AccueilPratiques et matérialités des relations entre marchands

Pratiques et matérialités des relations entre marchands

The practices and materialities of relationships between traders - interdisciplinary dialogues

Dialogues interdisciplinaires

*  *  *

Publié le jeudi 26 mai 2016 par João Fernandes

Résumé

Le projet Fiduciae se propose de fournir, sur la base d’enquêtes empiriques, à la fois précises et ciblées, menées dans des fonds d’archives français, des éléments de validation formalisés et quantifiés de l’hypothèse d’une dépersonnalisation des relations entre commerçants en France et en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles (vers 1680-vers 1880). L'objet de la journée sera de mettre en dialogue les premiers résultats obtenus dans le cadre du projet et résumés dans un article d'étape en cours d'édition et des recherches empiriques, menées sur des problématiques connexes, dans d'autres disciplines des sciences sociales (sociologie, droit, économie).

Annonce

Argumentaire 

Le projet Fiduciae se propose de fournir, sur la base d’enquêtes empiriques, à la fois précises et ciblées, menées dans des fonds d’archives français, des éléments de validation formalisés et quantifiés de l’hypothèse d’une dépersonnalisation des relations entre commerçants en France et en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles (vers 1680-vers 1880). À travers ce prisme, il entend répondre à une série de questionnements relatifs à la spécialisation, à la professionnalisation, à l’anonymisation et au désencastrement des relations de commerce : autant de concepts trop souvent confondus et qui, bien que centraux dans les travaux d’économie néo-institutionnaliste autant que dans bien des réflexions actuellement développées en histoire et en sociologie économiques, n’ont jamais fait l’objet d’études historiques systématiques. 

L'objet de la journée sera de mettre en dialogue les premiers résultats obtenus dans le cadre du projet et résumés dans un article d'étape en cours d'édition et des recherches empiriques, menées sur des problématiques connexes, dans d'autres disciplines des sciences sociales (sociologie, droit, économie).

Programme 

9h : accueil des participants

  • 9h15 : Michel Grossetti (CNRS-EHESS-Toulouse), « Les chaînes relationnelles : une méthode pour étudier la mobilisation de relations sociales »
  • 10h00 : Alina Surubaru (Université de Bordeaux), « La fragilité des liens marchands »

10h45 : pause

  • 11h15 : Stefano Ugolini (Sciences Po Toulouse, LEREPS), « Confiance personnelle et stabilité financière: le système de la lettre de change au XIXe siècle »

12h : discussion générale

12h30 : déjeuner

  • 14h : Mikhail Xifaras (Sciences Po-Paris), « Théorie du patrimoine, affectation et droits d’administration »

14h45 : Table-ronde autour du texte « L’encastrement des relations entre marchands en France (1750-1850). Une révolution dans le commerce ? » avec Michel Grossetti, Alina Surubaru, Stefano Ugolini, Mikhail Xifaras, Nicolas Praquin et toute l’équipe scientifique du programme Fiduciae

16h30 : fin de la Journée

Lieux

  • salle de réunion de l’IRHiS, (A1.162, bât. A, forum-1), Lille-SHS, - Rue du Barreau
    Villeneuve-d'Ascq, France (59)

Dates

  • jeudi 02 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • relations marchandes, confiance, encastrement, procuration, circulaire, correspondance marchande

Contacts

  • Arnaud Bartolomei
    courriel : bartolomei [at] unice [dot] fr
  • Matthieu de Oliveira
    courriel : matthieu [dot] deoliveira [at] univ-lille3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Arnaud Bartolomei
    courriel : bartolomei [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pratiques et matérialités des relations entre marchands », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 26 mai 2016, http://calenda.org/368148