hui foisonnante. L’étude des phénomènes migratoires est devenue un domaine de recherche à part entière avec ses colloques, ses laboratoires de recherche, ses programmes scientifiques et ses revues. Le laboratoire MIGRINTER, dont le champ de recherche couvre des domaines aussi divers que les circulations, les diasporas, ou les mobilités urbaines a, au cours des trois décennies passées, a marqué de son empreinte l’approche francophone des migrations internationales. L’objectif de ce colloque international célébrant le trentième anniversaire du laboratoire MIGRINTER est d’examiner la contribution de la recherche sur les migrations internationales aux sciences de l’Homme et de la société.

Annonce

Argumentaire

La production relative aux migrations, encore marginale dans les années 1980, est aujourd’hui foisonnante. L’étude des phénomènes migratoires est devenue un domaine de recherche à part entière avec ses colloques, ses laboratoires de recherche, ses programmes scientifiques et ses revues. Le laboratoire MIGRINTER, dont le champ de recherche couvre des domaines aussi divers que les circulations, les diasporas, ou les mobilités urbaines a, au cours des trois décennies passées, a marqué de son empreinte l’approche francophone des migrations internationales.

Tout en se structurant en champ autonome, les études migratoires irriguent et renouvellent les questionnements scientifiques plus généraux des sciences sociales. Toutes les disciplines sont à présent concernées : la géographie, l’histoire, la démographie, la sociologie, l’anthropologie, l’économie, mais aussi la philosophie, la linguistique, la psychologie, la littérature… Une partie importante des avancées théoriques et épistémologiques sont aujourd’hui redevables de l’analyse des phénomènes migratoires. L’anthropologie postcoloniale, les approches multi-situées, le transnationalisme, les nouvelles approches de l’identité, l’histoire globale, sont autant de nouveaux champs scientifiques dont la fondation repose sur la critique d’une vision sédentaire des sociétés et des cultures. L’étude des migrations internationales offre une alternative au nationalisme méthodologique qui a longtemps structuré les sciences sociales. Ce champ constitue un prisme à partir duquel sont reconsidérés les États, la société, les identités individuelles ou collectives, les pratiques artistiques, mais aussi notre rapport à l’espace et au temps, au point que l’on évoque aujourd’hui un « paradigme migratoire ».

L’objectif de ce colloque international célébrant le trentième anniversaire du laboratoire MIGRINTER est d’examiner la contribution de la recherche sur les migrations internationales aux sciences de l’Homme et de la Société.

Il consistera en l’organisation d’ateliers mettant en avant quelques-uns des champs scientifiques qui ont été travaillés par les questions afférentes aux migrations : la production de la ville ; le rapport des migrants au politique et du politique aux migrants ; l’histoire en-deçà et au-delà de la nation ; les littératures en/de l’exil ; les approches méthodologiques du mouvement.

Ce colloque encourage en particulier la participation de non-spécialistes des migrations dans la perspective de nourrir un dialogue entre sphères disciplinaires et théoriques. 

Programme provisoire

Mardi 21 juin 2016

09h15-09h30 : Introduction, présentation du colloque

Animée par Cédric Audebert et Thomas Lacroix

Journée des doctorants « ethnographie et migrations »

09h30-11h00 : Panel 1 : Engagement ethnographique et réflexivité

Discussion : Adelina Miranda

  • Claudia Diaz : Que veut dire l’ethnographie « des proches » dans le contexte d'une migration transfrontalière ? Contraintes et réflexions
  • Bochra Manaï : Ethnographie dans un quartier de la maghrébinité montréalaise
  • Ela Meh: Engaged anthropological research of the consequences of the EU migration policy on the health of migrants: some methodological and ethical choices (Serbia)

11h15-12h45 : Panel 2 : L’ethnographie multi-située

Discussion : William Berthomière

  • Magali Alloatti : Disputes and negotiations on Brazilian identity(ies): A multi-sited ethnography on Brazilian culture in Los Angeles
  • Armand Aupiais-L'Homme : L’ethnographie face aux catégories de la migration : églises pentecôtistes à Paris et İstanbul
  • Morgane Dujmovic : Ethnographie, migrations et territoires : un triptyque de recherche pour saisir les spatialités du contrôle migratoire en Croatie

14h00-15h30 : Panel 3 : L’ethnographe à l’épreuve des dispositifs de « gestion » et de contrôle

Discussion : Olivier Clochard

  • Camille Gourdeau : Ethnographier l’administration des étrangers : le cas du contrat d’accueil et d’intégration (France)
  • Aurore Vermylen : Observation participante au sein du camp de réfugiés de Kinama au Burundi : réfléchir l’éthique de la gestion institutionnelle des questions migratoires sur base d’un imaginaire collectif victimaire ou suspicieux

15h45-17h15 : Panel 4 : Contraintes d’une recherche ethnographique et stratégies de contournement

Discussion : Lucinda Fonseca

  • Florence Levy : Temps long de la recherche et relativité temporelle de l’expérience migratoire
  • Oriol Puig : Los retornados nigerinos de Libia tras el conflicto 2011: aproximación al colectivo de repatriados de Niamey. Una etnografía entre la honestidad y la precariedad
  • Alisait Yilkin : To vote or not to vote: Political Behavior and Participation in Turkish  Elections of Citizens Living in Europe

17h15-18h00 : Présentation du projet des doctorants

Mercredi 22 juin 2016

08h30-09h00 :  Accueil des participants

09h00-10h30 :Table-ronde : 30 ans de recherche à Migrinter

Animée par : Marie-Antoinette Hily

Avec la participation de Gildas Simon, Emmanuel Ma Mung, Patrick Gonin, William Berthomière, Kamel Doraï, Cédric Audebert et Thomas Lacroix

11h00-12h30 : Plénière 1 : Le transnationalisme au prisme de l’Histoire

Animée par: Yann Scioldo-Zürcher

Avec la participation de Roger Waldinger, Laurent Vidal.

12h30-12h45 : Présentation de l'exposition de photographies « Résistances ordinaires de quartiers populaires ».

Réalisées par Sylvaine Conord dans le cadre du programme européen de recherche R.E.V. - PUCA, dir par Claire Lévy-Vroelant et Yankel Fijalkow

14h00-16h00 :

Panel 1a : Espaces visibles de l’intégration

Animé par : Daniela De Leo et Maria Grazia Montella

  • Daniela De Leo et Maria Grazia Montella: The challenges of visibility in the multicultural urban urgencies
  • Mónica Ibáñez Angulo : Banning Religious Cult Places Downtown. Segmentation of space and sacralization of place
  • Juan Francisco Alvarado : The effects of immigrant businesses in terms of economic innovation: selected Italian case of analysis
  • Liza Terrazzoni : Visibilités et invisibilités des Français dans les centres urbains  d’Essaouira et Marrakech

Panel 1b : (Re) tracer les parcours de vie 1

Animé par : Christophe Imbert et Isabelle André Poyaud

  • Danièle Bélanger et Guillermo Candiz : Regards croisés sur les parcours migratoires au Mexique et au Maroc
  • Claire Cosquer : Approches méthodologiques du privilège dans la migration : réflexions à partir d’une enquête sur les Français à Abu Dhabi
  • Catherine Bonvalet, Arnaud Bringe et Christophe Imbert : Un siècle d’histoire urbaine de l’agglomération parisienne à travers les enquêtes de l’INED
  • Claire Levy-Vroelant : Parcours de vies de migrants. Enjeux des interactions entre le monde associatif et celui de la recherche.

16h30-18h30 :

Panel 2a : (Re) tracer les parcours de vie 2

Animé par : Christophe Imbert et Isabelle André Poyaud

  • Lucie Laplace : Jouer avec la structuration des espaces de prise de parole et la confidentialité : un retour réflexif sur l’intérêt de combiner des méthodes et des sources d’informations.
  • Fabio Scetti : Le parcours migratoire de la langue portugaise au sein de la « communauté portugaise » à Montréal
  • Sarah Mekdjian : Comment (se) raconter en terrain miné ? Expérimentations de situations créatives d’énonciation entre demandeurs d’asile, artistes et géographes
  • Naik Miret et Céline Bergeon : Interroger les parcours et trajectoires individuels pour comprendre l’espace relationnel des migrants

Panel 2b : Migrations et Révolutions

Animé par : Gildas Simon, Thomas Lacroix, et Kamel Doraï

  • Mattia Bonfanti et Nazarena Bonfanti : Ukraine and the Arab springs : two revolutions at European borders
  • Hassan Boubakri : Migration et asile en Tunisie depuis 2011 : vers de nouvelles figures migratoires ?
  • Julien Thorez : L’indépendance des républiques d’Asie centrale : changement politique  et révolution migratoire ?
  • Axel Barenboim : Mobilité révolutionnaire ou révolutionnaires mobiles ? Parcours et engagement d’internationalistes anarchistes au XIXe siècle

Panel 2c : Le Maghreb hier et aujourd’hui

Animé par : Fathallah Daghmi

  • Michel Peraldi : Des réussites invisibles ? Migrations marocaines mondialisées et parcours de promotion sociale.
  • Sophie Bava : Politiques migratoires et discours religieux au Maroc. La naissance d'une théo-sociologie de la migration
  • Monika Salzbrunn, Simon Mastrangelo et Farida Souiah : Sur les traces des migrants non-documentés tunisiens : entre contraintes et opportunités
  • Salma Hargal : Les migrations dans l’Empire ottoman : cas des Algériens durant la colonisation française (1830-1918)

Jeudi 23 juin 2016

09h00-10h30 : Plénière 2 : Travail et globalisation

Animée par : Florence Boyer,

Avec la participation de Lionel Ragot, Alain Morice et François Roubaut.

11h00-12h30 : Plénière 3 : Jeunes et migrations

Animée par : Daniel Senovilla Hernández et Nelly Robin,

Avec la participation de Hawa Ba, Florian Aumond et Marion Fresia (à confirmer).

14h00-16h00 :

Panel 3a : Immigration et syndicalisme

Animé par : Antoine Dumont et Marie-Antoinette Hily

  • Leyla Sall : Les syndicats néo-brunswickois face à la problématique des travailleurs  étrangers temporaires dans l’industrie de transformation des fruits de mer
  • Didem Danis : Regularization Debates in Turkish Garment Industry
  • Davide Gnes : Koreatown Immigrant Workers Alliance (KIWA) in Los Angeles
  • Francesca Sirna : L’absence d’engagement syndical comme moyen d’identification et de reconnaissance d’appartenance à la même catégorie professionnelle ? Les médecins à diplôme européen et extra européen en France.

Panel 3b : Migrations et littérature

Animé par : Delphine Pages El Karoui, Mélanie Pénicaud et Thomas Lacroix

  • Ewa Tartakowsky : Représentations littéraires et fonctions sociales des productions des auteurs d’origine judéo-maghrébine en France postcoloniale
  • Mari Oiry Varacca : Retours au Maroc : la fabrique des mémoires individuelles, familiales et collective à travers les récits des voyages aux origines effectués par la diaspora judéo-marocaine
  • Vincent Marie : La bande dessinée, expression graphique d'un imaginaire migratoire entre récit national et construction d'une identité transnationale
  • Mélanie Pénicaud : Touristes et exilés, imaginaires migratoires dans la musique hip-hop franco-congolaise. Le cas de Bisso na Bisso.

Panel 3c : Migrations et changement urbain

Animé par : Franz Buhr et Françoise Dureau

  • Ya-Han Chuang : Quand la centralité commerciale d’immigrés se heurte au cosmopolitisme : cohabitation et conflits autour du commerce ethnique dans deux quartiers parisiens
  • Marie Chabrol et Caroline Rozenholc : « Rester en ville » dans des logements de qualité. Le rôle du rôle du secteur associatif et militant à Bruxelles
  • Francisco Torres et Miguel Monsell : Les Roms roumains à « El Cabanyal » (Valencia). Politique urbaine, migrations et logement
  • Hipólito Rodriguez et Rosio Cordova : Las periferias urbanas y los patrones migratorios en Veracruz

16h30-18h30 :

Panel 4a : Mobilités académiques

Animé par : Etienne Gérard

  • Boris Bertolt : Migration des étudiants africains en Chine
  • Kévin Mary : "Ambassadeurs" africains pour les universités canadiennes
  • Lama Kabbanji et Hala Awada : Mobilités académiques et formation des élites libanaises
  • Marie Sautier, Nicky Le Feuvre et Dominique Vinck : La mobilité internationale desdoctorants : façonnage d'espaces professionnels et extra-professionnels

Panel 4b : Espaces publics

Animé par : William Berthomière et Françoise Dureau

  • Jean-Paul Thibaud : Espaces publics, mode ambiant
  • Françoise Dureau, Naik Miret, Antía Pérez Caramés et Francisco Torres Perez :  Mobilités et usages des espaces publics : présentation d’un dispositif méthodologique de collecte pour une approche comparée
  • Hadrien Dubucs et Lucine Endelstein : Commerce, migrations et diversité urbaine : pratiques citadines et jeux d’identification dans huit espaces marchands parisiens
  • Régis Minvielle : Le commerce ambulant ou le lieu d’un partage de l’espace urbain entre Africains et Latino à Buenos Aires.

Panel 4c : Enseigner les migrations

Animé par : Adélina Miranda et David Lessault

  • Papa Sakho : Les migrations internationales dans l’enseignement supérieur au Sénégal : le cas du Master Migrations Internationales et Relations Interculturelles de l’UCAD (Sénégal)
  • Swanie Potot : Relations interethniques, Transnationalisme, Dépassement du nationalisme méthodologique : l’enseignement de la sociologie des migrations à l’URMIS
  • Pierre Kamdem : Le Master Migrations Internationales, Mondialisation et Développement Local de l’Université de Dschang : une expérience de formation en migrations internationales au Cameroun
  • Véronique Lassailly-Jacob : Des relations interethniques aux espaces et sociétés : Evolution du Master Migrations internationales de l'Université de Poitiers

Vendredi 24 juin 2016

09h00-10h30 : Plénière 4 : Genre, intersectionalité et migrations

Animée par : Adelina Miranda,

Avec la participation de Nouria Ouali, Mirjana Morokvasic.

11h00-12h30 : Plénière 5 : Us et abus de la gouvernance des migrations : le droit des États contre le droit des personnes

Animée par : Thomas Lacroix,

Avec la participation de Catherine Wihtol de Wenden, Eduardo Ruiz Vieytez.

14h00-16h00 :

Panel 5a : Conforter, redéfinir ou contester le politique

Animé par : Davide Gnes et Céline Cantat

  • Carolina Sanchez Boe : Im/Mobilizations – Immigrants Challenging Detention, Incarceration and Deportation in France and the USA
  • Damien Simmoneau : De la contestation à la consolidation des politiques de sécurité frontalière ? Le cas des ONG de défense des droits des migrants
  • Thibaut Jaulin : Faire campagne et être élu à l’étranger : les circonscriptions extraterritoriales tunisiennes en 2011 et 2014
  • llka Vari Lavoisier : Le militantisme économique des ressortissants sénégalais de Paris et New York

Panel 5b : La migration depuis et vers les États non reconnus

Animé par : Olivier Clochard et Kamel Doraï

  •   Clio Chaveneau : Migrer vers les Territoires Palestiniens Occupés : enjeux politiques et individuels d’une mobilité vers un « pays sans État »
  •   Alice Corbet : Mais… qui sont les migrants « Sahraouis » ?
  •   María López Belloso : Migración y vulnerabilidad: Retos, implicaciones y dificultades de la población migrante saharaui.
  •   Cyril Roussel :L’exil des combattants nationalistes kurdes d’Iran et de Turquie   au Kurdistan d’Irak

Modalités de participation

Tarifs :

  • Enseignants – Chercheurs : 100,00 €
  • Enseignants – Chercheurs + Buffet dînatoire du 23/06 : 120,00 €
  • Etudiants - Doctorants - Jeunes chercheurs : 20,00 €
  • Etudiants - Doctorants - Jeunes chercheurs + Buffet dînatoire du 23/06 : 40,00 €
  • Associatifs : 50,00 €
  • Associatifs + Buffet dînatoire du 23/06 : 70,00 €
  • Autres : 120,00 €
  • Autres + Buffet dînatoire du 23/06 : 140,00 €

Procedure d’inscription :

  • Accès au site du colloque sur migrinter30ans.sciencesconf.org
  • Procédure d’inscription par paiement en ligne et par chèque, bon de commande et virement

Contact : migrinter30ans@sciencesconf.org

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme et de la Société - Bâtiment A5 - 5, rue Théodore Lefebvre TSA 21103
    Poitiers, France (86073)

Dates

  • mardi 21 juin 2016
  • mercredi 22 juin 2016
  • jeudi 23 juin 2016
  • vendredi 24 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • penser, migration, société, pluridisciplinaire, migrinter, géographie, littérature

Contacts

  • Océane Uzureau
    courriel : oceane [dot] uzureau [at] gmail [dot] com
  • Thomas Lacroix
    courriel : thomas [dot] lacroix [at] univ-poitiers [dot] fr

Source de l'information

  • Océane Uzureau
    courriel : oceane [dot] uzureau [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Penser les migrations pour repenser la société », Colloque, Calenda, Publié le mardi 03 mai 2016, http://calenda.org/365407