AccueilDe la régence à la République

De la régence à la République

From the Regency to the Republic

Plaisirs parisiens du vice et de la vertu

Parisian pleasures of vice and virtue

*  *  *

Publié le mardi 28 juin 2016 par Céline Guilleux

Résumé

À travers neuf communications, ce symposium se propose d'étudier les différentes formes d'expression du vice dans les arts du XVIIIe siècle au XXe siècle, tant dans la sphère privée que publique. De la peinture à la gravure en passant par la mode, la sculpture et l'architecture, l'ensemble des pratiques artistiques sera évoqué.

Annonce

Présentation

À travers neuf communications, ce symposium se propose d'étudier les différentes formes d'expression du vice dans les arts du XVIIIe siècle au XXe siècle, tant dans la sphère privée que publique. De la peinture à la gravure en passant par la mode, la sculpture et l'architecture, l'ensemble des pratiques artistiques sera évoqué.

Programme

  • 9h : Café d'accueil
  • 9h30 : Introduction : Marine Roberton, Sébastien Chauffour & Christophe Henry

Première session / Vice social et vertu de la profanation

Présidence : Christophe HENRY (Académie de Versailles)

  • 9h45 : Laetitia Pierre (Istituto Marangoni / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Vices et vertus de la mode : le corset et ses usages dans le vestiaire parisien (1750 - 1910)
  • 10h15 : Maxime Georges Métraux (Université Paris-Sorbonne) : Corriger le vice et favoriser la vertu : répression et censure de la gravure à Paris au XVIIIe siècle
  • 10h45 : Barbara Jouves (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : La Tour de Nesle d’Alexandre Dumas : entre adultère et inceste, succès d’un scandale devenu mythe au XIXe siècle.
  • 11h15 : Discussion de la première session et Pause café

Deuxième session / Les différents degrés du plaisir

Présidence : Sébastien Chauffour (Bibliothèque de l'INHA)

  • 11h30 : Elisa Boeri (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Les corps architecturaux de Jean Jacques Lequeu, entre sculpture et architecture.
  • 12h : Christophe Henry (Académie de Versailles) : Le sexe des Lumières. Sources artistiques de l'intelligence sensuelle.
  • 12h30 : Discussion de la deuxième session

13h -14h30 : Pause méridienne

Troisième session / Les joies étouffées de l'alcôve

Présidence Cécilie Champy (Musée des beaux-arts de la ville de Paris - Petit Palais)

  • 14h30 : Miriam Schefzyk (Université de Münster), Le peintre dans le boudoir : Johann-Christian Mannlich à Paris.
  • 15h : Florence Fesneau (Université Pais 1 Panthéon-Sorbonne) : Belles endormies (et voyeurs embusqués).
  • 15h30 : Discussion de la troisième session
  • 16h : Pause café

Quatrième session / Quand la modernité s'emmêle

Présidence : Marine Roberton (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • 16h15 : Cécilie Champy (Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris-Petit Palais) : Scandaleux ! La polémique du moulage des corps au XIXe siècle.
  • 16h45 : Juan Luque (École du Louvre) : Le Chabanais. Welcome to all nations.
  • 17h15 : Discussion de la quatrième session
  • 18h : Clôture des débats

Catégories

Lieux

  • Mairie du XIe arrondissement, 12 Place Léon Blum
    Paris, France (75011)

Dates

  • mardi 05 juillet 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • plaisir, vice, vertu, Paris, régence, république, mode, gravure, La Tour de Nesle, Alexandre Dumas, Jean Jacques Lequeu, Lumières, Johann-Christian Mannlich, sommeil, moulage, corps, Le Chabanais

Source de l'information

  • Marine Roberton
    courriel : marine [dot] roberton [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« De la régence à la République », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 28 juin 2016, http://calenda.org/371265