AccueilPratiques de santé chez les plus de soixante ans : causes et conséquences

Pratiques de santé chez les plus de soixante ans : causes et conséquences

Health practices among the over sixties - causes and consequences

*  *  *

Publié le lundi 27 juin 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Dans un contexte où la production d’informations est facilitée, l’information devient abondante et a priori facile d’accès. Cependant, cette aisance de façade qui consiste à obtenir une réponse à partir d’une requête sur un moteur de recherche ne garantit pas que l’information trouvée soit nécessairement la plus pertinente. Il en résulte un risque informationnel potentiel dont les conséquences peuvent être diverses depuis la réception d’un mail frauduleux, à la rediffusion irréfléchie d’hoax, à l’émission de données personnelles confidentielles, jusqu’à la consultation d’informations dangereuses pour la santé.

Annonce

Argumentaire

Dans un contexte où la production d’informations est facilitée, l’information devient abondante et a priori facile d’accès. Cependant, cette aisance de façade qui consiste à obtenir une réponse à partir d’une requête sur un moteur de recherche ne garantit pas que l’information trouvée soit nécessairement la plus pertinente. Il en résulte un risque informationnel potentiel dont les conséquences peuvent être diverses depuis la réception d’un mail frauduleux, à la rediffusion irréfléchie d’hoax, à l’émission de données personnelles confidentielles, jusqu’à la consultation d’informations dangereuses pour la santé.

C’est dans ce cadre particulier que nous souhaitons étudier le risque informationnel sous l’angle médical notamment en nous consacrant à la population des seniors, particulièrement les plus de soixante ans.

Ce public présente effectivement une grande diversité de pratiques, de niveau de digital literacy (culture digitale) et de digital health literacy (culture digitale de santé), lesquelles sont pourtant cruciales pour limiter la prise de risque de santé en ligne

Cette journée d'étude vient clore le projet Risque Informationnel Chez les Seniors et Automédication (RICSA), porté par Olivier Le Deuff et financé par la Fondation MAIF.

Le 29 juin prochain, les chercheurs les plus impliqués dans le projet livreront les résultats de leurs recherches.

Horaires

14h-18h

Intervenants

  • Alain Isambert : présentation de la Fondation MAIF
  • Marie Herr, épidémiologiste : Compétences numériques, recherche d'information en matière de santé et automédication chez les 391 seniors ayant répondu au questionnaire en ligne de l'étude RICSA
  • Olivier Le Deuff, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication : Cartographies, analyses et préconisations du projet RICSA
  • Amar Lakel, docteur en sciences de l'information et de la communication : MyWebIntelligence, le premier logiciel de cartographie du web
  • Gino Gramaccia, professeur émérite des universités : Les objets connectés, innovation technologique pour une innovation sociale de la santé
  • Eloria Vigouroux-Zugasti, doctorante en sciences de l'information et de la communication, ingénieur d'études : Les pratiques du numérique chez les personnes de plus de 60 ans Les risques informationnels liés à la santé et enjeux pour l’innovation sociale

Lieux

  • Salle 309 - IUT Bordeaux Montaigne, 1 rue Jacques Ellul
    Bordeaux, France (33)

Dates

  • mercredi 29 juin 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • santé, e-santé, senior, automédication, information, recherche, communication, digital literay, digital information literacy

Contacts

  • Eloria Vigouroux-Zugasti
    courriel : e [dot] vigouroux [dot] zugasti [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Eloria Vigouroux-Zugasti
    courriel : e [dot] vigouroux [dot] zugasti [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Pratiques de santé chez les plus de soixante ans : causes et conséquences », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 27 juin 2016, http://calenda.org/371953