AccueilRéseaux sociaux en ligne et pratiques socio-discursives et langagières

Réseaux sociaux en ligne et pratiques socio-discursives et langagières

Social networks online and socio-discursive and language practices

*  *  *

Publié le mercredi 11 mai 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Le présent appel à contribution vise à réunir des textes portant sur la sémiotisation du web. Les phénomènes aussi divers que complexes comme la prise de parole, l’écriture du soi, les pratiques socio-discursives et socio-langagières en temps de paix ou de crise sont d’un intérêt particulier pour le projet d’ouvrage qui en découlera. Ces phénomènes foisonnent, soit du fait que le web est un No Man’s Land ou une zone de non-droit, soit parce qu’il facilite la diffusion massive et rapide de l’information.

Annonce

Argumentaire

Ces dernières décennies, les pratiques sociales réelles tendent à se virtualiser, se transposant ainsi dans un univers de plus en plus complexe et en pleine expansion : les réseaux sociaux en ligne. Ce monde agéographique, aux frontières floues, ont modifié la notion d’espace et de temps, ainsi que le rapport de l’humanité à elle-même. Tel qu’il est indiqué par Hatolong Boho & Nkouda Sopgui (2014 : 73), « les avancées spectaculaires des TIC relativisent les distances et reconfigurent les rapports entre individus. D’une part, on assiste à  l’amenuisement  symbolique  des  distances.  Les  contacts s’établissent  comme  en  présentiel  et  en  temps  réel… ». Dès lors, le tissu relationnel online est intensément travaillé par des dynamiques qui prennent corps dans les secteurs aussi diversifiés que la politique, l’économie, la diplomatie ou l’intimité.

Par ailleurs, les réseaux sociaux constituent le lieu commun de diverses formes de  médiation identitaire (Fewou Ngouloure, 2014). Dans le reflet d’un certain univers représentationnel –qu’il faudra déterminer– plusieurs stratégies de construction d’identité, de positionnement et de manipulation sont mises en jeu par des acteurs d’ici ou d’ailleurs. Dès lors, s’il est évident que l’avènement du Web 2.0 ne fait que numériser les dynamiques en cours au sein des sociétés, il faudrait s’attendre à ce que les tensions sociales, ainsi que toutes les formes d’interaction soient reproduites en ligne. Cette vision des choses nous amène à interroger les pratiques égocentriques ou altéritaires mises en discours et qui, pour tout spécialiste de sciences du langage, se cernent mieux à travers les pratiques socio-langagières des internautes.

Le présent appel à contribution vise à réunir des textes portant sur la sémiotisation du Web. Les phénomènes aussi divers que complexes comme la prise de parole, l’écriture du soi, les pratiques socio-discursives et socio-langagières en temps de paix ou de crise sont d’un intérêt particulier pour le projet d’ouvrage qui en découlera. Ces phénomènes foisonnent, soit du fait que le Web est un No Man’s Land ou une zone de non-droit, soit parce qu’il facilite la diffusion massive et rapide de l’information. Toujours est-il que bien de pratiques sociales sont possibles pour le seul fait qu’elles se déroulent online, l’interactivité en face-à-face en des lieux physiques étant souvent sujette aux contraintes psycho-sociales.

Sans prétention d’exhaustivité, les axes thématiques suivants guideront la réflexion des chercheurs intéressés par le projet :

  • La sémiotisation déviante du Web
  • Les médiations identitaires
  • La mise en discours de la cybercriminalité
  • La liberté d’expression et les mécanismes de prise de parole sur le net
  • Les pratiques socio-langagières et socio-discursives en temps de paix ou de crise
  • Les réseaux sociaux en ligne et le phénomène de mimétisme ou suivisme
  • L’argumentation dans les discours des internautes, etc.

Langues des contributions : français ou l’anglais.

Dates importantes

  • Soumission des résumés : 30 juin au plus tard.

  • Soumission de la contribution finale : 31 août au plus tard.
  • Publication prévue : Fin 2016 – 2017.

Contact : ebongueaugustinemmanuel@yahoo.fr et hatolong@yahoo.fr

Comité scientifique

  • Pr. Dassi, Université de Yaoundé I
  • Pr. Edmond Biloa, Université de Yaoundé I
  • Pr. Isabelle-Rachel Casta, Université d’Artois
  • Pr. Samira Belyazid, Université de Moncton, Campus d’Edmoncton, Nouveau-Brunswick
  • Pr. Blasius A-gah Chiatoh, University of Buea
  • Dr. Dorgélès Houessou, Université Alassane Ouatara Bouaké
  • Dr. Augustin Emmanuel Ebongue, Université de Buea

Dates

  • jeudi 30 juin 2016

Mots-clés

  • résau, réseau social en ligne, identité, manipulation

Contacts

  • Zacharie Hatolong Boho
    courriel : hatolong [at] yahoo [dot] fr
  • Augustin Emmanuel Ebongue
    courriel : ebongueaugustinemmanuel [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Zacharie Hatolong Boho
    courriel : hatolong [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Réseaux sociaux en ligne et pratiques socio-discursives et langagières », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 11 mai 2016, http://calenda.org/365963