AccueilMigrations dans le nord de la France

Migrations dans le nord de la France

Migration in the North of France

Appel à bourse du Fonds Croix-Rouge française - Bourse Malakoff Médéric

Calls for grants at the Fonds Croix-Rouge française - Malakoff Médéric grant

*  *  *

Publié le lundi 20 juin 2016 par João Fernandes

Résumé

Le Fonds Croix-Rouge française lance son appel post-doctoral pour la bourse Malakoff Médéric sur les migrations dans le Nord de la France, avec comme thématique de recherche : « Entre survie sociale et survie sanitaire, comment allier stratégies humanitaires et sociales face à l'afflux de migrants ? Cas des camps de migrants du Nord de la France ». Cet appel a pour but de décrypter les conditions de vie et de prise en charge des réfugiés et migrants, en étudiant leurs parcours, leurs réalités de vie dans les camps ainsi que les différents types d'aide qui leur sont prodigués.

Annonce

Argumentaire

Des centaines de milliers de migrants affluent sur les côtes européennes et une crise humanitaire sans précédent se déroule sous nos yeux. Les vagues migratoires que connait l’Europe dans le contexte de la crise syrienne la mettent à l’épreuve des droits, de la prévention, de la prise en charge et du plaidoyer pour ces populations de plus en plus nombreuses issues de pays d’intervention des ONG médicales internationales. Le camp de Grande-Synthe, près de Dunkerque, comptait en octobre 2015 environ 800 migrants. Début janvier 2016 ils étaient 2 500 à y camper dans des conditions sanitaires épouvantables, la boue et le froid, et parmi eux beaucoup de familles avec de jeunes enfants. Les conditions de vie de ces Erythréens, Soudanais, Afghans, Syriens, Irakiens, dont on ignore beaucoup de leur histoire, y sont indécentes.

Le programme de recherche consistera en un décryptage des conditions de vie et de prise en charge des réfugiés et migrants dans le Nord de la France sous l’angle sanitaire et social. Il poursuivra trois principaux objectifs.

Le premier objectif sera de reconstituer et comprendre les parcours de ces personnes - parcours de vie et géographiques - qui les ont menés jusqu'en France. Qui sont-elles ? Quelle est leur histoire ? S'agissant spécifiquement de leur trajectoire migratoire, quelles sont les étapes de leur parcours ? Comment ces personnes sont-elles arrivées à chacune de ces étapes, et quel accueil y ont-elles trouvé ? Quels acteurs de l'aide ont-elles rencontrés ?

Le second objectif sera de saisir la réalité de la vie des migrants dans les camps, les difficultés concrètes telles qu’elles sont vécues au quotidien et dans leur singularité, et d'appréhender les lignes de force qui animent les mécanismes de survie. Comment se passe la vie dans les camps au jour le jour ? Quelles sont les difficultés rencontrées et les stratégies de survie mises en place ? Quelles sont les différents acteurs de l'aide rencontrés, et pour quel type de relation et prise en charge ?

Enfin le troisième objectif sera de comprendre comment les différents types d'aide sont prodigués, par qui, pour quels objectifs et avec quels moyens, selon quelle organisation et coordination. Urgence sociale / urgence humanitaire, comment l’action est-elle pensée par les différents acteurs de l'aide ? Comment faire évoluer les dispositifs existants pour plus d’efficacité et éviter les risques de « mort sociale » ? Les résultats devront permettre de mieux comprendre et de porter un regard neuf sur la prise en charge des migrants, à la croisée des stratégies humanitaires et des acteurs sociaux, afin de mieux adapter les réponses, lutter contre les risques de mort physique ou à défaut de mort sociale[1].

Zone géographique de recherche

Les thèmes du programme seront abordés lors d’une recherche portant sur une zone géographique spécifique, le Nord de la France, mais qui ne sera pas limitée à un lieu précis. La variété des espaces où évoluent les migrants et les différents organismes leur venant en aide dans cette région devront être explorés, qu'il s'agisse des camps informels, des camps gérés par les pouvoirs publics, les ONG, ou d'autres lieux en-dehors des camps. Des cas d’étude spécifiques sur des camps présents dans les grands centres urbains de l’agglomération Lilloise ou sur  l’Ile de France sont également éligibles.

La zone géographique ciblée par le programme de recherche ne correspond en aucun cas aux nationalités d’éligibilité.

Conditions de candidature

Il s’agit d’une bourse de perfectionnement à la recherche accordée selon un barème de base correspondant à 20 000 euros pour un an[2].

Seuls les candidats rassemblant les conditions suivantes peuvent en bénéficier :

  • candidats titulaires d’un doctorat (doctorat français, PhD ou doctorat étranger de niveau équivalent) dans le champ des sciences sociales (en particulier en science politique, anthropologie, sociologie, ethnologie) ou des sciences médicales (médecine, santé publique) ;
  • candidats ayant soutenu leur doctorat depuis moins de 10 ans ;
  • candidats n’occupant pas par ailleurs un poste permanent à plus de 50% ;
  • candidats contribuant à faire avancer la recherche dans les thèmes ou sur les zones géographiques prédéfinies par le Fonds Croix-Rouge ou ayant des publications dans d’autres domaines démontrant leurs capacités à mener des recherches de qualité.

Pour être éligibles, les candidats doivent en outre :

  • présenter les recherches en langue française ;
  • appartenir à un établissement de recherche ou académique ;
  • motiver la candidature (intérêt de la recherche envisagée et retombées pour l’établissement) ;
  • prendre connaissance des conditions d’attribution et des modalités d’utilisation des financements alloués par le Fonds Croix-Rouge tels que définis dans ce document ;
  • retourner au Fonds Croix-Rouge française le formulaire de candidature complété et accompagné des pièces demandées avant le 3 juillet 2016 ;

Il n’existe pas de condition de nationalité. Le programme privilégie toutefois les candidatures des chercheurs francophones avec une bonne maitrise de l’anglais et de l’arabe.

Dépôt de candidature

Le candidat doit adresser au Fonds Croix-Rouge le formulaire de candidature dûment complété (à télécharger sur www.fondcrf.org ou à demander à admin@fondcrf.org). Le tout doit être retourné au Fonds Croix-Rouge accompagné des pièces suivantes avant le 3 juillet 2016 (la date de réception électronique faisant foi) :

  • une lettre de motivation du candidat porteur de la demande ;
  • la fiche signalétique dûment complétée (à télécharger sur www.fondcrf.org ou à demander à admin@fondcrf.org) ;
  • le descriptif détaillé du projet de recherche (35 000 caractères maximum, notes et espaces compris), qui doit comporter une revue de littérature, une problématique, un exposé de l'intérêt de la recherche pour la compréhension des mondes humanitaire ou social et leurs enjeux, ainsi qu'une méthodologie, un chronogramme et calendrier de recherche ;
  • le Curriculum Vitae actualisé détaillant le parcours universitaire et professionnel du candidat ;
  • une copie du diplôme et du rapport de soutenance de thèse (si soutenue) en français ou en anglais ;
  • une lettre de soutien du responsable du laboratoire ou institution accueillant le post-doctorant ;
  • une lettre de référence d’un responsable scientifique du post-doctorant ;
  • un justificatif de domicile.

Ce dossier doit être envoyé par voie électronique à admin@fondcrf.org ou par voie postale à l’adresse du Fonds Croix-Rouge.

Calendrier previsionnel

  • Semaine du 6 juin 2016 :Lancement de l’appel
  • 3 juillet 2016 : Clôture des candidatures

  • Semaine du 11 juillet 2016 : Comité d’évaluation
  • 18  juillet 2016 : Communication des résultats
  • août 2016 15 septembre 2016: Début des recherches Signature par les lauréats de la charte et convention d’attribution du financement 

Modalités du soutien financier et obligations

  • Tout chercheur sélectionné s’engage à respecter les présentes obligations, à signer la charte et la convention d’attribution de financement du Programme de recherche.
  • Le chercheur s’engage à respecter les lois et règlements en vigueur au sein du pays de recherche, notamment en ce qui concerne ses entrées et sorties sur le territoire.
  • Le chercheur s'engage à respecter le calendrier scientifique du Programme de recherche du Fonds Croix-Rouge concernant les échéances d'envoi des rapports d'étape et working papers. Il lui sera proposé de présenter ses travaux oralement, dans le cadre de journées d’études organisées par le Fonds Croix-Rouge.
  • Si des articles ou ouvrages étaient publiés à partir de ce travail, mention serait faite de leur financement par le programme de recherche « Migrations dans le Nord de la France » Malakoff Médéric et Fonds Croix-Rouge française. Réciproquement, si les travaux réalisés par le chercheur étaient diffusés ou utilisés par Malakoff Médéric ou le Fonds Croix-Rouge française, ce à quoi le chercheur consent par avance, mention serait faite des références de l’auteur qui reste propriétaire de son travail.
  • Le Fonds Croix-Rouge verse 90% du montant de la bourse en trois fois : au premier mois de recherche, et après validation de chacun des deux rapports d'étape. Le solde, soit 10% du montant total, est versé après la remise des deux working papers au Fonds Croix-Rouge.
  • La période de recherche, ainsi que celle de financement, commencent le 15 septembre de l'année d'attribution de la bourse. Cependant le versement de la première tranche de la bourse est conditionné à la confirmation par le chercheur au Fonds Croix-Rouge par tout moyen écrit du début de ses travaux. Tout retard au-delà du 15 septembre doit être justifié et entraine un délai du premier versement jusqu'à obtention de cette confirmation. Tout retard ou manquement déontologique remettant en cause la confiance entre le chercheur et le Fonds Croix-Rouge par son caractère injustifié, ou la faisabilité de la recherche dans les délais prévus par sa longueur pourra entrainer le report ou l'annulation du financement.
  • L'attribution de la seconde et troisième tranche dépend de la volonté expresse réaffirmée du chercheur à poursuivre sa recherche de par l'envoi des deux rapports d'étape à son parrain ou sa marraine et au conseiller scientifique du Fonds Croix-Rouge. Le chercheur doit informer, dans les meilleurs délais, le Fonds Croix-Rouge française de tout arrêt prématuré de ses recherches. Ainsi, à défaut de réaffirmer sa volonté expresse de poursuivre son travail, il sera mis fin au versement de la subvention, le Fonds Croix-Rouge se réservant le droit de demander, au nom du programme de recherche, le remboursement de tout ou une partie de la subvention d’ores et déjà versée. De même tout retard dans l'envoi des rapports ou manquement déontologique remettant en cause la confiance entre le chercheur et le Fonds Croix-Rouge par son caractère injustifié ou sa longueur pourra entrainer le report ou l'annulation du financement.
  • Le candidat s’engage à faire part de toute éventuelle situation de conflit d’intérêts avec le Programme de recherche.
  • Il est entendu que les propos et opinions exprimés par le chercheur dans des articles ou ouvrages tirés de ce travail n'engagent que lui et ne reflètent pas nécessairement ceux du Fonds Croix-Rouge française ou de Malakoff Médéric.

Processus de sélection

Une fois l’inscription complétée, les candidatures sont évaluées par un jury composé de chercheurs, d’administrateurs et du partenaire du Fonds Croix-Rouge. Suite à leur délibération, l’annonce du lauréat sera faite dans le courant du mois de juillet.

Important

Toutes les pièces constitutives du dossier doivent être rédigées en français (rapport de soutenance de thèse mis à part), complétées par informatique (Calibri 11, interligne 1.5) et envoyées au format PDF. L’absence de l’une de ces pièces entrainera le rejet automatique de la candidature. Aucune pièce complémentaire ne sera acceptée après la validation du dossier même si l’appel à candidatures est encore ouvert. Le candidat ne peut présenter qu’un seul dossier de candidature. Cependant la candidature aux bourses thématiques du Fonds Croix-Rouge française n'est pas incompatible avec celle de l'Appel général.

Pour tout renseignement sur cet appel, merci de contacter :

FONDS CROIX-ROUGE FRANCAISE
Hôpital Henry Dunant
95 rue Michel-Ange
75016 Paris
+33(0)1 40 71 16 34
admin@fondcrf.org

[1] « Pour les migrants, l’arrivée sur le sol français est souvent synonyme d’insécurité et de précarité. Nombreux sont ceux qui n’ont alors qu’un titre de séjour provisoire, voire pas de titre de séjour du tout, ni hébergement stable, ce qui est un facteur indirect favorisant l’infection par le VIH ». A. Desgrées du Loù ; Quand les migrants contractent le sida en France ; La Recherche, n°511, mai 2016.

[2] La somme forfaitaire de 20 000 euros comprend des frais de gestion de 15% prélevés par le Fonds Croix-Rouge. La somme nette perçue par le chercheur se monte à 17 000 euros.

Lieux

  • 95 rue Michel-Ange
    Paris, France (75016)

Dates

  • dimanche 03 juillet 2016

Mots-clés

  • migrant, migration, camp, urgence, aide, Lille, Ile-de-France, France, réfugié nord, Croix-Rouge, fonds, humanitaire, sociale, bourse, Malakoff Médéric, ONG, états, entreprises, sociétés civiles, institutions internationales, insécurité, précari

Contacts

  • Rémi Reboux
    courriel : admin [at] fondcrf [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Rémi Reboux
    courriel : admin [at] fondcrf [dot] org

Pour citer cette annonce

« Migrations dans le nord de la France », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le lundi 20 juin 2016, https://calenda.org/370348

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal