AccueilL'écrivain et son école

L'écrivain et son école

"Je t'aime, moi non plus" - Writers and schools

« Je t'aime, moi non plus »

*  *  *

Publié le lundi 20 juin 2016 par João Fernandes

Résumé

Les interventions de ce colloque s'attacheront aux axes suivants : Axe 1. Formation scolaire de l’écrivain. En analysant le cursus suivi par un écrivain, un groupe, une génération d'écrivains (primaire/ secondaire ; public/ privé/ congréganiste ; français /latin), on définira les parcours de formations d’écrivains et les modèles qui les auraient influencés. Quelle littérature est conçue comme légitime ? Par quels exercices les écrivains étudiés ont-ils été formés ? Axe 2. Manières dont un écrivain, un groupe, une génération d'écrivains intègre(nt) dans sa (leur) pratique d'écrivain la formation scolaire qu'il a reçue. Mimétisme ou rejet ? Qu’est-ce que la littérature « doit » à l’école ? Axe 3. Positions d'un écrivain, d'un groupe, d'une génération d'écrivains face à l'enseignement de la littérature lors de débats à travers revues, journaux, écrits

Annonce

Colloque du labex obvil 

Programme 

Jeudi 23 juin 2016

salle 035

9h15 Accueil

9h45 Introduction de Martine JEY (Université Paris-Sorbonne / Espé)

Langue littéraire, langue scolaire

  • 10h Eric BORDAS (ENS Lyon), Colette à l’école
  • 10h30 Christelle REGGIANI (Université Paris-Sorbonne), Les français fictifs de Georges Perec

Discussion

Quelles finalités : querelles d’écoles

  • 11h30 Cécile VANDERPELEN-DIAGRE (Université libre de Bruxelles), De Bossuet à Teilhard de Chardin. La querelle des humanités dans l’enseignement catholique belge (1945-1970)
  • 12h Damiano MATASCI (Université de Genève), L’enseignement secondaire dans la tourmente. Réceptions françaises d’une « crise européenne » (1865-1902)

Discussion

Expériences d’école

  • 14h30 Jean-François MASSOL (Université de Grenoble), De la formation scolaire à la représentation de l'Ecole, l'exemple de R. Martin du Gard
  • 15h Mara DONATO DI PAOLA (Université libre de Bruxelles), Souvenirs d’école. Entre traités de versification et lettres classiques : les écrivains et leur expérience scolaire en Belgique au XIXe siècle

Discussion

Positions sur l’institution scolaire

  • 16h Michel LEYMARIE (Université de Lille III Charles-de-Gaulle ), Barrès et l’école
  • 16h30 Jérémie DUBOIS (Université de Reims Champagne-Ardenne ), Un écrivain face à l’ordre scolaire : Paul Nizan et l’école dans les années 1920-1930

Vendredi 24 juin 2016

salle D 323

Dissonances et accointances

  • 9h30 Alain VAILLANT (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), L’Écrivain et l’École : histoire d’une fausse querelle
  • 10h Chloé GABATHULER (Université de Genève), Ramuz et Zermatten : deux postures contrastées face à la langue de l'école

Discussion

Empreinte(s)

  • 11h Nelly WOLF (Université Lille III Charles de Gaulle), Lire, écrire, conter : le refus de l’acculturation scolaire chez Louis Guilloux
  • 11h30 Michel MURAT (Université Paris-Sorbonne), Echos littéraires de l’école coloniale

Discussion

Reproduire

  • 14h Paul ARON (Université libre de Bruxelles), L'esprit Condorcet ou la communauté des pasticheurs
  • 14h30 Marianne BÉRISSI (Université Paris-Sorbonne / Espé), Le modèle (ou l'empreinte) des manuels scolaires dans l'Essai sur le merveilleux de Michel Leiris

Discussion

Le modèle et soi

  • 15h30 Antoine de ROSNY (Université Paris-Sorbonne), Suarès et le latin
  • 16h Romain JALABERT (Université de Bologne), Le lyrisme au collège

Samedi 25 juin 2016

salle 035

A l’origine, le latin

  • 9h30 Florence DUPONT (Université Paris-Diderot), Dans la Rome antique, l’apprentissage de la langue latine se faisait par le moyen des litterae latinae dont c’était la raison d’être
  • 10h Marie HUMEAU (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Composer à l’antique : les sujets de composition latine au baccalauréat (1853-1880)

Discussion

Questions de traduction(s)

  • 11h Sylvie HUMBERT-MOUGIN (Université de Tours), La traduction juxtalinéaire des classiques et les écrivains traducteurs, de Claudel à Péguy : modèle, repoussoir, contre-modèle ?
  • 11h30 Marianne REBOUL (Université Paris-Sorbonne), Apprendre à traduire

Lieux

  • 28 rue Serpente
    Paris, France (75006)

Dates

  • jeudi 23 juin 2016
  • vendredi 24 juin 2016
  • samedi 25 juin 2016

Mots-clés

  • école, langue, littérature, rhétorique, latin

Contacts

  • Martine Jeu
    courriel : martine [dot] jey [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Emmanuelle Kaes
    courriel : emmanuelle [dot] kaes [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'écrivain et son école », Colloque, Calenda, Publié le lundi 20 juin 2016, http://calenda.org/370817