AccueilPratiques contre-narratives à l'ère du storytelling

Pratiques contre-narratives à l'ère du storytelling

Counter-narrative practices in the age of storytelling - literature, audiovisual and performance

Littérature, audiovisuel, performances

*  *  *

Publié le mardi 14 juin 2016 par João Fernandes

Résumé

À l'instrumentalisation de l'art du récit par le « storytelling » (ou « communication narrative »), Christian Salmon (Storytelling: la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits, 2007) oppose la force « contre-narrative » de la littérature – la puissance de décentrement et de défocalisation qui en définit la dimension émancipatrice. On se propose dans ce colloque d'interroger les différentes formes (littéraires, audiovisuelles, inter- ou transmédiales) que prennent aujourd'hui les pratiques artistiques du « contre-storytelling », en interrogeant notamment leur porosité aux sciences humaines et la manière dont elles reconfigurent les analyses sociologiques, économiques, voire anthropologiques de l’ère contemporaine.

Annonce

Programme

Mercredi 22 juin

9h15-9h30 : Accueil.

9h30-9h45 : Introduction, par Danielle Perrot-Corpet et Judith Sarfati-Lanter.

Sortir du livre

9h45-11h15 :De l’écriture à la performance

Président de séance : Jean-Paul ENGELIBERT (Université Bordeaux-Montaigne)

  • Marie-Jeanne ZENETTI (Université Lyon 2) : « Un bovarysme performé : scénarisation de soi et posture fictionnelle dans les pratiques artistiques contemporaines ».
  • Françoise CAHEN (professeur agrégé, Lycée Maximilien Perret, Alfortville) : « Jean-Charles Massera et le “format de l’ennemi”. Sur les formes intermédiales de Massera ».
  • Judith MAYER (Université Paris 13) « Discours polysémique de l’écrivain-éditeur en scène : Pouvoir point, fausse conférence d’Yves Pagès ».

Pause

11h45-12h45 : Littératures numériques

Présidente de séance : Nancy MURZILLI (Université de Gênes, Italie)

  • Erika FÜLÖP (Université de Lancaster, Royaume-Uni): « Du contre-récit à l’histoire (d’un récit) : Limites ou les faits et gestes littéraires de François Bon ».
  • Alexandra SAEMMER (Université Paris 8) : « “Un Monde incertain” de Jean-Pierre Balpe : tentative d'épuisement ».

Déjeuner

Performances contre-narratives

14h30-15h15 : Une œuvre plurimédiale

Présidente de séance : Elisa BRICCO (Université de Gênes, Italie)

  • Bernard VOUILLOUX (Université Paris-Sorbonne) : « Le “show” du “serial-killer” : Jerk, de Dennis Cooper et Gisèle Vienne ».

15h15-16h15 : Le théâtre postdramatique

Présidente de séance : Elisa BRICCO (Université de Gênes, Italie)

  • Hanna LASSERRE (Université Paris 8): « La Contre-narration au théâtre : quels outils dramaturgiques ? »
  • Wolfgang ASHOLT (Université Humboldt, Berlin): « Théâtre postdramatique et/ou Storytelling? »

Pause

16h45-17h45 : Dans l’espace public

Président de séance : Emmanuel BOUJU (Université Rennes 2/IUF/Université Harvard)

  • Liliane VIALA (collectif d’artistes « Courants faibles ») : « Les pratiques contre-narratives de courants faibles : usages singuliers d’écritures collectives ». Dialogue avec Gabrielle REINER.
  • Natalya TCHERMALYKH, (IHEID, Genève): « bodies of fiction : pratiques contre-narratives dans la performance publique protestataire en Russie contemporaine ».

20h Projection du Collectif Jeune Cinéma :

« Il était merveilleux... Quand il parlait, ses lèvres bougeaient... » De belles histoires et bien au-delà si affinités...

Au Cinéma La Clef (34 rue Daubenton 75005 Paris)

Suivie d’un cocktail.

Jeudi 23 juin

Demontages et recompositions

09h30-11h : Images critiques

Présidente de séance : Sylvie SERVOISE (Université du Maine)

  • Jean-Paul ENGÉLIBERT (Université Bordeaux-Montaigne): « Une photographie critique ? Arrêt sur image chez Guillaume Herbaut, Sebastiao Salgado et Allan Sekula ».
  • Gabrielle REINER (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) : « Cinéma expérimental et storytelling : du found footage comme pratique contre-narrative et outil critique des images en mouvement ».
  • Santiago ZULUAGA(Université Paris-Sorbonne) : « Démontages : l’ironie dans les pratiques contre-narratives de Julien Prévieux ».

Pause

11h30-12h30 : Contre-récits littéraires

Président de séance : Fabien GRIS (Université de Paris-Sorbonne)

  • Justine HUPPE et Frédéric CLAISSE (Université de Liège, Belgique) : « Comment le réel a déjoué mes plans »: de quelques romans contemporains sur l’emprise par le récit ».
  • Elisa BRICCO (Université de Gênes, Italie): « La contre-narration dans le livre contemporain : Quignard, Vassiliou, Yvert ».

Déjeuner libre.

Récits et contre-récits d’empowerment

14h30-15h30

Président de séance : Jean-Louis JEANNELLE (Université de Rouen)

  • Nancy MURZILLI (Université de Gênes, Italie): « Du vécu au visuel : créations transmédiales de (contre-)storytelling ».
  • Christine BARON (Université de Poitiers) : « Des effets inattendus du storytelling, ou comment être pris à son propre piège ».

Pause

Récit, scène, personnage médiatique : du storytelling à la performance ?

16h-17h

Christian SALMON : entretien avec Marie-Jeanne Zenetti, suivi d’une discussion avec le public.

Dîner

Vendredi 24 juin

La fiction, le réel

11h00-12h00 : Contre-fictions cinématographiques du storytelling néolibéral

Président de séance : Wolfgang ASHOLT (Université Humboldt, Berlin)

  • Alice COURTY (Université Paris-Sorbonne) : « Le storytelling management comme fiction théâtrale dans Le Direktor de Lars von Trier ».
  • Christiane CRAIG : (Université Paris-Sorbonne) : « “Le fleuve a surgi dans notre vie / Et emporté tous nos chagrins” : Still Life de Jia Zhangke comme contre-récit aux discours étatiques de progrès et de modernisation ».

Déjeuner

14h00- 15h 30: Contre-récits de l’Histoire

Président de séance : Raphaëlle Guidée (Université de Poitiers)

  • Florian ALIX (Université Paris-Sorbonne) : « Les Intranquilles d’Azza Filali comme “contre-narration” de la révolution tunisienne ».
  • Camille LEPRINCE : « Les “révolutions arabes” au prisme du documentaire de création : narrations croisées d'Algérie, de Syrie, de Tunisie et d'ailleurs ».
  • Judith SARFATI-LANTER (Université Paris-Sorbonne) : « Simulacre et vérité dans l'oeuvre de Rithy Panh ».

Pause

16h00-17h00 : Littératures factuelles

Président de séance : Alexandre GEFEN (Université de Paris-Sorbonne/CNRS)

  • Valérie NAHON (Université Libre de Bruxelles): « Journalisme littéraire contre storytelling : le “contre-récit” dans XXI ».
  • Emmanuel REYMOND (Université Paris 8): « Narrations et enjeux pragmatiques : représentations et réagencements post-poétiques ».

Cocktail de clôture au Club desEnseignants.

L'argumentaire scientifique du colloque est consultable à l'adresse: http://calenda.org/340092

Université Paris-Sorbonne, Amphi Milne-Edwards

Organisation

  • Danielle Perrot-Corpet,
  • Judith Sarfati Lanter

Plan Vigipirate

Inscription gratuite et obligatoire à l’adresse : pratiquescontrenarratives@gmail.com

Une pièce d’identité sera demandée à l’entrée de la Sorbonne.

 

Lieux

  • Université Paris-Sorbonne. Amphithéâtre Milne-Edwards - 17 rue de la Sorbonne
    Paris, France (75005)

Dates

  • mercredi 22 juin 2016
  • jeudi 23 juin 2016
  • vendredi 24 juin 2016

Mots-clés

  • storytelling, récit, performance, transmédialité, intermédialité

Contacts

  • danielle perrot-Corpet
    courriel : danielle [dot] perrot [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • danielle perrot-Corpet
    courriel : danielle [dot] perrot [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pratiques contre-narratives à l'ère du storytelling », Colloque, Calenda, Publié le mardi 14 juin 2016, http://calenda.org/370566