AccueilSexologies européennes, approches historique et sociale

Sexologies européennes, approches historique et sociale

European sexologies, Historical and social approaches

*  *  *

Publié le mercredi 15 juin 2016 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque veut tout à la fois faire un état des lieux d’un domaine de recherche en plein essor et initier un réseau européen de recherche sur l’histoire de la sexologie. On donnera une acception large à ce terme (discours savants sur la sexualité humaine) et on adoptera une vaste perspective, remontant au XIXe siècle pour aller jusqu’au début des années 1970. L’historiographie de ce savoir, qui remonte tout comme celle de la de la sexualité aux années 1970 et 1980, connait un renouvellement sous l’influence notamment de l’histoire sociale et féministe des sciences qui conduit à moins privilégier l’étude des paradigmes et des énoncés scientifiques pour s’attacher à une histoire sociale et matérielle des savants et des pratiques scientifiques.

Annonce

Université Toulouse - Jean Jaurès Maison de la Recherche, Salle D2923 24 juin 2016

Argumentaire

Ce colloque veut tout à la fois faire un état des lieux d’un domaine de recherche en plein essor et initier un réseau européen de recherche sur l’histoire de la sexologie. On donnera une acception large à ce terme (discours savants sur la sexualité humaine) et on adoptera une vaste perspective, remontant au XIXe siècle (où apparaissent l’hygiène conjugale et la psychopathologie sexuelle) pour aller jusqu’au début des années 1970 (où des cursus universitaires sont mis en place afin de professionnaliser et contrôler la discipline). L’historiographie de ce savoir, qui remonte tout comme celle de la sexualité aux années 1970 et 1980, connait un renouvellement sous l’influence notamment de l’histoire sociale et féministe des sciences qui conduit à moins privilégier l’étude des paradigmes et des énoncés scientifiques pour s’attacher à une histoire sociale et matérielle des savants et des pratiques scientifiques.

Programme

Jeudi 23 Juin 2016

Première session : Les dynamiques de la médicalisation : France, Italie, Espagne.

Présidente et discutante /Chair and Discussant : Sylvie Mouysset

  • Julie Mazaleigue Labaste (Post-doctorante, université Jules Verne) : Les « perversions sexuelles » en France entre 1870 et 1900 : Comment les conditions matérielles de la clinique ont structuré la psychopathologie sexuelle française.
  • Jean-Louis Guereña (Pr, Tours) : Gregorio Marañon et la sexualité dans l’Espagne des années 1930. Alain Giami : De la sexologie à la médecine sexuelle : la médicalisation progressive de la sexualité et de la sexologie

12h30-14h00 : Pause-déjeuner / Lunch

Deuxième session : Genrer la sexologie, Belgique, Suisse, Allemagne

Président et discutant / Chair and Discussant : Vincent Barras

  • Julie de Ganck (doctorante, Bruxelles) : Souffrir de folie ou souffrir à la folie ? Pour une histoire de la douleur en gynécologie.
  • Taline Garibian (doctorante, Toulouse/Genève): Les patient-e-s du docteur Auguste Forel (début XXe)
  • Kirsten Leng (Pr, Massachusetts Amherst): Women, Gender and sexology : the case of early twentieth century. Germany.

Troisième session : Transferts et traductions : Suisse-Etats-Unis, Europe Du Sud

Président et discutant Chair and Discussant : Ivan Crozier

  • Cynthia Kraus (Philosophe, Lausanne) et Stéphanie Pache (Historienne, Lausanne) :La sexologie américaine made in Switzerland : L ’invention d’une thérapie « plus acceptable à notre sensibilité européenne » pour les troubles du désir sexuel en Suisse romande de 1950 à nos jours
  • Chiara Beccalossi: (Lecturer, Oxford Brookes University) Sexology : Hormones and medical experiments in Southern Europe 1926-1950.

Vendredi 24 Juin matin

Quatrième session : Sexologie catholique : France, Belgique, Royaume-Uni

Présidente et discutante  /Chair and discussant : Valérie Piette

  • Wannes Dupont (PhD Antwerp) In good Faith : the development of catholic sexology in the service of sexual aggiornamento (Belgium, 1950’-1960’)

Cinquième session : Contre-savoirs et mémoire : France, Espagne.

Président et discutant / Chair and Discussant : Delphine Gardey

  • Caroline Goldblum (doctorante, FRAMESPA): L’apport de Françoise d’Eaubonne au mouvement antipsychiatrique et à la sexologie moderne.
  • Geoffroy Huard de la Marre (Docteur, Le Havre): Les “invertis” sous le franquisme et le problème de la construction de la mémoire gay.

Organisé par le Laboratoire France méridionale et Espagne (FRAMESPA)

Responsable scientifique

Sylvie Chaperon

Lieux

  • Maison de la recherche - allée Antonio Machado
    Toulouse, France (31)

Dates

  • jeudi 23 juin 2016
  • vendredi 24 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • sexologie, sexualité, féminisme

Contacts

  • Caroline Goldblum
    courriel : s [dot] eur [dot] tlse [at] openmailbox [dot] org
  • Sylvie Chaperon
    courriel : sylvie [dot] chaperon [at] free [dot] fr
  • Marie Walin
    courriel : s [dot] eur [dot] tlse [at] openmailbox [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Caroline Goldblum
    courriel : s [dot] eur [dot] tlse [at] openmailbox [dot] org

Pour citer cette annonce

« Sexologies européennes, approches historique et sociale », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 15 juin 2016, http://calenda.org/369177