AccueilAllegorie et topographie à l'époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle)

Allegorie et topographie à l'époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle)

Allegory and topography in Early Moderne Period (16th - 18th Centuries)

*  *  *

Publié le mardi 24 mai 2016 par João Fernandes

Résumé

Les arts de la période moderne, de la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle, accordent une importance majeure à l’allégorie comme mode d’évocation visuelle d’un universel invisible – que ce soit le divin chrétien ou les valeurs humanistes. L’interrogation sur la capacité de l’allégorie à s’inscrire dans le vaste processus de la sécularisation et, réciproquement, de la représentation d’un monde de mieux en mieux connu à visualiser la transcendance, anime un mouvement dont les quatre sessions du colloque (« Le lieu de l’allégorie » ; « L’allégorie du lieu » ; « L’allégorie et les mondes » et « L’espace allégorique ») proposeront quelques aspects.

Annonce

Argumentaire

Les arts de la période moderne, de la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle, accordent une importance majeure à l’allégorie comme mode d’évocation visuelle d’un universel invisible – que ce soit le divin chrétien ou les valeurs humanistes. Ainsi définie, la pensée de l’allégorie apparaît éloignée de la topographie en tant que prise en considération de la spécificité du lieu, à la fois visible, matériel et singulier. Or cette tension entre l’universel et le singulier, le visible et l’invisible, l’immatériel et le matériel, la figure et le lieu, la production du sens et la description du monde est une caractéristique essentielle d’arts visuels en constant questionnement de leurs limites et de leur légitimité. L’interrogation sur la capacité de l’allégorie à s’inscrire dans le vaste processus de la sécularisation et, réciproquement, de la représentation d’un monde de mieux en mieux connu à visualiser la transcendance, anime un mouvement dont les quatre sessions du colloque (« Le lieu de l’allégorie »; «L’allégorie du lieu »; « L’allégorie et les mondes » et « L’espace allégorique ») proposeront quelques aspects.

Le colloque est organisé par Etienne Jollet (Université Paris I Panthéon Sorbonne, HiCSA) et Antonella Fenech Kroke (CNRS, Centre André Chastel)

Programme

Jeudi 9 juin, Salle Vasari

10h Introduction par Etienne Jollet et Antonella Fenech Kroke

Le lieu de l’allégorie

Président de séance : Frédéric Cousinié, Université de Rouen Normandie

  • 10h15 Mari Yoko Hara, Rhode Island School of Design, Picturing Place: Allegory in Leonardo da Vinci’s Sala delle Asse
  • 10h45 Cornelia Logemann, Ludwig-Maximilians-Universität, Allegorical nudity: Visual disorder and distraction in the French Renaissance

11h15, Pause

  • 11h30 Etienne Jollet, Université Paris I Panthéon Sorbonne, Au fond de l'allégorie. L'exemple du paysage du Pèlerinage à l'île de Cythère d'Antoine Watteau

12h Discussion

L’allégorie du lieu

Président de séance : Philippe Morel, Université Paris I Panthéon Sorbonne

  • 14h30 Diane Bodart, Columbia University, Topographie du monument et géographie du pouvoir sous les Habsbourg d’Espagne
  • 15h Antonella Fenech Kroke, CNRS, Centre André Chastel, Ex pluribus unum. Le portrait en pierres de Cosme 1er ou l’incorporation comme allégorie d’Etat

15h30 Discussion

16h Pause

  • 16h15 Denis Ribouillault, Université de Montréal, La vue de Turin de Girolamo Righettino (1583) : un miroir allégorique du prince chrétien
  • 16h45 Johannes Schwabe, Université Paris I / Humboldt Universität, De  la  carte  militaire  au  tableau d’histoire. Le siège de Montmédy de Simon de Laminois (1663)

17h15 Discussion

17h45 Pause

18h Conférence

  • Stephen Bann, University of Bristol, “A place to stand”: Ian Hamilton Finlay and the Garden of Little Sparta

Vendredi 10 juin, Salle Perrot

L’allégorie et les mondes

Président de séance : Thomas Kirchner, Centre Allemand d’Histoire de l’Art (DFK)

  • 9h30 Bastien Coulon, Université Paris I Panthéon Sorbonne, Le territoire à l’épreuve du réel : l’allégorie dans les cartes de la Nouvelle-France (XVIIe-XVIIIe siècles)
  • 10h Mehreen Chida-Razvi, University of London, Depicting the Known World in 16th-17th century Mughal South Asia

10h30 Discussion

11h Pause

  • 11h15 Mark Rosen, University of Texas, The pierre levée of Poitiers as allegorical site in the Civitates orbis terrarium
  • 11h45 Jeffrey Peters, University of Kentucky, L’allégorie est-elle une cartographie? Vers un diagrammatisme poétique de la première modernité

12h15 Discussion

L’espace allégorique

Président de séance : Pierre Wat, Université Paris I Panthéon Sorbonne

  • 14h30 Richard Wittman, University of California, The Allegory of Urban Topography in Eighteenth Century in Paris
  • 15h Frank Fehrenbach, Hamburg Universität, Mobile screens : the fountains of Naples

15h30 Discussion

16h Pause

  • 16h15 Sara Grandin, Harvard University, Le parterre de broderie comme allégorie de contrôle géopolitique sous Louis XIV
  • 16h45Camilla Pietrabissa, The Courtauld Institute of Art, The bigger picture : Oudry’s landscapes between allegory and naturalism

17h15 Discussion

17h45 Conclusions

Coordination

Bastien Coulon (ED, Université Paris I Panthéon Sorbonne)

Lieux

  • Salle Vasari (1er étage) / Salle Perrot (2e étage) - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • jeudi 09 juin 2016
  • vendredi 10 juin 2016

Mots-clés

  • allégorie, topographie, art, cartographie, histoire, culture, sol, territoire

Contacts

  • Bastien Coulon
    courriel : bastien [dot] coulon [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Bastien Coulon
    courriel : bastien [dot] coulon [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Allegorie et topographie à l'époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le mardi 24 mai 2016, http://calenda.org/367567