AccueilPenser l'événement. La politique à l'épreuve de l'histoire

Penser l'événement. La politique à l'épreuve de l'histoire

Thinking events. Policy and the challenge of history

*  *  *

Publié le jeudi 26 mai 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Quelle est la nature de l'événement historique ? Que donne-t-il à penser ? Quelles sont les ressources qui s'offrent à celui qui, loin de se satisfaire de la pensée en retrait, cherche à inscrire sa parole dans l'espace public sans pour autant perdre de vue le privilège de la réflexion rétrospective ? Il s'agit dans cette journée d'étude de penser à partir du geste aronien, celui qui consiste à penser la nature de l'événement, tant au plan transcendental des conditions de sa compréhension qu'au plan des conséquences politiques et sociales.

Annonce

Journée d'études Raymond Aron

Argumentaire

Quelle est la nature de l'événement historique ? Que donne-t-il à penser ? Quelles sont les ressources qui s'offrent à celui qui, loin de se satisfaire de la pensée en retrait, cherche à inscrire sa parole dans l'espace public sans pour autant perdre de vue le privilège de la réflexion rétrospective ? Il s'agit dans cette journée d'étude de penser à partir du geste aronien, celui qui consiste à penser la nature de l'événement, tant au plan transcendental des conditions de sa compréhension qu'au plan des conséquences politiques et sociales.

Programme

  • 9h00 – Ouverture de la journée d’études par Olivier Remaud, directeur du CESPRA(EHESS)
  • Introduction par Giulio De Ligio (EHESS-CESPRA)

9h15-10h30 – 1ère table ronde : La nature de l’événement historique

Discutante : Sylvie Mesure (CNRS)

  • Sophie Marcotte Chénard (Université de Toronto), « La politique du récit historique : Aron et la sagesse tragique de Thucydide »
  • Hinnerk Bruhns (CNRS), « La signification de la Première Guerre mondiale : Max Weber lu par Raymond Aron »

10h30- 10h45  – Pause-café  (salle 7)

10h45-12h30  – 2e table ronde : La philosophie et l’événement

Discutante : Claude Habib (Université Sorbonne Nouvelle- Paris 3)

  • James Tussing (University of  Notre-Dame), « L’historicisme de Tocqueville » 
  • Carole Widmaier (Université de Franche-Comté), « Face à l’événement : les ressources de l’imagination politique »
  • Daniel Tanguay (Université d’Ottawa),  « Que peut le philosophe politique ? Allers et retours entre Raymond Aron et Alain Renaut »

Pause déjeuner

14h00-15h30 – 3e table ronde : Les « cas éminents » de l’Europe contemporaine

Discutant : Paul Thibaud (ancien directeur d’Esprit)

  • Jean-Pierre Le Goff  (CNRS-Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), « Peut-on encore comprendre mai 68 ? »
  • Dominique Schnapper  (EHESS-CESPRA)  « La chute du mur de Berlin : succès et effets pervers »

15h30- 15h45  – Pause-café  (salle 7)

15h45-17h30 – 4e table ronde : Penser l’actualité historique

Discutant : Giulio De Ligio (EHESS-CESPRA)

  • Or Rosenboim (University of Cambridge), « Jugement politique et politique mondiale : Raymond Aron et l’ordre de l’après-guerre »
  • Hugo Drochon (University of Cambridge), « L’événement et l’élite chez Raymond Aron »
  • Pierre Manent (EHESS-CESPRA), « Quel drame pour quel procès aujourd’hui ? »

18h00 – Pot de l’amitié (salle 7)

Lieux

  • Amphithéâtre François Furet - EHESS, 105 Bd Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • lundi 06 juin 2016

Mots-clés

  • récit, événement, historicisme, philosophie politique, jugement politique

Contacts

  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr
  • Giulio De Ligio
    courriel : giulio [dot] deligio [at] gmail [dot] com
  • Sophie Marcotte Chénard
    courriel : sophie [dot] marcottechenard [at] utoronto [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Penser l'événement. La politique à l'épreuve de l'histoire », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 26 mai 2016, http://calenda.org/368026