AccueilLa pathologie du suicide

La pathologie du suicide

The pathology of suicide

Pour une nouvelle histoire des enjeux médicaux et socio-politiques aux XIXe-XXe siècles

*  *  *

Publié le jeudi 26 mai 2016 par João Fernandes

Résumé

Dès sa dépénalisation en France au tournant du XIXe siècle, le statut du suicide se transforme en un objet médical. Cette transformation relève des nouveaux développements médicaux, mais aussi d’une collaboration entre le médical, le politique et le juridique. En élargissant les frontières de son expertise et son champ d’action, la médecine cherche à circonscrire, définir, prévenir et soigner ce phénomène complexe. Dans ce colloque, il s’agira de comprendre comment s’est construit cet objet médical et, plus précisément, comment cette construction a été influencée voire définie par d’autres discours non médicaux, notamment juridique, journalistique et littéraire, moral et politique. Concrètement, nous étudierons comment certaines institutions, comme la prison, la justice et la presse, ont été concernées par cette nouvelle distribution des savoirs. 

Annonce

Programme

13 juin 2016

9h   Accueil des participants
Présidence : Vincent Barras (IUHMSP, CHUV et FBM/UNIL)

9h15   Introduction. L’histoire du suicide comme objet médical, Eva Yampolsky (IUHMSP, CHUV et FBM/UNIL, Centre Alexandre Koyré)

  • 9h30   Suicide et prévention du suicide en prison au début de la IIIe République française, Laurence Guignard (Université de Lorraine, Centre de Recherches Historiques de l'Ouest)
  • 10h15   Approche médicale des causes du suicide. De Pinel à DurkheimMarc Renneville (CNRS, Centre Alexandre Koyré, Paris)
  • 11h00   Physiologie et pathologie romantiques de l’ « ennui », Juan Rigoli (Département de littérature française, Université de Genève)

11h45   Discussion

12h00 Repas

Présidence : Aude Fauvel (IUHMSP, CHUV et FBM/UNIL)

  • 14h00   Social trauma and suicide in historical perspective, Howard Kushner (Emory University et University of California San Diego, USA)
  • 14h45   Usages de la médicalisation du suicide : identité, institution et pouvoir, Michela Canevascini (Université de Lausanne, CIPRET-Vaud) 15h30 Pause
  • 15h45   The radical contingency of the suicidal subject? Historical phenomenology as a critical perspective on contemporary theories of suicide, Ian Marsh (School of Allied Health Professions, Canterbury Christ Church University, UK)
  • 16h30   Suicide and nationalism: moral statistics in 19th century Germany and Italy, Maria Teresa Brancaccio (Department of Health, Ethics and Society, Université de Maastricht, Pays-Bas) et David Lederer (Department of History, National University of Ireland Maynooth)

17h15 Discussion et conclusion  

Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique, CHUV-UNIL 

Lundi 13 juin 2016, 9h-17h30 IUHMSP | Salle de colloque

Provence 82 | 1007 Lausanne www.chuv.ch/iuhmsp

Lieux

  • Salle de colloque de l’IUHMSP - 82, av. de Provence
    Lausanne, Confédération Suisse (1007)

Dates

  • lundi 13 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • médicalisation du suicide, psychiatrie, histoire, XIXe siècle, France, États-Unis, Angleterre, littérature, anthropologie, droit, suicidologie

URLS de référence

Source de l'information

  • Eva Yampolsky
    courriel : eva [dot] yampolsky [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La pathologie du suicide », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 26 mai 2016, http://calenda.org/368193