AccueilLe philosophe et l’enquête de terrain : le cas du travail contemporain

Le philosophe et l’enquête de terrain : le cas du travail contemporain

The philosopher and fieldwork: the workplace today

*  *  *

Publié le mardi 14 juin 2016 par João Fernandes

Résumé

Produire des concepts pour penser le travail dans le monde contemporain, réinterroge le rapport de la philosophie aux données empiriques et plus largement la manière dont travaillent les sciences humaines. Existe-il un rapport spécifique du philosophe à l’enquête de terrain ? Quel rapport les chercheurs en épistémologie, en philosophie politique et sociale, ou en philosophie morale, établissent-ils avec les données qu’ils recueillent dans les situations de travail ou sur lesquelles ils se basent ? Comment interroger le « mythe de l’objectivité » souvent attaché aux données recueilles « sur un terrain » ? Quel dialogue les philosophes ouvrent-ils avec les disciplines structurées par l’enquête sur le travail humain telles que la sociologie du travail, l’ergonomie ou les sciences de gestion ? Ces deux journées visent à interroger ces enjeux pratiques et épistémologiques afin d’enrichir le débat scientifique, social et politique sur le travail.

Annonce

Programme

Jeudi 23 juin 2016

Université Paris Ouest

9h00 : accueil

9h30 : Introduction : Luca Paltrinieri et Muriel Prévot-Carpentier

10h00 : De la théorie à l’enquête, de l’enquête à la théorie

Présidente de séance : Christine Noël-Lemaître

  • Yves Schwartz (CEPERC, Aix Marseille Université) : « Savoirs épistémiques, « savoirs valeurs » : la philosophie aux prises avec les « réserves d’alternative » »
  • Liliana Cunha (Université de Porto, Portugal) : « Entre recherche et intervention : traductions et rapatriements selon les territoires de la production de savoirs »
  • Marie-Anne Dujarier (Lise-CNAM) : « Point de vue épistémologique d’une sociologue de l’activité sur le travail »

13h00 : Déjeuner

14h30 : Les philosophes et l’enquête : entre tradition et nécessité

Présidente de séance : Haud Guegen

  • Emmanuel Renault (Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Terrain ou interdisciplinarité en philosophie sociale. Retour sur deux tentatives d’appliquer la philosophie sociale à un terrain »
  • Gaspard Brun (CEPERC, Aix Marseille Université) : « Le terrain : mythe, fantasme ou norme de l’expérience philosophique ? »
  • Flore Garcin-Marrou (Labo LAPS, Université de Toulouse – Jean Jaurès) : « Penser le théâtre : une approche pragmatique de la scène et du geste »
  • Eric Hamraoui (CRTD-CNAM) : « Philosophie d’enquête et philosophie concrète »

18h00 : conclusion de la première journée

Vendredi 24 juin 2016

CNRS Pouchet

9h30 : Entrecroisements et distinctions entre philosophie et sociologie du travail

Présidente de séance : Odile Henry

  • Nial Tekin (Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Une étude qualitative croisant la sociologie du travail et la théorie critique »
  • Alexandra Bidet (CNRS – CMH) : « Valuation et individuation. De l’enquête de terrain en sociologie du travail au questionnement philosophique et retour »
  • Maëlezig Bigi (Irisso – Dauphine) : « Circulations de la reconnaissance entre philosophie et sociologie du travail »

12h30 : Déjeuner

14h00 : Travail, gestion, capitalisme

Président de séance : Clemens Zobel

  • Pierre-Louis Choquet (Université de Oxford) : « Le travail des cadres dans l’industrie pétrolière, ou l’invisible façonnement d’un monde en commun »
  • Mariagrazia Crocco (ADEF, Aix Marseille Université) : « Des « fragments philosophiques » dans des chantiers du présent : étudier l’insertion entre dispositif(s) et production(s) »
  • Massimiliano Nicoli (Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « La fabrique des ressources humaines. Une enquête philosophique sur le Human Resource Management »
  • Hermann Kocyba (Frankfürt Universitat) : « Ériger une tour, instituer une monnaie, gouverner un territoire : travailler pour la BCE »

17h30 : Remarques finales : Luca Paltrinieri & Muriel Prévot-Carpentier 

Dates et lieux

  • Jeudi 23 juin 2016 

Université Paris Ouest Nanterre la Défense,

Bâtiment F, salle de conférences (F352)

200 avenue de la République

92001 Nanterre Cedex

  • Vendredi 24 juin 2016

CNRS Pouchet

Salle de conférences

56 rue Pouchet

75017 Paris

Organisation

Action financée par la Région Ile-de-France dans le cadre du programme DIM GESTES, portée par le Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre La Défense et co-organisée avec le LabTop-CRESPPA, Université Paris 8 Vincennes Saint Denis et le CEPERC – UMR CNRS 7304, Aix Marseille Université. Cette journée est organisée dans le cadre des activités de l’ANR PhiCenTrav.

Organisateurs 

  • Muriel Prévot-Carpentier (Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Luca Paltrinieri (LabTop, CRESPPA, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis).

Lieux

  • Université Paris Ouest Nanterre la Défense, Bâtiment F, salle de conférences (F352) - 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92001)
  • Salle de conférences - CNRS Pouchet, 56 rue Pouchet
    Paris, France (75017)

Dates

  • jeudi 23 juin 2016
  • vendredi 24 juin 2016

Mots-clés

  • enquête, travail, terrain, philosophie

Contacts

  • Muriel Prévot-Carpentier
    courriel : murielprevot [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Muriel Prévot-Carpentier
    courriel : murielprevot [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le philosophe et l’enquête de terrain : le cas du travail contemporain », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 14 juin 2016, http://calenda.org/370195