AccueilVilles européennes et nuit urbaine

Villes européennes et nuit urbaine

European cities: the urban night

*  *  *

Publié le vendredi 10 juin 2016 par Céline Guilleux

Résumé

La conférence a pour objectif de réunir des chercheurs provenait de différentes disciplines et régions géographiques pour commencer à explorer la façon dont les tendances globales et les spécificités locales s’articulent pour configurer la nuit urbaine dans la ville européenne.

Annonce

Argumentaire

Ces dernières années plusieurs études ont commencé á révéler l'importance culturelle, sociale et économique, croissante que la nuit urbaine a assumé dans la société contemporaine. La progressive transformation des grands rythmes urbains traditionnels, produite par le processus de néo-libéralisation, a en effet parmi ses conséquences les plus évidentes la nocturnalisation d'un nombre croissant de pratiques de production et de consommation (Mallet, 2014). Cependant la  nuit urbaine a traditionnellement reçu un intérêt marginal dans les sciences sociales et l'attention des chercheurs a longtemps été limitée aux pratiques qui ont lieu pendant la journée (Van Liempt, 2015).

Toutefois, au cours des dernières décennies, cette situation  a progressivement changé et un certain nombre d'études ont récemment commencé à interroger les dynamiques qui caractérisent la nuit urbaine dans la ville contemporaine. Cet intérêt a été d'abord porté sur l'importante croissance  économique et sociale que la vie nocturne a assumée dans la société contemporaine (Espinasse et  Buhagiar, 2004 ; Nofre et al., 2016 ; Roberts et Eldrige, 2009 ). Ce corpus  a capturé l'évolution du statut de la nuit urbaine se concentrant sur l'importance croissante que les activités de loisirs et la consommation d'alcool ont pris dans la ville la nuit, d'abord au Royaume-Uni et puis dans le reste de l'Europe, conduisant à la production de ce qui a été appelé playscapes (Chatterton and Holland, 2002). Cependant des études récentes ont accusé cette perspective de réduire la nuit urbaine aux bars, aux pubs et aux restaurants, ainsi qu'aux rationalités économiques qui sous-tendent leur développement (Shaw, 2014). Ainsi un série de nouvelles études ont proposé une approche plus holistique de la nuit urbaine, commençant  à explorer la multiplicité des pratiques culturelles, sociales et économiques qui caractérisent la ville nocturne (Gwiazdzinski, 2005).

En conséquence  les études sur la nuit urbaine se sont progressivement enrichies. Aujourd'hui la nuit urbaine est devenu un thème émergent de la géographie tel que démontré par une série de travaux qui ont ouvert de nouveaux fronts de recherche comme l’urbanisme temporel (Mallet, 2009) révélant la croissante complexité et la fragmentation de la nuit des villes européennes. Cependant, malgré cet intérêt croissant, la nuit reste un sujet de recherche quantitativement minoritaire dans le domaine des sciences sociales et  la plupart des sujets de recherche ne sont explorés que par un ou deux chercheurs, souvent sans programmes de recherche géographiquement et socialement diversifiées. Dans cette perspective il est intéressant de noter que si souvent les chercheurs ont défini la nuit comme “la dernière frontière de la ville” ou “ un nouvelle espace à conquérir” (Gwiadzinki, 2005, Shaw, 2015), cette métaphore reste valable aussi dans le champ de la recherche académique. La nuit urbaine reste un espace-temps complexe et fragmenté, caractérisé par des dynamiques et des tensions complexes et en évolution  qui restent relativement peu explorées dans les sciences sociales contemporaines.

Dans le but de commencer à combler cette lacune, la conférence a pour objectif de réunir des chercheurs provenait de différentes disciplines et régions géographiques pour commencer à explorer la façon dont les tendances globales et les spécificités locales s’articulent pour configurer la nuit urbaine dans la ville européenne.

Programme

  • 10h 00 : Ouverture
  • 10h 15 : L. Gwiazdzinski (U. de Grenoble): Vers des politiques publiques de la nuit. Premier bilan et prospective.
  • 10h 45 : S. Mallet (U. de Reims) et C. Comelli (U. de Bordeaux): Le rôle de la lumière dans les projets d'urbanisme
  • 11h 15 : A. Eldrige (U. de Westminster): Whose Night-time Economy? Reconfiguring Time in the UK.
  • 14h00 : J. Nofre (U. de Lisbonne) et E. Giordano (UMR ART-Dev): Nightlife and urban change in Bairro Alto, Lisbon.
  • 14h 30 : A. Dozena (U. de Natal et UMR ART-Dev): Présence du Brésil dans les fêtes nocturnes européennes
  • 15h00 : D. Seno Alves (UMR ART-Dev): Expérimenter la ville autrement: nuit urbaine et pratiques touristiques
  • 15h30 : D. Crozat (UMR ART-Dev) : Quatre figures spatiales d’une nuit très réglée : (quelques) changements et (beaucoup de) permanences
  • 16h 00 : Conclusion

Lieux

  • Salle colloque 2 - Université paul valéry, Montpellier 3, Site Saint Charles
    Montpellier, France (34)

Dates

  • lundi 13 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • nuit, ville, politique publique

Contacts

  • Giordano Emanuele
    courriel : ema [dot] giordy [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Emanuele Giordano
    courriel : ema [dot] giordy [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Villes européennes et nuit urbaine », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 10 juin 2016, http://calenda.org/369692