AccueilDialectique et négativité

Dialectique et négativité

Dialectics and negativity

La Dialectique négative, 50 ans après

Negative dialects, fifty years on

*  *  *

Publié le vendredi 13 mai 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Publiée en 1966, la Dialectique négative est l’œuvre majeure de Theodor W. Adorno, représentant illustre de l’École de Francfort. Il y questionne les tâches de la philosophie et de la métaphysique en demandant comment, après Auschwitz, elles peuvent encore être possibles. À l’occasion du cinquantenaire de la publication de la Dialectique négative, ce colloque international mettra en évidence la pertinence et l’influence continue des analyses de cet ouvrage sur la philosophie contemporaine continentale et américaine. Faut-il voir, dans cet essai, une dernière figure de l’idéalisme critique et de la métaphysique ou bien, au contraire, un texte d’avant-garde révélant les apories de la philosophie après Auschwitz ?

Annonce

Argumentaire

Publiée en 1966, la Dialectique négative est l’œuvre majeure de Theodor W. Adorno, représentant illustre de l’École de Francfort. Il y questionne les tâches de la philosophie et de la métaphysique en demandant comment, après Auschwitz, elles peuvent encore être possibles. À l’occasion du cinquantenaire de la publication de la Dialectique négative, ce colloque international mettra en évidence la pertinence et l’influence continue des analyses de cet ouvrage sur la philosophie contemporaine continentale et américaine. Faut-il voir, dans cet essai, une dernière figure de l’idéalisme critique et de la métaphysique ou bien, au contraire, un texte d’avant-garde révélant les apories de la philosophie après Auschwitz ?

Organisation

organisé par

  • Isabelle Aubert (Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne - Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne - Normes, Sociétés, Philosophie),
  • Katia Genel (Centre d’Histoire des Systèmes de la Pensée Moderne / Centre Marc Bloch, Berlin),
  • Jean-François Kervégan (Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne - Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne - Normes, Sociétés, Philosophie / Institut Universitaire de France)

 Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en partenariat avec la Maison Heinrich Heine et l’Université franco-allemande

Programme

Jeudi 2 juin 2016

Lieu : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, salle 216, Centre Panthéon

  • 9h00 Accueil des participants

Une dialectique d’un genre nouveau ?

Présidence de séance : Jamila Mascat (PhiCo / NoSoPhi)

  • 9h15-9h30 Ouverture : Jean-François Kervégan (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • 9h30-10h15 Terry Pinkard (Georgetown Univ., Washington, USA) : Critique and Dialectic
  • 10h15-11h Emmanuel Renault (Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense) : Adorno, hégélien ou anti-hégélien ?

Pause

  • 11h20-12h05 Martin Seel (Univ. Goethe, Francfort, Allemagne): How negative is negative dialectics ?
  • 12h05-12h50 Gilles Moutot (Univ. de Montpellier) : Formes du dépaysement : les opérations de la dialectique négative

Pause

Subjectivité et négativités

Présidence de séance : Claire Pagès (Collège international de philosophie)

  • 14h30-15h15 Marcos Nobre (Univ. Campinas, Brésil) : La critique immanente de l’état « faux »
  • 15h15-16h Agnès Gayraud (Université Paris-Sorbonne) : À quelles conditions la dialectique peut-elle exprimer la souffrance ? Prison réflexive et tentatives d’évasion dans la Dialectique négative

Pause

  • 16h20-17h05 Christophe David (Univ. Rennes 2) : La contribution de Beckett, auteur éminemment négatif mais pas nihiliste, à la constitution d’une dialectique négative
  • 17h05-17h50 Antonin Wiser (Univ. de Lausanne, Suisse) : L’intime et l’indemne

Vendredi 3 juin 2016

Lieu : Maison Heinrich Heine

  • Allocution de Mme Christine Deussen, directrice de la maison Heinrich Heine, Connaissance et liberté

Présidence de séance : Katia Genel (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • 9h30-10h15 Gérard Raulet (Université Paris-Sorbonne) : Le primat de l’objet. Trois approches de la réification : Benjamin, Adorno, Honneth
  • 10h15-11h Pierre-François Noppen (Université de Saskatchewan, Canada) : Souffrance et connaissance chez Adorno

Pause

  • 11h20-12h05 Berthold Arlt / Jürgen Ritsert (Univ. Goethe, Francfort, Allemagne) : Sur l’antinomie de la liberté, la dialectique et quelques contradictions dans la critique de Kant par Adorno.
  • 12h05-12h50 Lucie Wezel (Univ. Paris Ouest Nanterre La défense) : Sauver la métaphysique ? Dialectique négative et critique de l'idéalisme

Pause

Histoire et critique de la société

Présidence de séance : Isabelle Aubert (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • 14h30-15h15 Laurent Plet (professeur à Caen) : Adorno, ou comment penser l’effectivité historique contre le mythe d’une errance destinale de l’être sans histoire
  • 15h15-16h Vincent Chanson (Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense) : Un concept adornien d’‘abstraction réelle’ ? Dialectique négative et critique de l'économie politique

Pause

  • 16h20-17h05 Patrick Savidan (Univ. de Poitiers) : Politique d’Adorno : entre sujet critique et sujet renonçant
  • 17h05-17h50 Martin Saar (Univ. Leipzig): Power and Totality: Adorno’s Critical Immanentism
  • 17h50 Mot de conclusion du colloque : Isabelle Aubert / Katia Genel (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Catégories

Lieux

  • Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Salle 216, Centre Panthéon, 12 place du Panthéon | Maison Heine, Cité internationale universitaire, 27B bd Jourdan
    Paris, France (75005 | 75014)

Dates

  • jeudi 02 juin 2016
  • vendredi 03 juin 2016

Mots-clés

  • Adorno, Francfort, théorie critique, dialectique négative

Contacts

  • Katia Genel
    courriel : Katia [dot] Genel [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Katia Genel
    courriel : Katia [dot] Genel [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Dialectique et négativité », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 13 mai 2016, http://calenda.org/366200