AccueilLes Instituts universitaires de technologie (IUT) ont 50 ans... et après ?

Les Instituts universitaires de technologie (IUT) ont 50 ans... et après ?

The fiftieth anniversary of University Technology Institutes in France. What next?

*  *  *

Publié le mercredi 25 mai 2016 par João Fernandes

Résumé

Dans le cadre du cinquantième anniversaire des Instituts universitaires de technologie (IUT), une série de conférences portera sur l’évolution et la réalité de ces formations au regard de la professionnalisation des universités. Comment les formations en IUT répondent-elles aux besoins de formation et d’insertion tant des étudiants que des territoires dans un contexte de réforme des universités, de crise de l’emploi et d’évolution constante des métiers et des activités ? Ces conférences aborderont la structuration, l’esprit et le développement des IUT en France et particulièrement du premier d’entre eux, l’IUT de Reims.

Annonce

Argumentaire

Les IUT apparaissent en 1966 alors que l’enseignement technique et professionnel se réforme et s’ouvre vers l’enseignement supérieur. Niveau intermédiaire, ils continueront de se développer en parallèle des Brevets de Technicien Supérieur (BTS) en proposant un enseignement de proximité, à l’écoute du développement économique des territoires. Le modèle des IUT est reconnu, il attire massivement les étudiants. Traversant des évolutions majeures comme la mise en place du LMD, les IUT se sont inscrits durablement dans le panorama des formations universitaires. Ils ont avec succès saisi l’arrivée des licences professionnelles en proposant des passerelles avec les DUT « historiques », et permettent pour une part de leurs étudiants de s’inscrire dans une logique de cycle dont certaines spécialités permettent l’accès vers un niveau bac+5. Plus que jamais acteurs d’une offre de formation qui se diversifie, les IUT n’ont pourtant pas négligé une réflexion concernant les outils pédagogiques axés sur les relations avec les entreprises, sous formes de stages, de projets tuteurés, d’alternance tout en prenant en compte la construction du projet professionnel des étudiants. La création de la Centrale des IUT comme lieu de formation continue des enseignants et comme possibilité de partage de cours est un exemple singulier de réflexivité pédagogique.

Revenir sur cinquante années de formation intermédiaire dédiée aux différents domaines techniques et professionnels c’est aborder les mutations de la demande socio-économique, évoquer la transformation de la population étudiante et des attentes en termes d’études. Mais, c’est également proposer une analyse des évolutions constantes des contenus et des formes pédagogiques. Les IUT fêteront-ils leurs 100 ans ? Les contours incertains et mouvants des restructurations des Universités généreront sans aucun doute des changements ; une licence de technologie verra-t-elle le jour ? Autant de questions qui seront débattues pendant ces journées.  

Programme

Jeudi 23 juin 2016

9h : Thème 1 : Evolution de l’enseignement technique : retours historiques

Ce premier thème abordera le contexte de la mise en place des IUT au regard des différentes réformes de l’enseignement technique et professionnel, de la volonté de l’Etat d’élever le niveau de diplôme et d’ouvrir l’enseignement technique vers l’enseignement supérieur. La demande sociale en catégories intermédiaires tant dans l’industrie que dans le tertiaire conduira à l’ouverture des sections « historiques » comme Technique de Commercialisation, Gestion des Entreprises et des Administrations, Génie Civil, Informatique, Génie mécanique et productique … 

Ouverture : Guillaume Gellé, Président de l’Université de Reims Champagne Ardenne, Christophe Beckerich,  Directeur de l’IUT de Reims Châlons Charleville

  • Emmanuelle Leclercq (Université Reims Champagne-Ardenne, IUT RCC) : Introduction générale : Les IUT, une ouverture de l’enseignement technique vers le supérieur jusqu’aux fausses notes du CIP
  • Jean-Yves Seguy, Michel Le Nir (Université Jean Monnet Saint-Etienne, Université Lyon 2) : Quand le monde universitaire rencontre le monde économique : la création des IUT en 1966
  • Sophie Orange  (Université de Nantes) : IUT et BTS : de faux jumeaux
  • Catherine  Soldano  (Université de Toulouse) : Les IUT, au prisme des territoires

Grand témoin : Roland Choiselle, fondateur et directeur IUT de Reims, retour sur la création des IUT de Reims, Troyes et  Charleville

14h : Thème 2 : Professionnalisation des universités : les IUT spectateurs ou moteurs du LMD ?

La professionnalisation des universités et les différentes réformes sur l’autonomie impactent durablement le fonctionnement de l’Université. Les IUT, formation ancienne, traversent avec une relative constance ces réformes dont celle du LMD. Quelles en sont les conséquences pour cette formation à bac + 2 ? Comment les IUT répondent-ils à la création des licences professionnelles ?

  • José Rose (LEST-CNRS, AMU) : Professionnalisation des universités de nouveaux enjeux   
  • Catherine Agulhon (Paris Descartes) : Les IUT entre dépendance et autonomie  
  • Pierre Dubois : Evaluer la qualité de la relation formation - emploi : le cas des licences professionnelles (évolution de 2002 à 2015)

 Grand témoin : Gérard Mary, ancien président de l’Université Reims Champagne-Ardenne, conseiller scientifique des licences professionnelles DGESIP : Les licences professionnelles une réussite dans laquelle les IUT joue un rôle majeur

Vendredi 24 juin 2016

9h : Thème 3 : Les parcours des étudiants de STS,  scolarité  et insertion

Cette session sera consacrée aux caractéristiques des évolutions des parcours étudiants, l’usage du diplôme et à ce moment de socialisation. Formation sélective, les IUT accueillent des étudiants d’horizons sociaux métissés. La poursuite d’études, mais aussi le choix de l’alternance ou de l’entrepreneuriat sont des réalités qui montrent une évolution des motivations des jeunes pour cette formation Les profils étudiants et leurs conditions sociales, les parcours et l’insertion professionnelle feront l’objet des interventions.

  • Christophe Beckerich/ Emmanuelle Leclercq (Université de Reims Champagne Ardenne, IUT RCC) : Les parcours de transition des étudiants de l’IUT : le cas de Reims Châlons Charleville
  • Florian Olivier (EHESS) : L'étudiant en IUT : du singulier au pluriel
  • Géraud Lafarge (Université de Rennes) : Les conditions sociales de l’insertion professionnelle d’étudiants d’IUT. Une étude comparée de cas

Grand témoin : Michel Desoblin, chef d’entreprise industrielle, ancien étudiant IUT, formateur et ancien président du conseil d’administration de l’IUT  RCC   

14h : Thème 4 : Innovations pédagogiques et réalités professionnelles  

Les IUT ont gagné leur succès par leur proximité avec le monde de l’entreprise et une pédagogie appliquée, orientée vers les besoins de cette dernière. Stages, projets tuteurés, rencontres avec les professionnels, intégration des professionnels dans les enseignements  sont au cœur de l’approche pédagogique des IUT. Cependant comment et quelles réponses donnent-ils à la professionnalisation de l’université qui tend à se généraliser dans tous les cursus ?

Les diplômés intermédiaires, une place difficile à trouver entre ouvriers, Employés Techniciens Agents de Maîtrise (ETAM) et Cadres. Comment les techniciens, catégories en creux entre ouvriers et cadres, font-ils face aux changements des organisations du travail ? Quels sont leurs parcours au sein des entreprises ? Représentent-ils aujourd’hui une main d’œuvre adaptée ou adaptable à des profils multi-compétences d’assistants ? Quelles sont les évolutions de carrières possibles, entre spécialisation ou sortie du technique ? 

  • Delphine Combrouze (Université de Reims Champagne-Ardenne, IUT RCC) : Le Projet Professionnel Personnel (PPP)  porteur d’innovations pédagogiques
  • Francis Eynard (Université Picardie, centrale des IUT): La prise de risque en pédagogie   
  • Michel Le Nir  (Université Lyon 2, IUT Lumière): L’alternance sous contrat, quelle réalité pour les IUT  
  • Jean-Paul Cadet (Cereq) : Les professions intermédiaires, en butte à d’importantes transformations et tensions au travail

 Conclusion :

  •  Servet Ertul  (Université, IUT  du Mans) : Enseignement court post-baccalauréat : 15 ans après

Entrée libre sur inscription

Contact : emmanuelle.leclercq@univ-reims.fr

Inscription

http://colloques.univ-reims.fr/colloque/inscriptionEtape1.jsp?locale=fr&semId=IUT-50-ANS

Lieu : IUT Site de Reims

Chemin des Rouliers
51687 Reims Cedex 2
Téléphone : 03 26 91 30 02
http://www.iut-rcc.fr/Index/plan

Public visé : Communauté universitaire, personnels de l’orientation et de l’insertion  universitaire.

Comité d’organisation

  • Emmanuelle Leclercq MFC HDR  - 19 section
  • Françoise Laot – PU – 19 section

Iut de Reims Chalons Charleville

Département  GEA

Laboratoire CEREP ( Université de Reims Champagne Ardenne  )  

Lieux

  • IUT de Reims - chemin des Rouliers
    Reims, France (51687)

Dates

  • jeudi 23 juin 2016
  • vendredi 24 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • IUT, étudiants, parcours, formations technologiques, pédagogies

Contacts

  • Emmanuelle Leclercq
    courriel : emmanuelle [dot] leclercq [at] univ-reims [dot] fr
  • Françoise Laot
    courriel : francoise [dot] laot [at] univ-reims [dot] fr

Source de l'information

  • Emmanuelle Leclercq
    courriel : emmanuelle [dot] leclercq [at] univ-reims [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les Instituts universitaires de technologie (IUT) ont 50 ans... et après ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 25 mai 2016, http://calenda.org/367237