AccueilPerformance et relations ethno-raciales

Performance et relations ethno-raciales

Performance e relações étnico-raciais

Performance and ethnic-racial relations

*  *  *

Publié le vendredi 20 mai 2016 par Céline Guilleux

Résumé

La Revista Brasileira de Estudos da Presença (Brazilian Journal on Presence Studies), revue périodique en ligne d’accès libre, avec révision par des pairs, sans frais de soumission ou de publication, reçoit jusqu’au 31 Juillet 2016, des articles inédits portant sur le thème général de la performance et des relations ethno-raciales.

Annonce

Argumentaire

Les multiples relations entre la performance, la race et l’ethnie sont explorées de différentes manières dans plusieurs poétiques de la scène contemporaine et, aussi, dans les pratiques de formation d’artistes et d’enseignants. En particulier, une question a été mise en évidence ces dernières années : celle de la discrimination positive, qui cherche à accorder de la visibilité aux différences par la garantie de droits, pour éliminer des obstacles, formels et informels, qui empêchent l’accès de certains groupes au marché du travail, aux biens culturels, aux universités, aux postes de direction, enfin, l’accès minimum à un capital social et, surtout, politique longtemps inaccessible à ces groupes. Il s’agit de la mise en place d’une logique qui se trouve dans l’espace, certes tendu, entre la garantie – y  compris juridique – de l’égalité et la reconnaissance de la différence.

Ainsi, les termes « race » et « ethnie » sont d’importants marqueurs autant pour la production poétique que pour les esthétiques contemporaines et pour les politiques culturelles. En effet, ils peuvent devenir un espace de polyphonie dans le cadre de la performance et servir de dispositifs de création, de critique, de diagnostic social, ainsi que de générateurs de questionnement lors des débats antiracistes, de référence aux actes politiques, parmi beaucoup d’autres possibilités. Prendre cette place peut également être une possibilité de surmonter des pratiques qui contribuent à la fétichisation ou même à l’éloge naïf de l’exotisme, générés souvent par ces marqueurs.

La question même du vocabulaire, l’utilisation des termes « race » et « ethnie », implique déjà une discussion de fond qui – emmêlée aux questions de la performance ou de l’environnement de la performance – dessine un champ à la fois conflictuel et productif. D’une part, en particulier au Brésil, l’utilisation du terme « race » contient des marques de distinction historiques et décisives ; dans son rapport autant problématique que constitutif avec la « couleur », il est urgent de les considérer moins comme de simples noms mais plutôt comme des termes engagés mutuellement. D’autre part, « ethnie » concentre également des limites et leur extension (ethnicité, identité ethnique), crée des espaces dans lesquels la pluralité, la condition situationnelle, ainsi que la flexibilité deviennent des éléments fondamentaux pour considérer autant les dynamiques que les complexes relations d’organisation et fonctionnement des groupes et, en effet, le dépassement d’un modèle isolé, restreint et fermé de ces groupes. En bref, considérer les particularités qui portent ces termes semble être inséparable de la puissance même que présupposent l’étude et le débat au sujet des performances ethno-raciales.

Pour promouvoir le questionnement au sujet des relations entre la performance, la race et l’ethnie, la Revista Brasileira de Estudos da Presença souhaite fournir une occasion d’explorer cette question sous différents angles. Les auteurs peuvent développer des essais théoriques, des articles issus de recherches empiriques et/ou historiques au sujet des relations entre la performance, la race et l’ethnie, en rapport à un ou plusieurs des thèmes suivants :

  • Performance et performativité de la discrimination positive
  • Corps et esthétiques de source afro-brésilienne, afro-européenne et
    afro-américaine
  • Corps et esthétiques de source indigène
  • Race et ethnie comme moteur de l’art de la performance
  • Race et ethnie comme intervention performative
  • Critique aux ethnocentrismes et aux logocentrismes dans la recherche en performance
  • Théâtres noirs
  • Danses d'origine africaine
  • Pratiques performatives des peuples indigènes
  • Performance et négritude
  • Race et ethnie à l’école et dans la formation artistique
  • Subjectivités, identités et performances ethno-raciales
  • Race et ethnie dans la scène contemporaine
  • Performance et critique des inégalités de race et ethnie
  • La performance contre le racisme
  • La performance contre la discrimination raciale
  • Processus historiques de blanchissement (blanchiment) dans le théâtre et la danse
  • Droits de l’homme, race et ethnie comme performance
  • Performance, pauvreté et racisme
  • Performativité des relations ethno-raciales

Modalités de soumission et de sélection

Ainsi, la Revista Brasileira de Estudos da Presença s’attend à recevoir des travaux issus de recherches en lien conceptuel avec le domaine de la performance, du théâtre, de la danse et autres langages similaires, portant une attention particulière aux articles qui se servent d’images et vidéos dans le développement de leur réflexion. Les textes proposés doivent être rédigés selon les normes de la revue et soumis directement sur le système de soumission en ligne, pour suivre le processus général d’évaluation de la revue. Afin de soumettre un article pour cet appel, il est indispensable de sélectionner la section correspondante (Performance et Relations Ethno-raciales).

La revue ne demande aucune taxe pour la soumission ou la publication d’articles et utilise le système d’évaluation à l’aveugle par les pairs.

Les textes peuvent être envoyés en portugais, espagnol, anglais ou français, en vue d’une publication bilingue.

Les auteurs des textes en portugais ou espagnol (ainsi que tous les auteurs lusophones) seront tenus d’en envoyer des versions en anglais.

La soumission des articles se fait en ligne : www.seer.ufrgs.br/presenca

avant le 31 juillet.

 

Les normes de la revue peuvent être consultées dans l’onglet « Consignes aux auteurs »

Lieux

  • Universidade Federal do Rio Grande do Sul Faculdade de Educação, Av. Paulo Gama s/n prédio 12201, sala 700-2, Bairro Farroupilha
    Porto Alegre, Brésil (90.046-900)

Dates

  • dimanche 31 juillet 2016

Mots-clés

  • performance, performativité, discrimination, corps, race, ethnie, théâtre, danse, peuple indigène, racisme

Contacts

  • Gilberto Icle
    courriel : gilbertoicle [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Gilberto Icle
    courriel : gilbertoicle [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Performance et relations ethno-raciales », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 20 mai 2016, http://calenda.org/367005